Mode/Beauté

La perte de cheveux

Durant la grossesse et après celle-ci, vous vivez de puissants changements hormonaux. Et vos cheveux ne sont pas épargnés. Sous l’effet d’une poussée hormonale, il est possible que vos cheveux tombent et soient moins vigoureux. On entend souvent dire que durant la grossesse, les cheveux sont au meilleur de leur forme et de leur beauté, mais ce n’est pas la même chose pour toutes! Votre tignasse se modifie aussi lors d’une grossesse comme quoi l’effet des hormones est large!

La chute de cheveux post-accouchement touche environ la moitié des femmes.

Classique et pas dramatique!

Quelques mois après l’accouchement (entre un et trois mois), plusieurs femmes remarquent le début d’une perte de cheveux plus marquée. Pendant quelques semaines, le problème persiste et s’estompe peu à peu pour revenir à l’état d’avant la grossesse.

L’explication scientifique est simple. Les cheveux sont grandement stimulés par l’œstrogène, une hormone présente en grande quantité durant la grossesse. Ils sont plus brillants, plus forts et même plus nombreux, car cette hormone prolonge leur durée de vie. Voilà pourquoi vos cheveux semblent avoir gagné en volume! Ils profitent de cet « extra » parfait pour eux!

Toutefois, le choc est brutal après l’accouchement. Le taux d’œstrogène chute ce qui entraîne une perte de cheveux importante. Ils tombent même parfois par poignée ce qui a tout lieu de vous inquiéter. Sachez plutôt que l’œstrogène a maintenu en vie et en place des cheveux qui auraient dû tomber graduellement durant les neuf mois de la grossesse. Voilà pourquoi on croit qu’on perd plus de cheveux! Même si le problème est désagréable, il n’y a pas de raison de s’inquiéter outre mesure.

Les femmes ayant vécu un avortement ou une fausse couche ou cessant la prise d’une pilule contraceptive forte en œstrogène peuvent aussi observer ce phénomène.

Aussi, si on rajoute à ce déséquilibre d’hormones les nuits blanches, un petit baby blues, l’allaitement, la fatigue et l’adaptation à ce nouveau mode de vie, les facteurs favorisant la perte de cheveux sont multiples en cette période post-partum.

Une autre hormone à surveiller. Les androgènes que l’on appelle les hormones « mâles » - que les femmes sécrètent aussi en plus faible quantité – peuvent fragiliser les cheveux et être la cause des cheveux fins, cassants et moins abondants. Un apport massif d’hormones comme les oestrogènes peut neutraliser l’influence des androgènes.

Le stress au banc des accusés… aussi! Les cheveux sont aussi le reflet de notre vie! Un stress, une fatigue accumulée, un événement important ou un changement dans votre mode de vie peuvent être des déclencheurs d’une perte de cheveux ou d’un problème capillaire. Pourquoi? Le stress provoque la sécrétion d’androgènes! Et une grossesse peut donc être incluse dans la case des états nouveaux qui nécessitent une adaptation au changement!

Bien manger. Le menu préféré pour maintenir vos cheveux souples, soyeux et sains : des protéines riches en acides animés, les vitamines B et PP (B3). Une bonne alimentation faisant un bon équilibre entre tous les apports en minéraux et en vitamine et de bonnes portions de fruits et légumes est à préconiser pour activer le renouvellement des cheveux.

Prendre soin de vos cheveux

  • Renoncez aux traitements durs pour vos cheveux pendant ou juste après votre grossesse.
  • Inutile d’assécher inutilement vos cheveux (teintures, coloration, décoloration, brushing, séchoir, fer, etc.).
  • Essayez de doser les manipulations et les produits irritants (gel, fixatifs, etc.).
  • Chouchoutez vos cheveux en utilisant des shampoings doux plutôt qu’agressifs et décapants.
  • Rincez toujours bien vos cheveux, mais évitez l’eau trop chaude qui les abîme.
  • Optez pour une brosse en soie naturelle et non en plastique.
  • Attention au soleil qui assèche aussi vos cheveux.

La perte de cheveux au quotidien

Nommée alopécie féminine, la chute temporaire de cheveux peut être reliée à divers facteurs :

  • infection;
  • déséquilibre hormonal;
  • stress ou bouleversements émotionnels;
  • prise de certains médicaments.

La calvitie est très rare chez les femmes. Le plus fréquemment, on observe une diminution de l’épaisseur ou une chute partielle des cheveux sur les régions du front, des côtés et sur le dessus de la tête.

Saviez-vous que…

  • Les brunes possèdent environ 100 000 follicules pileux (cavité où naît un cheveu). Les blondes, un peu plus. Les rousses, un peu moins!
  • On compte en moyenne 200 follicules par centimètre carré.On perd normalement entre 1 et 150 cheveux par jour (moins de 1 % de notre chevelure).
  • Un cheveu pousse d’environ 0,04 mm par jour, soit environ 1 cm par mois.
  • Un cheveu a une durée de vie d’environ 5 ans.

Cette semaine
Électricité : pour une maison à l’épreuve de bébé

Présenté par Hydro-Québec

On le sait, les bambins sont des êtres très curieux ! Ils découvrent le monde qui les entoure un peu plus chaque jour et, dès lors qu’ils apprennent à ramper, ils deviennent très difficiles à arrêter ! 
 

Fixer l'heure du coucher des enfants d'âge scolaire

Durant l’année scolaire, les enfants doivent avoir des heures de coucher précises parce que le sommeil est garant de bonne humeur, de concentration et… d’enfants en forme!

Trousseau pour l'arrivée de bébé

En établissant une liste de ce dont vous aurez besoin dès les premiers jours, vous aurez une bonne idée des achats à faire et des objets et vêtements que vous pourrez récupérer de votre entourage.

Célébrez le « skinimalism » avec Bioderma

Présenté par Bioderma

Que vous soyez une adepte du maquillage prononcé ou plus léger, ou que vous préfériez un look entièrement naturel, offrir à votre peau un soin nettoyant de bonne qualité demeure essentiel.
 

Nos Concours

Gagner une inscription à la methode Swimforce™!

Une inscription à la méthode Swimforce™ d'une valeur de 200$!

Gagnez un coffret de dentifrices Attitude

Participez pour gagner les nouveaux produits Attitude

Commentaires

Non