Loisirs

La voix et le chant pour cultiver le bien-être

Votre dos, votre tête, vos poumons, votre visage, votre ventre… Eh oui! Ce sont toutes les parties de votre corps et de votre âme qui crient HOURRA! quand vous chantez.

La voix est notre outil de communication, notre canal vers l’extérieur. On l’utilise pour s’exprimer : on rit, on crie, on pleure, on appelle à l’aide, on chicane, on chante. Chanter fait naître de grandes émotions, tant pour la personne qui chante que pour celle qui écoute. Il n’est pas étonnant de constater que des émissions telles que Star Académie, Du talent à revendre ou encore On connaît la chanson remportent un si grand succès. Peu importe l’époque, ici comme ailleurs, la voix et le chant ont tracé l’identité culturelle des peuples et ont permis un mode d’expression propre à chacun.

Cependant, le chant est bien plus qu’un outil de communication. Il procure des bienfaits tant au niveau physique que psychique. Le corps, la tête et l’âme sont influencés par la pratique du chant, que ce soit pour le plaisir ou de façon professionnelle. Nous évoquerons ici quelques-uns de ces avantages, nous verrons que tout ce qu’il faut pour s’adonner au chant, c’est d’en avoir envie et nous terminerons avec certains conseils.

Le chant et les bienfaits pour le corps

Qui dit chant, dit respiration. La respiration est à la base de toute vie et est essentielle dans l’action de chanter. Dans le tourbillon de notre quotidien, nous avons de la difficulté à profiter d’une bonne prise d’air, d’une respiration profonde. Quand on se met à chanter, on utilise plus d’air et ce faisant, on provoque une meilleure oxygénation de tout le corps et un massage par la vibration du son. Chanter permet donc de se détendre, de libérer certaines tensions et même d’atténuer le stress ou les maux de tête. La respiration abdominale (ventre) est de mise lorsqu’on veut développer notre voix à son plein potentiel. Pour chanter, les abdominaux sont sollicités, mais plus encore : les muscles du dos, ceux des cuisses (soutien) et du visage (articulation et appui) pour ne nommer que ceux-là, participent eux aussi à l’émission vocale. Qui a dit que tonifier son corps devait se faire en suant à grosses gouttes dans un gymnase? D’accord, il faut s’entendre, le résultat ne sera pas le même, mais chanter représente malgré tout une activité tonifiante douce.

Chanter permet aussi de conserver l’élasticité de la peau du visage et d’éviter le relâchement. Comment? Étant donné que les muscles des lèvres, des pommettes, des mâchoires, du menton et des joues sont sollicités, il en résulte une panoplie d’exercices, une sorte de gymnastique faciale!  

Le chant et les bienfaits psychiques

On dit habituellement que la communication est importante pour le développement de relations humaines positives et efficaces. On utilise la voix pour parler, s’exprimer, mais il n’est pas toujours facile de dire le fond de nos pensées. Plusieurs personnes trouvent qu’il est plus aisé de manifester ses sentiments ou ses pensées en chantant plutôt que de n’importe quelle autre façon. Plusieurs chanteurs considèrent d’ailleurs leurs répétitions de chant comme leur séance de thérapie hebdomadaire!

La pratique du chant envoie aussi un message au cerveau qui, à son tour, stimule les glandes produisant des endorphines, hormones responsables du sentiment de bien-être. Lorsqu’on chante, on ressent l’état de mieux-être pendant un moment puisque les effets durent plusieurs heures. Ces propriétés antidépressives sont naturelles et fournies par notre propre corps. Si vous voulez que la bonne humeur soit au rendez-vous, vous n’avez qu’à chanter!

Pour chanter, ça prend quoi?

Qui peut parler peut chanter. C’est vrai. Si nos cordes vocales vibrent et émettent un son pour parler, on peut aussi chanter. Devons-nous absolument avoir la voix juste, chanter comme les grands artistes, connaître la musique, évoluer au sein d’un groupe? Pas du tout. Avoir envie de chanter, voilà ce qu’il faut. Si on est timide, on peut chanter pour nous-mêmes, à la maison ou dans un endroit où on sera à l’aise de le faire. Tous les bienfaits énoncés plus haut seront ressentis.

Cependant, si on veut oser, on peut se joindre à une chorale, à un ensemble vocal avec lequel on aura une pratique régulière et plus structurée. L’effet de groupe peut être puissant : se sentir enveloppé de son, de vibrations, partager une activité avec des gens qui ont le même intérêt que nous, c’est nourrissant. Dans certains ensembles, vous aurez l’opportunité d’acquérir certaines notions musicales alors que dans d’autres le répertoire est plutôt appris « à l’oreille », rendant le travail un peu moins exigeant.

Ce dont on doit simplement se souvenir, c’est qu’il faut s’écouter. Si l’envie de chanter se pointe, on se laisse aller. C’est tout ce qui compte.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Profitez de l'été grâce à Vtech!

Courez la chance de gagner le super tricycle interactif de Vtech

Commentaires