Santé

Quand aller à l'urgence?

Gros bobo? Petit accident? Fièvre? Boutons suspects? Certes, votre enfant ne va pas bien. Mais devriez-vous aller à l’urgence? Mamanpourlavie vous guide sur l’heure de vous y rendre.

Vous êtes la personne la mieux placée pour évaluer l’état de votre enfant. Vous savez comment il est habituellement et certains signaux peuvent donc être plus indicateurs que d’autres pour certains enfants. Par exemple, la température corporelle normale peut varier un peu (entre 36,5 et 37,5), ce qui implique qu’un enfant peut faire de la fièvre à 38, alors qu'un autre n’aura pas de symptômes.

Il demeure qu’en pédiatrie, trois cas sur quatre traités à l’urgence ne sont pas véritablement urgents, note une étude relevée dans le iForum de l’Université de Montréal. « Les résultats révèlent que plus de 70 % des répondants consultent soit un pédiatre, soit un médecin de famille, mais 16 % d’entre eux ont de la difficulté à obtenir rapidement un rendez-vous. Ils se rendent donc une fois sur deux à l’hôpital Sainte-Justine ou, dans une proportion plus faible (29 %), dans un CLSC », lit-on dans l’article publié en avril 2003.

Avec la vague de grippe A (H1N1), les cas se sont multipliés, tellement que les hôpitaux pour enfants ont émis des avis répétés pour demander aux parents de ne pas se présenter à l'urgence si leur enfant n'avait que des symptômes grippaux normaux. Pourtant, ni le temps d’attente, ni l’emplacement du centre hospitalier ne découragent la décision de se présenter à l’urgence. L’idée que leur enfant sera vu par un pédiatre, perçu comme « le spécialiste des maladies infantiles » prime aux yeux des parents. « Selon Dre Sylvie Bergeron, il est impératif de développer une confiance parentale à l’égard des médecins de famille, qui sont davantage en mesure d’offrir un suivi et des conseils à propos des cas fréquents de pédiatrie. »

Urgence

Avez-vous votre trousse d’urgence à la maison pour donner les premiers soins si jamais un accident survenait?

Remplissez un formulaire en y inscrivant tous les numéros de téléphone en cas d’urgence et gardez-le bien en vue près d’un téléphone ou sur le réfrigérateur.

Sauriez-vous réagir en cas d’urgence?

Par souci social et aussi pour éviter d’engorger inutilement les salles d’urgence, il est donc préférable de consulter son médecin de famille, une clinique sans rendez-vous ou le CLSC de votre région pour obtenir un avis médical et possiblement recevoir un traitement médicinal pour ces affections courantes comme :

Certains signaux à ne pas négliger

  • Une peau plus pâle qu’à l’habitude.
  • Une respiration difficile, bruyante ou différente.
  • Votre enfant est amorphe et présente des signes d’apathie ou de léthargie inhabituelle. Il peut être aussi très irritable.
  • Votre enfant répond difficilement ou étrangement à vos questions. Vous notez des troubles d’élocution.
  • Votre enfant ne réagit pas de la même façon à certaines stimulations (visuelles ou auditives) ou encore il a de la difficulté à prendre certains objets alors qu’habituellement il le fait sans problème.
  • Votre enfant ne s’hydrate pas bien (a peu de salive, n’a pas de larmes et urine moins souvent).
Soyez préparée!

En arrivant à l'urgence, vous devrez répondre aux questions de l'infirmière au triage sur l'état de votre enfant et être en mesure de lui indiquer en quoi c'est différent qu'à l'habitude.

Vous devrez lui mentionner s'il prend des médicaments, les doses qu'il a prises et quand.

Si vous avez son carnet de vaccination, cela vous évitera de vous rappeler les derniers vaccins reçus.

Dites-lui si votre enfant est allergique, ce qu'il a mangé ou bu dernièrement et ce que vous avez noté sur son état; bref tout ce qui est important qu'elle sache rapidement.
 

Coupure - Morsure

Pour une coupure profonde et qui saigne abondamment, nettoyez la plaie et consultez un médecin. Vérifiez toutefois, car certaines cliniques font désormais les points de suture. Vous n’êtes pas certains si la coupure en nécessite? Appelez Info-Santé!

Pour les morsures d'animaux sauvages, vaut mieux ne pas prendre de risuqe et se présenter dans une clinique pour recevoir, peut-être, un vaccin.

Chute

Un bébé de moins d’un an qui tombe en bas de la table à langer ou glisse d’un lit, voilà des accidents qui guettent les parents. Même s’il semble en bonne forme, il est préférable de le faire voir par un médecin qui vérifiera son cou ainsi que la blessure à la tête. Pour les enfants plus vieux, évaluez son état et surveillez bien les signes de fatigue, de somnolence ou des vomissements pouvant être reliés à une petite commotion. Dans ce cas, consultez sans tarder.

Chocs électriques

Même s’il ne présente pas de brûlures externes, on ne peut jamais savoir si la décharge électrique a provoqué une brûlure interne. Appelez le 911 qui vous indiquera quoi faire et qui voir.

Accident d'auto

Peu importe la force de l'impact, il vaut mieux faire examiner les enfants et vous aussi!

Blessure à la bouche

Attention! Il peut y avoir beaucoup de sang et parce que la bouche est atteinte, on panique plus vite. Mais souvent, c’est que la coupure prend plus de temps à cicatriser en terrain humide et mouvant! Si par contre le palais est touché ou si la blessure saigne abondamment, présentez-vous à l’urgence.

Blessure aux dents

Une dent de lait qui tombe ou qui subit un choc modifiant sa stature nécessite des soins. Si vous ne pouvez voir un dentiste, appelez un médecin ou rendez-vous à l’urgence. Le Guide Mieux-Vivre suggère de conserver la dent arrachée dans du lait froid le temps de trouver un spécialiste.

Corps étranger dans le nez

Si vous n’arrivez pas à saisir l’objet, vous devez vous présenter à l’urgence. Attention! En essayant de l’enlever nous-mêmes, on risque de l’enfoncer davantage. Prudence avant de poser un geste. Pour un enfant de moins de 18 mois, il est conseillé de ne pas tenter d’enlever l’objet, car n’étant pas capable de tenir sa tête immobile, on risque de l’enfoncer plus que de l’extirper.

Brûlure

Par un liquide ou par le feu, ne tirez pas sur les vêtements collés sur la peau et direction les urgences!

Étouffement

Si votre bébé s’étouffe, ne peut pas tousser et ne peut plus respirer, appelez le 911 sans tarder.

Piqûre d’insecte

Les réactions allergiques aux piqûres d’insectes peuvent survenir à n’importe quel âge. Si après une piqûre, vous notez une enflure qui se propage ou une difficulté à respirer, ne tardez pas et appelez le 911.

Intoxication

Si vous retrouvez votre enfant inconscient avec des médicaments près de lui, appelez vite les secours. Si votre enfant a ingurgité un produit toxique (ou que vous le suspectez) ou a pris des médicaments, appelez rapidement le Centre antipoison du Québec 1-800-463-5060 ou le 911 qui vous mettra en contact. Ne faites pas vomir l’enfant et ne lui donnez rien à boire avant de parler à un spécialiste.

Noyade

Si vous rescapez quelqu’un de la noyade ou si vous apercevez quelqu’un en détresse (dans un lac, la mer ou autres plans d’eau), appelez le 911. Si vous connaissez les techniques de réanimation respiratoire, faites-les sans tarder.

Maladies contagieuses

Les maladies contagieuses nécessitent rarement une visite à l’urgence. Appelez Info-Santé ou voyez votre médecin de famille avant de vous présenter.

Allergie

En cas de réactions allergiques graves touchant principalement la respiration, appelez le 911.

Perte de conscience – évanouissement

Une pâleur soudaine, une transpiration excessive, des étourdissements ou des nausées peuvent annoncer un évanouissement. L’Ambulance St-Jean rappelle que « la cause peut être aussi simple qu’un manque d’air frais ou aussi complexe qu’un état pathologique sous-jacent ». Elle suggère de vérifier d’abord les voies respiratoires et le pouls, de l’allonger sur le côté et de le tapoter doucement afin de voir s’il réagit. Si vous ne notez aucune réaction, appelez le 911.

Crises d’asthme

Si les symptômes d'asthme deviennent si intenses (essoufflements extrêmes, lèvres bleutées, difficultés à marcher ou parler, respiration sifflante au repos, somnolence, etc), un traitement d’urgence est nécessaire.

Gastroentérite

Notez les signes de déshydratation tels que cités par le guide Mieux-Vivre

  • Somnolence;
  • Sécheresse de la bouche, soif;
  • Yeux cernés ou creux;
  • Fontanelle affaissée;
  • Urine moins fréquente et foncée;

Consultez alors un médecin.

Et la fièvre?

L’Hôpital de Montréal pour enfants stipule clairement que la fièvre n’est pas un signe fiable de la gravité de la maladie et que si un enfant a une infection (causée par une bactérie ou un virus), il est donc normal qu’il fasse de la fièvre. Le comportement général d’un enfant est un meilleur indicateur de son état de santé.

Parce que la fièvre est souvent le seul signe qu’un enfant de moins de six mois est malade, il est préférable de consulter son médecin. À moins de poussées de fièvre spectaculaires ou d’une fièvre incontrôlable par un analgésique comme de l’acétaminophène (Tylenol ou Tempra) ou de l’ibuprofène (Motrin ou Advil), il n’est pas nécessaire de se présenter à l’urgence. L’enfant dont la température se prolonge au-delà de trois jours quel que soit son âge doit être vu par un médecin.

ATTENTION! Ne donnez pas d’aspirine (acide acétylsalicylique) en cas de fièvre!

Allez à l’urgence si, en plus de la fièvre, votre enfant…

  • est somnolent, léthargique, irritable ou grincheux;
  • présente une respiration laborieuse ou une toux suspecte;
  • fait plus de 39°C (102°F)
Liens utiles

Sources : Mieux Vivre avec mon enfant, CLSC, L’hôpital de Montréal pour enfant

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Boutique Séduction vous aide à briser la routine!

Boutique Séduction vous offre la chance de gagner un panier-cadeau

Nos Concours

Passez du temps de qualité chez Bfly!

Participez pour gagner un laissez-passer chez Bfly!

Zoo de Granby - Dernière chance!

Participez pour gagner deux laisser-passer pour le Zoo de Granby!

Commentaires