Santé

Le RRO ne cause pas l'autisme

Le public aurait été trompé par les médias qui ont affirmé que le vaccin RRO (Rubéole-rougeole-oreillons) octroyé aux jeunes enfants serait dangereux et occasionnerait même l’apparition de l’autisme.

Cette controverse remonte à 1998 alors qu’un gastroentérologue de l’Hôpital Royal Free de Londres, Andrew Wakefield, a émis l’hypothèse que le RRO serait à l’origine de l’autisme chez l’enfant. En ne s’appuyant que sur le cas de 12 enfants, le gastroentérologue aurait diffusé cette supposition sans attendre des résultats concluants. Or, il en résulte plutôt que les médias se sont emparés de cette supposée affirmation pour mousser le lien du vaccin et de l’autisme.

Première recherche

En 1999, l’Administration américaine des aliments et drogues a souligné que le vaccin RRO pouvait se trouver avec un taux de mercure supérieur à la limite permise. À cet effet, les fabricants ont commencé à éliminer l’un des composants du vaccin, soit le thimérosal qui aurait pu être responsable de cette hausse. Toutefois, aucune confirmation n’a pu être établie entre le thimérosal et la hausse de mercure.

La première étude épidémiologique à ce sujet en provenance du Danemark a démontré que si le thimérosal était vraiment responsable de l’autisme, pourquoi la maladie avait-elle continué à grimper, malgré l’éradication du thimérosal depuis 1992? Si le groupe de parents Safe Minds fondé en 1999 n’a pas tardé à accuser l’étude de trompeuse, une seconde étude provenant de la Suède cette fois-ci a reconfirmé les mêmes résultats obtenus par le Danemark. Quoique le taux de mercure ait chuté la fin des années 80, l’autisme lui n’a pas vraiment décliné, bien au contraire… D’ailleurs, une importante étude concernant 500 000 enfants danois nés entre 1991 et 1997 a constaté une augmentation des cas d’autisme autant chez les enfants vaccinés que chez les enfants non-vaccinés. De plus, le taux de vaccination est resté stable, contrairement à l’autisme.

Entre 1998 et 2003, le taux de vaccination des enfants britanniques est passé de 91 % à 79 %.

Une erreur de taille

Fait troublant, l’étude de Wakefield était également au centre d’une autre étude qui vérifiait s’il y avait matière à une poursuite en justice contre le fabriquant du vaccin RRO et pour lequel Wakefield aurait été rémunéré (103 000 $US).

Source

Agence Science Presse


Cette semaine
Les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque

Chaque année, des milliers de Canadiens et de Canadiennes succombent à une crise cardiaque parce qu’ils ne reçoivent pas le traitement médical approprié assez rapidement.

8 musées à visiter en famille

Quelle bonne idée de visiter un musée avec les enfants ! Excellente façon de les ouvrir sur le monde en plus d’aiguiser leur sens de l’observation et d’émoustiller leur curiosité. Voici 8 musées à visiter sans plus tarder !

Balado Naviguer ensemble : pour les parents ET les ados

Présenté par l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ)

Parents d’ado, vous savez que les sujets à aborder avec votre enfant sont nombreux et que les conversations sont parfois un peu difficiles. Les ados d’aujourd’hui vivent de nombreux changements dans une société en constante évolution, et les parents se sentent parfois démunis pour les soutenir. 

Les risques méconnus du diabète

Février est le mois du coeur. Une occasion parfaite pour se conscientiser à l’importance de notre santé cardiovasculaire afin de vivre longtemps et en pleine forme entourés de ceux qu’on aime. Mais quel est le lien avec le diabète?