Santé

Éclosion de rougeole au Québec

Les autorités de santé publique ont observé 14 cas de rougeole dans la région de Montréal. Bien qu'une large portion de la population soit déjà vaccinée contre cette maladie, plusieurs personnes demeurent encore non protégées face à ce virus.

Les autorités de santé publique ont observé 14 cas de rougeole dans la région de Montréal. Rare de nos jours en raison de l'efficacité des campagnes de vaccination passées, la rougeole est depuis peu en circulation au Québec, cette fois en Montérégie, à Montréal, dans les Laurentides et à Laval. La direction de la santé publique s’attend à voir éclore d’autres cas au cours des prochains jours. Pour l’instant, deux bambins de moins de 5 ans et des adultes dont l’âge varie de 22 à 39 ans sont touchés. La Montérégie est la plus affectée, avec neuf cas tandis que trois autres personnes ont la rougeole à Montréal.

« Bien qu'une large portion de la population soit déjà vaccinée contre cette maladie, plusieurs personnes demeurent encore non protégées face à ce virus. C'est pourquoi le ministère de la Santé et des Services sociaux invite les personnes à se prémunir du vaccin contre la rougeole, si ce n'est déjà fait », a expliqué le directeur de la protection de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux, le docteur Horacio Arruda.

  • La rougeole est une maladie très contagieuse dont le virus se transmet facilement par voie aérienne.
  • Les contacts directs ne sont pas essentiels à la transmission de cette maladie.
  • Le seul fait d'avoir partagé un même espace avec une personne infectée contagieuse durant une courte période de temps peut suffire pour devenir infecté et développer la maladie par la suite.
  • La rougeole se manifeste par une forte fièvre, un écoulement nasal et de la toux.
  • Des rougeurs au visage et sur le corps surviennent dans les jours qui suivent les premiers symptômes.
  • Les personnes infectées vont également être affectées par la lumière ambiante et ressentir des douleurs aux yeux avec des larmoiements.
  • La maladie dure d’une à deux semaines.
  • La personne est contagieuse de quatre jours avant jusqu'à quatre jours après l'apparition des rougeurs.
  • La rougeole se complique souvent d'otite, d'infection pulmonaire et dans un cas sur 1 000, d'une complication cérébrale (encéphalite) qui cause souvent des dommages permanents au cerveau, voire un retard mental.
  • La mort survient dans un cas sur 3 000.
  • Il n'y a pas de traitement spécifique pour cette maladie.
  • Chaque année, deux ou trois cas de rougeole sont déclarés au Québec.
  • En 1989, une épidémie de rougeole a touché plus de 10 000 Québécois, surtout des enfants. Des décès avaient aussi été enregistrés.

Le programme de vaccination contre la rougeole a commencé au Québec au début des années 70, mais a réellement été implanté en 1976 avec la venue du vaccin trivalent RRO (rougeole, rubéole, oreillons). Une campagne de vaccination s'est tenue en 1996 pour les personnes de 18 mois à 16 ans, pour prévenir les épidémies.

Les enfants de moins d'un an, les femmes enceintes et les personnes dont le système immunitaire est déficient, comme celles infectées par le VIH, sont particulièrement à risque de développer des complications. Il est donc particulièrement important, pour ces personnes, de consulter rapidement si elles ont été exposées à une personne atteinte de la rougeole afin de recevoir les soins appropriés. Étant donné le fort potentiel de contagion, il est recommandé aux personnes qui présentent des symptômes de la maladie de prévenir de leur état de santé par téléphone avant de se présenter dans une clinique médicale ou dans un établissement de santé. Ainsi, des consignes sur les précautions à prendre pourront être données dans le but d'éviter la transmission de l'infection à leurs proches et à leur arrivée en milieu de soins. Pour recevoir le vaccin contre la rougeole, les personnes peuvent s'adresser à leur médecin ou s'informer au CLSC de leur centre de santé et de services sociaux. Elles peuvent également obtenir des précisions en contactant Info-Santé.

Source : MSSS et La Presse, 5 juin 2007


Cette semaine
Potage de courge et porc au cari

L’automne est la saison des soupes et potages. Votre famille adorera cette recette remplie de saveurs, de vitamines et de réconfort!

Le dépistage prénatal, à qui faire confiance?

Chaque femme enceinte sait à quel point notre tête est remplie de questionnements du moment où le test de grossesse s’avère positif jusqu’à l’accouchement. 

Halloween: Décorations rapides et faciles pour parents pressés

Vous paniquez à l’idée que l’Halloween a lieu dans une semaine et qu’il ne vous reste que peu de temps pour décorer? Pas besoin de passer des heures à décorer la maison pour obtenir un résultat «WOW».

Nos Concours

Gagnez 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires