Sécurité

Choisir et installer un siège d’auto

Un siège d’auto adéquat et utilisé correctement peut faire toute la différence pour votre enfant lorsqu’arrive un accident de voiture. En effet, il peut réduire jusqu’à 70 % les risques de décès et de blessures. Il existe beaucoup de modèles de sièges d’auto pour enfants et si vous avez pu trouver un siège sans trop de difficultés, son utilisation correcte sera une autre paire de manches.

J’ai suivi une formation avec un représentant de CAA-Québec qui m’a tout expliqué afin que je puisse vous informer le mieux possible sur les éléments importants lors de l’installation du siège dans la voiture.

Le poids

On ne choisit jamais un siège d’auto selon l’âge de l’enfant. C’est plutôt le poids et la taille d’un enfant qui détermine le type de siège dont il a besoin. En effet, lorsque viendra le temps de choisir un siège d’auto, vous constaterez que les sièges couvrent souvent des écarts de poids différents, selon les modèles. Certains sièges peuvent être utilisés pour des enfants pesant jusqu’à 10 kg (22 lb), 16 kg (35 lb), 20 kg (45 lb) et 30 kg (65 lb). La raison pour laquelle il est important de respecter ces limites est la capacité de la pièce de plastique à l’intérieur de ces sièges de retenir le poids recommandé en cas d’impact, sans se briser. On comprend alors qu’un siège devenu trop petit pour l’enfant qui grandit et s’alourdit ne le protégera pas aussi bien qu’un siège couvrant le poids de l’enfant.

Il existe 3 types de sièges : le siège de nouveau-né, le siège d’enfant et le siège d’appoint. Les trois types de sièges possèdent des propriétés différentes et doivent être installés en conséquence. Pour tous les types de sièges, il est très important de lire le manuel d’utilisation fourni par le manufacturier ainsi que la portion du manuel du propriétaire du véhicule qui mentionne les particularités des ceintures et les points d’ancrage universel pour attacher le siège et la sangle de retenue, dans le cas d’un siège d’enfant. Cette lecture n’est peut-être pas très passionnante, mais ce n’est qu’en lisant attentivement le manuel que vous saurez comment rendre votre siège le plus sécuritaire possible dans votre véhicule. Les modèles de siège changent régulièrement et le seul moyen de vous assurer d’avoir la bonne information est de lire toute la documentation qui vous est fournie.

Il est également bon de savoir qu’un siège acheté aux États-Unis ou dans un autre pays n’a pas été approuvé selon les normes de Transports Canada. Ce siège est considéré non conforme à ces mêmes normes.

Le saviez-vous?

Si votre enfant n’est pas installé dans un siège adapté à son poids, vous pourriez recevoir une amende allant de 115 $ à 156 $ (incluant les frais) et obtenir 3 points d’inaptitude.
 

Le siège de nouveau-né

Tout d’abord, regardez bien votre siège sur lequel vous devriez trouver un autocollant confirmant qu’il respecte la norme canadienne 213.1. Vous y verrez également le poids maximal qu’il peut supporter et vous pourrez vérifier si la poignée de transport doit être rabaissée complètement vers l’arrière (comme sur la plupart des sièges) ou si elle est renforcée afin d’amortir le choc en s’appuyant sur le dossier en cas d’impact. D’ailleurs, il faut également vous assurer que les bancs à l’avant du véhicule ne coincent pas le siège de nouveau-né qui devra être mobile en cas d’accident, car s’il ne peut pas du tout se soulever, c’est le cou de votre bébé qui se relèvera sous le choc.

Le siège de nouveau-né doit toujours être orienté face vers l’arrière et pour bien l’installer, il faut faire des ajustements sur la base et sur le siège. En effet, le siège doit avoir un angle de 45 degrés qui protègera le cou de votre enfant dans toutes les situations, que ce soit en cas d’accident ou quand il dormira. Pour atteindre cet angle, vous devrez peut-être ajuster votre siège à l’aide de morceaux de tubes de mousse de piscine (communément appelés « spaghettis » ou « frites ») que vous disposerez sous la base en quantité suffisante jusqu’à que vous obteniez un angle de 45 degrés. Comme tous les sièges, le siège de nouveau-né pourra être utilisé jusqu’à sa limite de poids ou jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un espace de 2.5 cm entre le haut du siège et la tête de votre enfant.

Pour plus d’information sur l’installation d’un siège de nouveau-né, consultez le site de la SAAQ.

Siège d’enfant

Le siège d’enfant, pour sa part, doit afficher les normes 213 ou 213.1 sur son étiquette. Afin d’utiliser adéquatement votre siège d’enfant, il vous faudra utiliser tous les dispositifs qui y sont intégrés tels que les roulettes qui permettent de le relever et les pièces de plastique amovibles situées sous le siège. C’est grâce à ces morceaux que vous pourrez continuer d’orienter votre enfant face vers l’arrière le plus longtemps possible, le temps que son cou se renforce au maximum et que sa tête ne balance pas trop vers l’avant en cas d’impact. Vous pourrez ensuite orienter votre siège face vers l’avant et l’utiliser, encore une fois, le plus longtemps possible, jusqu’à la limite de son poids, avant de passer au siège d’appoint qui utilise la ceinture de sécurité.

Pour plus d’information sur l’installation d’un siège d’enfant, consultez le site de la SAAQ.

Le siège d’appoint

Le siège d’appoint est le plus facile à installer des trois sièges, mais ne devrait être utilisé que lorsque le siège d’enfant devient trop petit. Le siège d’appoint est conseillé aux enfants pesant au moins 40 livres. Le siège d’appoint utilise seulement la ceinture de sécurité de la voiture. Afin de l’installer convenablement, assurez-vous d’ajuster le dossier ou d’utiliser le guide d’ajustement afin que la ceinture baudrier passe sur la clavicule de votre enfant et que la ceinture abdominale passe sur ses hanches.

Pour plus d’information sur l’installation d’un siège d’appoint, consultez le site de la SAAQ.

Usagé ou neuf?

Tous les sièges d’auto ont une durée de vie utile qui diffère d’une marque et d’un modèle à l’autre. Si vous achetez ou si on vous donne un siège d’auto usagé, il est important de vous assurer que votre modèle n’ait pas dépassé cette durée, sans quoi le plastique du siège qui protège votre enfant pourrait avoir séché et ne plus remplir ses fonctions de protection comme il le faisait quand il était neuf. La date est parfois indiquée sur le siège d’auto, sinon vous pouvez vérifier la date limite du vôtre sur le site de Transports Canada. De plus, si vous achetez un siège usagé, il est important de l’acheter d’une personne de confiance qui pourra vous confirmer qu’il n’a jamais été accidenté. Il n’est pas recommandé d’acheter un siège d’auto dans un bazar.

La banquette avant

Bien qu’il soit recommandé de n’installer un enfant à l’avant d’un véhicule qu’après l’âge de 12 ans, il est possible d’installer un siège d’auto sur la banquette avant s’il est orienté face vers l’avant. Il est donc fortement déconseillé d’installer un siège de nouveau-né à l’avant puisque celui-ci doit toujours être orienté face vers l’arrière. Le coussin gonflable se déploie à une vitesse pouvant atteindre 220 km/h; il est important de vous assurer que le coussin gonflable soit aligné avec le visage de votre enfant et non avec le dessus de sa tête, ce qui lui pousserait la tête vers le bas en cas d’accident.

Installation et inspection

Finalement, il est possible de faire vérifier votre installation ou de faire installer votre siège d’auto chez l’un des membres du Réseau provincial permanent de vérification de sièges d’auto pour enfant. Cette inspection, faite par différentes organisations dont les agents ont été formés pour effectuer toutes les vérifications nécessaires, peut être faite un peu partout à travers la province.

Ressources
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez les jouets officiels de la série Go Go Cory Carson!

Participez pour gagner la station de pompier, le train DJ et les personnages de la série.

Commentaires