Mode/Beauté

Faire du neuf, avec du vieux

Rien ne se perd, rien ne se crée: tout se transforme. Avec un peu d’imagination, les manteaux un peu abîmés ou simplement démodés peuvent facilement trouver une deuxième vie, et être donnés au suivant.

Faire du neuf avec du vieux, c’est payant pour la planète ET pour notre portefeuille. Voici donc quelques trucs pour «pimper» les manteaux d’hiver (ou d’été) des enfants et des grands.

Les manches sont un tantinet trop courtes

Sans être très dispendieuse, voici une manière originale de terminer la saison, sans devoir acheter un nouveau manteau. Il suffit de tricoter des rallonges que l’on fixe aux manches rendues trop courtes. Si le tricot n’est pas notre tasse de thé, on peut prendre un vieux chandail de laine et n’utiliser que la portion de manches nécessaire à la modification du manteau.

Le manteau rouge de jadis est désormais rose

Le soleil et les nombreux lavages viennent souvent affadir la couleur des manteaux. Pour leur redonner un peu d’éclat, on peut utiliser de la teinture du commerce. Pour un résultat à la hauteur de nos espérances, il faut suivre à la lettre les recommandations du fabricant. Aussi, il vaut mieux procéder dans une bassine à l’extérieur. On évite ainsi de gâcher tout le plancher de la salle de lavage. Attention: certaines couleurs et tissus réagissent moins bien à cette technique.

Les poches extérieures sont décousues

Soit on sort le fil et on recoud les poches avec un fil de couleur qui contraste avec le tissu du manteau, soit on les découd simplement et on applique de fausses poches. On peut les faire soi-même à partir d’un tissu de notre choix, les découper sur un vieux jeans ou les acheter dans une boutique comme chez Poches et fils.

J’ai acheté un manteau blanc et ce n’était pas ma meilleure idée

Le blanc est une couleur élégante, mais ô combien salissante! Parfois, même si le manteau est en excellent état, ses teintes de gris nous donnent quelques scrupules à le porter. Bonne nouvelle, cette année, le tie-dye est à la mode. On peut appliquer la méthode à notre manteau blanc et faire d’une pierre deux coups. D’un côté, on règle le problème de saleté apparente et, de l’autre, on devient ultra-fashion.

La sobriété de mon manteau m’ennuie

On fait souvent des choix classiques en se disant qu’ils traverseront les années avec plus de facilité. Seulement, voilà, on se lasse parfois rapidement du manque d’éclat. Surtout en hiver, où le moindre détail et la moindre couleur peut nous remonter le moral. Devant un manteau banal, on peut ajouter de la fourrure (ou de la fausse fourrure) sur le capuchon, les poignets ou au bas du manteau. On peut également créer une jolie broderie, et l’apposer au dos du manteau.

La folie des gros boutons

Les gros boutons de bois ont un petit quelque chose de vintage et de charmant. On peut les utiliser pour remplacer les boutons déjà existants sur notre manteau ou, encore, en apposer quelques-uns à titre décoratif sur les poches ou les manches.

La délicatesse d’un ruban

Un capuchon sans corde, ce n’est pas très pratique. Bien entendu, on peut remplacer le cordon ou en profiter pour donner un air romantique au manteau en ajoutant un ruban.

Des pompons tout ronds

Fabriquer des pompons est un jeu d’enfant. On peut en créer de toutes les couleurs et de toutes les tailles, pour ensuite les apposer au bout des cordes du capuchon, sur les manches du manteau ou pour remplacer les boutons décoratifs des poches du manteau.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Dormez en toute quiétude grâce à Angelcare

Gagnez un moniteur de mouvements respiratoires pour bébé avec video

Nos Concours

Moins c’est sucré, mieux c’est!

Gagnez deux certificats cadeaux de produits IÖGO nano

Cet hiver restez au chaud grâce à Louis Garneau!

Participez pour gagner des sous-vêtements en polar pour enfants et adultes

Commentaires