Sécurité

Modification à la loi concernant les sièges d’auto pour enfants

Québec a récemment adopté des modifications majeures au Code de la sécurité routière, notamment pour améliorer la sécurité des usagers de la route. À ce sujet, une nouvelle loi sur les sièges d’auto pour enfants entrera en vigueur l’an prochain.

Les enfants sont parfois impatients de quitter leur siège d’auto et les parents de s’en départir, toutefois il faudra prévoir qu’à compter du 18 avril 2019, les enfants devront être installés dans un siège adapté à leur poids et à leur taille jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de 9 ans ou jusqu’à ce qu’ils mesurent 145 cm. 

Pourquoi une nouvelle loi?

La nouvelle loi a pour objectif d’augmenter la sécurité des enfants en prolongeant la période d’utilisation du siège d’appoint. Ce dernier permet de surélever votre enfant et de bien ajuster la ceinture de sécurité qui doit passer au milieu de l’épaule (clavicule) et sur les hanches (bassin). Les os du bassin et de l’épaule sont plus en mesure d’absorber le choc, en cas d’accident.

La loi actuelle exige que les enfants mesurant moins de 63 cm en position assise (du siège au sommet de la tête) doivent être installés dans un siège d’auto adapté à leur poids et à leur taille. En plus d’être un enjeu pour la sécurité de vos enfants, si vous ne respectez pas la loi, vous commettez une infraction au Code de la sécurité routière. Vous pouvez avoir une amende de 80 à 100$ (+ les frais) et perdre 3 points d’inaptitude.

Des blessures évitables

Malgré la loi déjà en vigueur, des enfants ont été blessés dans un accident parce qu’ils étaient trop petits pour être protégés adéquatement par la ceinture de sécurité utilisée seule. Le syndrome de la ceinture de sécurité est un diagnostic caractéristique du port prématuré de la ceinture chez les enfants. Des blessures telles que des lésions abdominales ou vertébrales peuvent être observées. L’utilisation du siège d’appoint peut considérablement diminuer le risque de ces blessures, puisqu’il permet à votre enfant de bien porter la ceinture.

La ceinture de sécurité

Pour que votre enfant puisse utiliser la ceinture de sécurité seule, ces conditions doivent être remplies :

  • Lorsqu’il est assis, il a le dos bien droit et appuyé au dossier, et ses genoux sont pliés au bout du siège. Il doit pouvoir garder facilement cette position durant tout le trajet.
  • Lorsque la ceinture est attachée, elle passe au milieu de l’épaule et sur les hanches. Elle ne doit pas s’appuyer contre le cou ni sur le ventre.

Ces deux conditions sont habituellement remplies avec les enfants mesurant au moins 145 cm, puisque les ceintures de sécurité ont été conçues pour les personnes ayant minimalement cette taille.

Si ces conditions ne sont pas remplies, votre enfant sera inconfortable et aura tendance à s’avancer pour plier les genoux. Ceci aura pour effet de déplacer la ceinture abdominale sur le ventre et la partie diagonale près du cou. Donc, en cas de collision, le risque de blessures, entre autres aux organes situés à l’abdomen et à la colonne vertébrale, sera augmenté.

Pour sa sécurité, l’enfant qui ne répond pas à ces conditions devrait continuer à utiliser un siège d’appoint.

RAPPEL

Pour qui : Les enfants mesurant moins de 145 cm, sauf ceux qui sont âgés de 9 ans et plus.

À partir de quand : Le 18 avril 2019.

 : Au Québec. Plusieurs autres provinces canadiennes ont la mesure de 145 cm dans leur loi sur l’utilisation des sièges d’auto, dont nos voisins, l’Ontario et le Nouveau-Brunswick.

À vérifier : La date d’expiration du siège d’appoint et la manière d’y attacher votre enfant.

Les enfants de 12 ans et moins, toujours sur la banquette arrière : C’est l’endroit le plus sécurité, puisque les enfants sont ainsi plus éloignés des zones d’impact lors d’une collision frontale.

Pour plus d’informations sur les sièges d’auto, visitez le siegedauto.qc.ca.

Image de Annie Harvey

Maman de trois garçons, rédactrice Web et chroniqueuse.


Cette semaine
L’éducation, l’affaire des parents

L’éducation : un tout petit mot, pas trop complexe et qui, pourtant, est le pilier d’une société en santé. C’est la clé de voûte des adultes autonomes, indépendants et capable de jouir le de leur libre arbitre.

Mon enfant n'est pas prêt pour entrer à l'école

L’inscription à l’école se veut un moment marquant pour un parent qui voit son chérubin prendre la route des grands. Mais que faire si vous appreniez qu’il n’est pas prêt?

La scolarisation à la maison, un choix?

Suivre le propre rythme de l’enfant, libre de découvertes et d’apprentissages. L’école à la maison est le choix d’un projet familial merveilleux, mais ce n'est pas que cela.

Trucs et astuces pour trouver une place en garderie

On vous l’a sûrement dit lorsque vous avez annoncé votre grossesse : inscrivez-vous tout de suite pour trouver une place en garderie. Vraiment? Oui, vraiment! On est là pour vous guider dans ce passage obligé. Astuces, conseils et trucs.

Nos Concours

Soyez prêts pour la rentrée avec BIC

Gagnez un assortiment de crayons Gel-ocity de BIC

Lecture écolo pour enfant

Gagnez trois livres écolos pour enfant

La rentrée en beauté avec KSL

Gagnez une carte-cadeau de 100$ chez KSL

Gagnez des produits de soins naturels de Tom's of Maine

Participez pour gagner trois produits de soins naturels Tom's of Maine

Gagnez le livre BBQ Santé de Geneviève O'Gleman

Cet été, grillez santé avec Geneviève O'Gleman

Devenez un petit cinéaste avec KidiZoom

Gagnez une caméra KidiZoom d'une valeur de 37.50$!

Commentaires