Femme

Lettre d’une maman à son enfant

Avez-vous déjà pensé écrire une lettre à votre enfant? Une lettre qu’il ne lira pas et que vous ne conserverez pas - cette lettre servira à vous libérer de ce qui vous chicote. Je vous explique.

Il est fort probable que vous ayez écrit dans son livre de bébé, mais cet exercice que je recommande dans mon livre « Être maman pour le meilleur et pour le pire » a un autre but. Contrairement aux livres de souvenirs dans lesquels nous abordons nos joies et la richesse de sa présence dans notre vie, la lettre se veut un exutoire et elle ne doit pas être conservée. Voici ce que je suggère :

Écrivez ce que vous ressentez en tant que maman :

  • Sa présence a changé votre vie de quelle façon?
  • Quels défis rencontrez-vous?
  • Ressentez-vous de la déception?
  • Quels sont vos regrets?
  • Qu’est-ce que vous vous reprochez?
  • Qu’est-ce que vous n’avez jamais dit?
  • Quelle pensée « honteuse » vous culpabilise encore aujourd’hui?
  • Votre enfant correspond-il à l’enfant désiré?
  • À ce jour, qu’est-ce que votre enfant vous a appris sur vous-mêmes?

Surtout, ne nous censurez pas! Personne ne lira cette lettre et tout ce que vous écrirez est déjà en vous. En abordant franchement votre façon de vivre votre maternité, vous serez soulagée. Vous n’avez rien à écrire concernant vos difficultés? Votre grossesse, votre accouchement, l’allaitement, le tempérament de votre bébé, votre entourage et votre vie de couple correspondent à votre idéal? Eh bien, je vous suggère d’écrire une lettre de gratitude, car vous êtes une privilégiée!

Exemple de lettre d’une maman à son bébé

Mon trésor,

Cette lettre que je t’écris ne sera pas placée dans ton coffre de souvenirs contrairement à ton premier pyjama et au livre que je remplis d’anecdotes joyeuses. Dans cette lettre je veux exprimer librement ce qui se passe en moi depuis ta naissance, les pensées qui m’habitent, les émotions que je ressens, les défis que je rencontre et ma façon de m’y adapter.

Tu vois, juste d’écrire ces quelques lignes suscite en moi la culpabilité! Est-ce normal d’avoir besoin d’écrire cette lettre? Ne devrais-je pas être dans un état de bonheur permanent?

La réalité est qu’il m’arrive de trouver mon nouveau rôle exigeant! Je ne m’attendais pas à tout ce questionnement et à ces préoccupations constantes. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi complexe de répondre adéquatement à tes besoins. Je ne m’attendais pas à autant de remise en question. Je ne m’attendais pas à un tel bouleversement. Je ne m’attendais pas à ressentir ces émotions contradictoires, comme si un duel incessant avait lieu entre mon idéal et ma réalité. Et au même moment, je ressens tant de bonheur et de fierté à être ta maman! Je ne pourrais plus me passer de toi. De toute évidence, le fait de trouver mon rôle de maman difficile ne diminue en rien l’amour que j’ai pour toi!

D’ailleurs, cet amour que j’ai pour toi me motive à vouloir te donner le meilleur. Je voudrais être en mesure de me dévouer totalement à toi, et ce sans frustration. Je voudrais tant répondre à tes besoins dans la joie et ne jamais redouter tes pleurs. Je voudrais tant être une bonne mère et pourtant il m’arrive de penser que je ne suis pas à la hauteur, surtout dans mes moments d’impatience où je me demande : comment se fait-il que je ne parvienne pas à être la mère dont je rêve pour toi?

Il semble bien que mon désir de vouloir t’offrir ce qu’il y a de mieux pèse lourd sur mon cœur de mère et nuit à mon bonheur. Aussi difficile que cela puisse être, je dois reconnaître que j’ai mis la barre trop haute et que je ne pourrai jamais être la mère idéalisée : toujours calme, toujours disponible, toujours souriante, toujours tolérante, toujours enjouée et comblée en permanence! Et si au lieu de me perdre dans cette quête inaccessible je faisais place à qui je suis pour être une maman unique, ta maman?

Je tente de me rappeler que chaque jour est une opportunité pour apprendre sur toi, sur moi et sur la vie. Chaque jour est une quête vers un mieux-être, vers un équilibre et vers une plus grande conscience. Consciente de qui je suis et de mes émotions pour éviter de réagir trop intensément. Devenir indulgente envers moi pour te guider avec compassion. T’aimer pour qui tu es et t’accepter tel que tu es! Apprendre à me pardonner pour les erreurs que j’ai commises et avoir l’humilité de m’excuser. Arriver à rester moi-même tout en étant une maman dévouée pour toi.

Je veux que tu saches que mes intentions sont toujours bonnes, que ton bien-être est ma priorité et que tu es au cœur de tout ce cheminement. Ta présence dans ma vie est une invitation à me découvrir et à me dépasser pour devenir une meilleure personne. Et moi j’ai le privilège de te guider et de t’accompagner vers ton autonomie! Je t’aime de tout mon cœur et je te remercie d’embellir ma vie! Nous formons une équipe extraordinaire et chacun y gagnera!

Avec amour,

Maman xx

Précision importante : notre enfant n’est jamais responsable de notre façon de vivre la maternité! En tant qu’adultes, nous sommes responsables de nos émotions et notre façon de les exprimer. Le comportement ou l’attitude de notre enfant peut servir d’élément déclencheur, mais l’émotion est en nous. Chercher à identifier ce qui est touché en soi est préférable que de blâmer l’autre.
Isabelle Dagenais
Conférencière sur le mieux-être maman

Depuis la naissance de sa première fille, Isabelle Dagenais a choisi de mettre ses connaissances en sexologie et en travail social au service des mamans. Elle a créé les Conférences/Ateliers Être maman dont le but est de contribuer au bien-être émotionnel, relationnel et sexuel des mères. Pour plus d’information concernant ses conférences et ateliers, visitez son site internet, Être maman et suivez-la sur Facebook. Être maman pour le meilleur et pour le pire par Isabelle Dagenais Éditions de Mortagne 2011 ISBN 9782890749849 19,95 $


Cette semaine
Fêter l'Halloween à la maison

Cette année, on fête Halloween à la maison avec un party Glow in the dark façon Fiesta mexicaine! Voici comment préparer tout ça. 
 

L'Halloween au temps de la Covid-19

Pour une deuxième année consécutive, l’Halloween fait jaser. Après Dame Nature qui a fait des siennes l’an dernier, c’est au tour de la COVID-19 de gâcher les plans des tout-petits.

Desserts parfaits pour Halloween

Pour souligner l’Halloween dans la bonne humeur, quoi de mieux qu’un dessert drôle et thématique? En voici plusieurs que vous pourrez facilement faire avec les enfants.

Déguisement : pour rester dans la limite de l’acceptable

À l’origine, ce n’était qu’une fête. Une soirée spéciale où on enfilait des costumes terrifiants, pour éloigner les fantômes. Cette Halloween, ludique et festive, s’est ensuite invitée dans les écoles et voilà qu’elle nous cause de sacrés maux de tête. 

Nos Concours

Gagnez 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires