Livres/CD/DVD

Près du cœur : témoignages et réflexions sur l'allaitement

À l’automne 2008, le livre Près du cœur : témoignages et réflexions sur l’allaitement a vu le jour après de longs mois de gestation. Entrevue avec l’instigatrice du projet!

À l’automne 2008, le livre Près du cœur : témoignages et réflexions sur l’allaitement a vu le jour après de longs mois de gestation. Mamanpourlavie.com a profité de la présence de Marie-Anne Poussart, instigatrice du projet, au Salon Maternité Paternité Enfants 2009 afin qu’elle nous parle de ce livre dont elle a assuré la direction avec Lysane Grégoire.

Comment vous est venue l'idée de ce livre de témoignages et réflexions sur l'allaitement?

En décembre 2005, alors que j’étais enceinte de mon troisième enfant, j’ai lu un extraordinaire recueil de témoignages et réflexions sur l’accouchement naturel intitulé Au cœur de la naissance*. Dans ce livre, des mères racontent non pas comment s’est passé leur accouchement, mais plutôt comment elles l’ont vécu et ce qu’elles en ont retenu. Le résultat est poignant et émouvant. Les textes de réflexion qui ponctuent les chapitres en font un ouvrage marquant. Quand j’ai constaté l’impact de cette approche, j’ai voulu l’appliquer à l’allaitement, car je trouvais que trop peu de livres sur ce thème laissaient la parole aux mères.

J’ai le privilège de rencontrer de nombreuses femmes enceintes au CLSC où j’anime régulièrement des rencontres prénatales puisque je suis marraine d’allaitement. À ce titre, je suis témoin de l’intérêt grandissant que la génération actuelle démontre face à l’allaitement maternel. Mais les mères d’aujourd’hui n’ont, pour la plupart, qu’une vague idée de l’intensité, de la complexité et de la beauté de la relation qu’on peut développer en allaitant. Je voulais qu’elles puissent apprécier toute la portée du geste, et qu’elles l’entendent de la bouche même de celles qui l’avaient vécu. J’ai donc contacté Lysane Grégoire, qui avait codirigé Au cœur de la naissance, pour lui soumettre mon idée. Nous nous sommes rencontrées et le projet s’est mis en branle peu de temps après, avec la complicité et l’aide du Groupe MAMAN (Mouvement pour l’autonomie dans la maternité et pour l’accouchement naturel).

Marie-Anne Poussart

Comment avez-vous sélectionné les témoignantes et les professionnelles ayant contribué au livre?

Du moment où l’idée m’est venue, jusqu’au jour du lancement, il s’est écoulé deux ans et demi. Nous avons d’abord procédé par appel de textes pour recueillir le plus de témoignages possible, dans toutes les régions du Québec. Nous avons notamment mis à contribution le réseau des groupes de soutien en allaitement pour faire connaître notre projet et nous assurer de joindre un grand nombre de mères. L’appel de textes était très clair : nous cherchions des récits authentiques, variés et inspirants. Nous souhaitions présenter l’allaitement sous la perspective d’une expérience de transformation et de découvertes pour les femmes, nous voulions offrir une vision globale et intimiste de l’aventure exaltante qu’est celle de nourrir son enfant au sein.

On peut dire que notre appel a été entendu, car nous avons reçu quelque 175 textes au total. Cela a rendu la sélection très difficile au comité de lecture! En fin de compte, nous avons retenu 58 témoignages, que nous avons organisés en sept sections. Le livre commence par une douzaine de témoignages sur la découverte de l’inconnu, l’apprivoisement de l’allaitement et l’adaptation à ce geste. Intitulée Décisions et découvertes, cette section se veut une entrée en matière, un regard sur les premiers jours des témoignantes dans leur nouveau rôle de mère allaitante. On y parle de leur décision d’allaiter, des raisons qui les ont poussées à se lancer dans cette aventure et de leurs premières réactions.

Suit alors Intensité et engagement, une section dans laquelle on constate rapidement que la « simple » décision d’allaiter peut rapidement prendre un sens beaucoup plus grand. La relation se bâtit, se développe, s’intensifie entre la mère et son bébé. L’expérience prend de l’importance, la mère chemine et s’en trouve grandie.

Le livre propose ensuite une section sur l’allaitement de bambins, intitulée Quand l’aventure se prolonge. Des mères ayant allaité quelques années y livrent leurs impressions et partagent les raisons pour lesquelles elles ont continué à allaiter dans un contexte où cela n’est pas toujours bien compris ou encouragé.

Viennent alors trois sections chargées d’émotions. Prématurité et soucis, sur l’engagement particulier que requiert l’allaitement d’un bébé né avant terme; Aventures, imprévus et défis, sur les démarrages difficiles et les embûches particulières qui peuvent résulter d’une réduction mammaire, d’un bébé incapable de bien téter ou d’un instinct maternel qui tarde à se manifester; et L’allaitement comme un baume, sur la capacité de l’allaitement à faciliter l’attachement après une césarienne ou une dépression post-partum, par exemple. Le livre se termine sur une note engagée avec Affirmation et allaitement, qui traite notamment de féminisme et de cheminement.

Quant au titre du livre, il est le résultat d’un concours qui a été remporté par Caroline Di Cesare, une des témoignantes. Nous trouvions que l’expression « Près du cœur » correspondait exactement à ce que nous avions envie d'exprimer avec ce livre. Même la photo de la page couverture a fait l’objet d’un appel à toutes! C’est finalement une autre témoignante, Sophie Lesiège, qui a soumis la photo que nous avons retenue. C’est dire à quel point cet ouvrage est le fruit d’un travail collectif!

On entend souvent depuis quelques années que le discours des « pro-allaitement » met de la pression et est culpabilisant pour les futures et nouvelles mamans. Quel est votre point de vue sur le sujet?

Il est tout à fait vrai que les jeunes femmes d’aujourd’hui font l’objet de grandes pressions sociales lorsqu’elles deviennent mères. Elles sont bombardées d’avis sur tout et elles ont peine à se faire elles-mêmes une idée. C’est précisément pourquoi nous avons privilégié la transmission d’expérience de mère à mère. Nous souhaitions que les témoignantes inspirent les lectrices, leur donnent confiance, et leur permettent de croire en leur capacité d’allaiter malgré les petits ou grands pépins qui peuvent survenir. Nous ne voulions surtout pas véhiculer un discours culpabilisant ou jugeant. Notre but était de donner aux mères l’envie d’allaiter en découvrant combien ce geste naturel peut être significatif et transformateur, à quel point il outrepasse la simple fonction nourricière.

Lysane Grégoire

Nous étions tout à fait conscientes des difficultés d’allaitement que rencontrent beaucoup de nouvelles mères aujourd’hui. D’ailleurs, ces difficultés ressortent clairement dans de nombreux témoignages et ce n’est pas étonnant, car notre société actuelle n’est pas le « village que ça prend pour élever un enfant ». Chacune vit isolée dans ses quartiers et doit se débrouiller seule. Lysane Grégoire l’explique très bien dans son texte « La perte culturelle » qui introduit le livre lorsqu’elle écrit : « Le geste instinctif n’est pas nécessairement au rendez-vous, tout ne se déroule pas forcément parfaitement comme avec une machine bien huilée. Les mères et les bébés ne sont pas des robots tous conformes : un mamelon plat, un frein de langue court, un bébé hyper tonique ou au contraire qui s’endort dès qu’il a le sein dans la bouche, la gamme des situations plus ou moins hors normes est large. Si le soutien tarde et que la fatigue prend les devants, il n’en faut pas plus pour donner lieu à des complications qui ne demandent parfois qu’à s’envenimer. »

Tel que l’indique ensuite Mme Grégoire, il faut tempérer le discours clamant que l’allaitement, c’est naturel, simple et pratique. C’est une insulte pour les femmes dont la mise en place de l’allaitement n’est ni simple ni facile en raison du contexte dans lequel on vit et de la perte culturelle qui s’est produite. Allaiter devient, la plupart du temps facile et gratifiant, mais ça reste un geste qui s’inscrit à contre-courant de notre époque et de nos valeurs collectives. Dans leurs récits, les femmes évoquent la symbiose qu’elles vivent avec leur bébé. C’est un choc culturel pour qui valorise l’individualisme et la liberté... En cette ère où nous cherchons à dominer la nature pour nous en affranchir, la femme qui donne le sein s’abandonne à sa nature et doit chercher à s’affranchir des contraintes de sa culture. C’est tout un défi!

Pensez-vous que ce livre peut changer quelque chose en ce sens? Répond-il à ce besoin de davantage « humaniser » l'expérience de l'allaitement?

Absolument! Je crois que Près du cœur a la grande qualité d’être vrai et de montrer la vie telle qu’elle se déroule, avec tout ce qu’elle a d’intense, de fragile, de magique et d’imprévu. En fait, ce livre peut aussi être très utile pour les intervenantes qui travaillent auprès des nouvelles mères et qui souhaitent approfondir leur connaissance de l’expérience de leur clientèle. On le sait, le système de santé est surchargé, les infirmières font de leur mieux, mais elles n’ont pas toujours le temps de prendre le temps. Nous vivons au Québec une grande vague de promotion de l’allaitement qui s’accompagne de mesures et de nouveaux protocoles dans les centres hospitaliers. C’est certainement une bonne chose, mais la frontière est mince entre le soutien à un bon démarrage de l’allaitement et la pression indue sur les mères. Il faut toujours garder en tête que chaque mère et chaque bébé est unique, et que les soutenir, c’est surtout les respecter et les laisser se découvrir, à leur rythme. Quand les débuts de l’allaitement sont difficiles, une chose est certaine, pour que la situation puisse s’améliorer, il faut que la mère se sente bien. C’est un incontournable pour qui veut « humaniser » son approche auprès des mères qui amorcent une expérience d’allaitement.

L’allaitement est avant tout une relation qui se vit à travers un geste naturel et physiologique. Puisque beaucoup de nouvelles mères n’ont jamais connu de près une femme qui allaite, l’instinct du geste est parfois un peu endormi. Les mères qui témoignent dans le livre ont fait preuve d’une grande générosité en partageant aussi ouvertement leur expérience. Nous espérons qu’en lisant l’expérience d’autres mères, les femmes se reconnaîtront et pourront se réapproprier cette compétence qu’elles ont de nourrir leur petit tout près de leur cœur.

Propos recueillis par Solène Bourque, de l’équipe de rédaction de Mamanpourlavie.com et auteure d’un témoignage dans le livre Près du cœur.

PRÈS DU CŒUR, TÉMOIGNAGES ET RÉFLEXIONS SUR L’ALLAITEMENT
Sous la direction de Lysane Grégoire et Marie-Anne Poussart
Éditions du remue-ménage, 2008, ISBN : 9782890912755, 32,95 $

* AU CŒUR DE LA NAISSANCE : TÉMOIGNAGES ET RÉFLEXIONS SUR L’ACCOUCHEMENT, Lysane Grégoire et Stéphanie St-Amant, Éditions du remue-ménage, 2004, ISBN : 9782890912304, 29,95 $

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.


Cette semaine
5 signes de détresse psychologique chez les mamans

En raison du confinement, la détresse psychologique chez les mamans est de plus en plus présente dans les foyers québécois. Depuis le début de la pandémie, la surcharge mentale est en croissance. 

Les meilleures activités et sorties de janvier 2021

Attachons nos tuques et nos mitaines; c’est le temps de jouer dehors en famille! On vous a préparé un cocktail d’activités hivernales extérieures pour les plus courageux et intérieures pour les plus frileux. 

5 astuces pour remplir la maison d’énergies positives

Pas toujours facile de garder le moral en ces temps de confinement. Qu’on soit ésotérique ou non, on aime bien tout essayer pour rendre l’atmosphère de notre chez-soi plus positive et sereine. 

Salade de filet de porc au fenouil et à la mangue

Saviez-vous qu’en plus d’être un puissant antioxydant, le fenouil est une très bonne source de vitamine C. Si vous ne l’avez jamais essayé, voici une bonne recette pour le découvrir. 

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau Boutique À Ton Tour

Participez pour gagner une des deux carte-cadeaux de 25$

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram Youtube

Témoignage de maman – Des œufs à 6 mois?

6426 vues / 2 commentaires