Femme

Suis-je la seule?

La question : « suis-je la seule? » est une préoccupation pour plusieurs mamans qui cherchent à valider ce qu’elles vivent et ressentent.

Ce questionnement est souvent source de doute et de dévalorisation, voilà pourquoi je vous propose un portrait de la réalité des mères. Cette réalité que je décris dans les énoncés provient des nombreuses confidences que j’ai reçues des mères que je rencontre lors des Groupes de parole, des ateliers et des conférences.

Petite mise en garde, évidemment que toutes les expériences ne sont pas listées et qu’il est possible que vous ayez une vision différente! Toutefois, soyez assurée que vous n’êtes jamais la seule et que vous êtes normale!

Ce que les mères désirent le plus
Elles veulent être des bonnes mères, ce qui signifie répondre autant aux besoins physiques qu’aux besoins affectifs de leurs enfants. Et ce, dans un état d’amour, de patience et de bonheur permanent!

Ce que les mères exigent d’elles-mêmes
Elles s’exigent d’être performantes en voulant mettre en application les nombreuses recommandations faites par les experts. Et ce, parfois au détriment de leur sentiment de compétence.

Ce que les mères craignent le plus
Elles ont peur que leurs choix, leurs actions et leur façon d’être mère puissent causer du tort à leurs enfants.

Ce que les mères recherchent
Les mères recherchent une écoute bienveillante et respectueuse afin d’être entendues dans ce qu’elles vivent et ainsi être apaisées.

Ce que les mères acceptent difficilement
Les transformations corporelles suite à la grossesse, à l’accouchement et à l’allaitement. Elles éprouvent de la difficulté à se trouver belles et désirables!

Ce qui contrarie les mères
Recevoir des conseils qu’elles n’ont pas demandés.

Ce qui nuit le plus à l’épanouissement des mères
La croyance que de s’oublier et de se sacrifier est la preuve d’amour envers ses enfants.

Ce que les mères souhaiteraient
Elles souhaiteraient que le conjoint et l’entourage comprennent ce qu’elles vivent et ce dont elles ont besoin, mais sans devoir le dire à voix haute!

Ce qui attriste les mères
Réaliser qu’elles ne sont pas toujours la maman qu’elles veulent être.

Ce qui réconforte les mères
Savoir qu’elles ne sont pas seules à rencontrer des défis en lien avec leur vie de maman.

Ce que croient les mères
Elles croient (à tort) que les autres mères sont comblées en permanence et qu’elles trouvent cela toujours facile.

Ce qui représente le plus grand défi pour les mères
Le plus grand défi des mères est de faire la paix avec les déceptions et les changements qu’elles vivent. Deuil de l’accouchement naturel. Deuil de l’attachement instantané à son bébé. Deuil de l’allaitement. Deuil de l’insouciance. Deuil de la vie d’avant. Etc.

Ce que les mères apprennent grâce à la maternité
Elles découvrent leurs forces et leurs limites. Elles développent leur sens de l’engagement et leur maturité.

Ce que les mères pensent du congé de maternité
Que ce n’est justement pas un congé! Et elles aimeraient bien que le conjoint comprenne tout ce qu’implique une journée avec un bébé.

Ce que les mères pensent de leur vie sexuelle
Souvent comme une tâche de plus à accomplir… Comme un don de soi qui est parfois difficile à offrir quand on se sent vidée!

Ce qui cause les conflits entre les mères et les pères
Le partage des tâches ménagères, le niveau d’implication du père et la discipline.

Ce qui motive les mères à agir comme elles le font
Elles agissent en fonction de leurs valeurs et de leurs définitions de ce que doit être/faire une bonne mère. Chaque mère a ses critères à partir desquels elles se valorisent ou se dévalorisent.

Ce que les mères ne réalisent pas toujours
Qu’au-delà de la fatigue et des changements hormonaux, l’intensité des émotions ressenties depuis qu’elles sont mères influence la façon dont elles s’adaptent à leur nouveau rôle.

Ce que les mères auraient avantage à faire
Se considérer comme leur meilleure amie. Faire preuve de compassion et de tolérance envers elles-mêmes au lieu de se culpabiliser.

Ce que les mères oublient
Elles oublient que leur personnalité et leurs traits de caractère sont toujours présents même si elles sont devenues mamans. Et que cela détermine le type de mère qu’elles sont.

La plus grande illusion des mères
Croire que la maternité est un projet comme les autres où il est possible de planifier et d’organiser les choses selon leurs souhaits.

Ce que les mères confondent
Elles confondent l’amour qu’elles portent à leur enfant et ce que représente le rôle de mère. Voilà pourquoi elles se confient souvent en disant : « J’aime mon enfant, mais… » Aimer son enfant et aimer les exigences d’être mère sont deux réalités très différentes. Reconnaître qu’il est exigeant d’être maman ne diminue en rien l’amour envers son enfant.

Ce que les mères devraient célébrer
À chacun des anniversaires de ses enfants, elles devraient célébrer leurs apprentissages et s’en féliciter!

Ce que les mères appréhendent
Elles appréhendent d’être jugées comme de mauvaises mères ou comme étant insuffisantes. Pourtant, elles se comparent et se jugent sévèrement! 

Ce que les mères ont de la difficulté à se pardonner
Les moments d’impatience envers leurs enfants.

Ce que les mères négligent
Elles négligent leur bien-être émotionnel en n’osant pas parler des défis qu’elles rencontrent! En plus de banaliser et de rationaliser ce qu’elles ressentent.

Le plus grand défi des mères
Continuer à exister en tant que personne en honorant leurs besoins et leurs désirs.

Le plus grand rêve des mères
Que leurs enfants deviennent des adultes épanouis et confiants!

La plus grande fierté des mères
Leurs enfants.

Ce dont les mères devraient se souvenir
Elles devraient se rappeler qu’elles sont en apprentissage et qu’elles feront des faux pas, mais qu’elles peuvent les réparer.

Ce dont les mères ont besoin
Elles ont besoin de prendre le temps de parler de leur expérience, de s’apaiser et de se rassurer pour donner le meilleur d’elles-mêmes.

Ce que je sais à propos des mères
Qu’elles se sentent rassurées, guidées, accompagnées et reconnues lorsqu’elles ont des échanges authentiques avec d’autres mamans! Vous souhaitez vivre ce genre d’expérience? Visitez mon site pour plus d’informations concernant les Groupes de parole, les Ateliers et Conférences Être Maman.

Isabelle Dagenais
Conférencière sur le mieux-être maman

Depuis la naissance de sa première fille, Isabelle Dagenais a choisi de mettre ses connaissances en sexologie et en travail social au service des mamans. Elle a créé les Conférences/Ateliers Être maman dont le but est de contribuer au bien-être émotionnel, relationnel et sexuel des mères. Pour plus d’information concernant ses conférences et ateliers, visitez son site internet, Être maman et suivez-la sur Facebook. Être maman pour le meilleur et pour le pire par Isabelle Dagenais Éditions de Mortagne 2011 ISBN 9782890749849 19,95 $


Cette semaine
4 recettes festives à cuisiner en famille

Vous avez envie de profiter du congé des fêtes pour cuisiner en famille? Nous vous proposons ici 4 desserts qui feront saliver toute la famille et, en bonus, ils ont un petit quelque chose de spécial… Dans chacun d’entre eux, de succulents fruits et légumes s'y trouvent. Est-ce que vos enfants sauront les identifier?  À vos tabliers !

Sorties du temps des Fêtes 2022-2023

Les vacances du temps des Fêtes arrivent à grands pas ! Voici nos suggestions pour passer du temps de qualité ensemble et fabriquer des souvenirs mémorables. 

Profiter de l’hiver grâce à Deux par Deux

Présenté par Deux par Deux

Depuis sa création en 1986, la marque québécoise Deux par Deux révolutionne l’univers de la mode et inspire les designer partout au Canada.

Rester zen à l’approche des Fêtes

Mine de rien, Noël approche à grands pas et avec les virus qui traînent, on voudra essayer d'éviter les foules, mais voilà qu'on a peur de ne pas commander nos cadeaux à temps. Tranquillement le stress s'installe.