Activités

Costumes d’Halloween qui font peur!

Pour les adolescents et les amateurs de films d’épouvante, voici quelques costumes qui n’ont rien de mignon. Après tout, à l’origine, ces costumes devaient chasser les mauvais esprits...

Édouard aux mains d’argent

Ce costume est assez facile à fabriquer. Il vous suffit d’avoir des vêtements noirs, quelques ceintures de cuir noir, du fard à paupières noir, un fond de teint très pâle, un peu de gel (ou une perruque) et de grands yeux tristes. Pour les mains, vous pouvez découper des morceaux de cartons que vous emballerez dans du papier d’aluminium et que vous collerez sur des gants noirs avec du papier collant noir. Le pauvre Edward a aussi des cicatrices dans le visage que vous pourrez maquiller ou fabriquer au latex. Si vous n’avez pas le temps de le fabriquer, ce costume peut aussi être acheté.

Jack Skellington

Le personnage d’Halloween par excellence, c’est Monsieur Jack. C’est d’ailleurs son principal problème dans l’Étrange Noël de monsieur Jack, un film de Tim Burton. Si vous avez déjà un veston noir et des pantalons assortis, vous n’avez qu’à utiliser une chauve-souris en guise de nœud papillon, vous mettre un bout de bas de nylon sur la tête et suivre ce tutoriel de maquillage.

Momie

Une momie est terrifiante, facile à créer et permet à vos enfants de garder leurs vêtements sous leur costume. C’est le déguisement parfait pour une froide soirée d’Halloween.

Le Cercle

Si vous avez vu ce film (vivement déconseillé aux enfants), vous savez que cette petite fille est vraiment terrifiante. Il suffit d’avoir une perruque de cheveux longs et noirs, de la peigner vers l’avant et de s’habiller en grande robe blanche.

Le jour des Morts (Día de muertos)

Les maquillages inspirés du jour des Morts mexicain sont toujours magnifiques et l’Halloween est l’occasion parfaite d’en porter un. La véritable date du jour des Morts est le 2 novembre, mais comme dit le dicton mexicain : « On ne peut pas négocier avec la mort, mais on peut faire des affaires grâce à elle! » Cette fois-ci ces affaires se résumeront à des bonbons!

Un vampire

Edward Cullen était bien mignon en vampire pâle à paillettes et Nosferatu avait un tout autre style, mais que vous soyez un gangrel de Vampire : la masquarade ou que vous préfériez Chris Sarandon dans Vampire, vous avez dit vampire?, c’est un déguisement qui est toujours à propos. Le style et l’époque vous appartiennent, puisqu’un vampire est éternel.

Un zombie

Si vous voulez vraiment mettre le paquet, de nombreux tutoriels existent sur YouTube, dont un fait par l’équipe de Walking dead, en anglais, et un autre très facile à comprendre (même s’il est en japonais) et plutôt rétro puisqu’il implique… du ketchup!

Le joker et les autres clowns

Le joker, ennemi de Batman et les autres clowns au maquillage peu rassurant sont toujours des personnages très efficaces. Vous pouvez improviser le maquillage et l’essuyer un peu avec un mouchoir à des endroits stratégiques. Un résultat amateur a souvent l’air encore plus mal intentionné.

Reprendre un costume et le rendre bizarre

Un costume de lapin avec un maquillage de clown, un costume de princesse avec un maquillage de vampire, un chevalier zombie, une mariée cadavérique… C’est la meilleure façon de réutiliser les costumes et les accessoires des années passées! Même un costume de Darth Vader et les lunettes de Harry Potter peuvent devenir un costume de Spaceballs… avec un peu d’imagination!

Mime

Non, ce n’est pas vraiment un déguisement d’horreur, mais soyons honnêtes, un mime, c’est souvent louche… Surtout quand ses sourcils sont toujours froncés!

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman


Cette semaine
Que faire pour aider nos ados à traverser cette crise tout en douceur ?

Ce n’est pas un secret, le confinement est très difficile pour les adolescents. Ceux qui sont au tout début de leur vie se retrouvent confinés à un mode de vie contraignant et à une oppression de leur évolution sociale.

Enceinte après une fausse couche

Toutes celles ayant vécu une fausse couche vous le diront : ce n’est pas une épreuve facile à surmonter. Et lorsqu’on tombe enceinte après une fausse couche, les craintes et l’anxiété débarquent. Comment les surmonter?

Sortir l'hiver avec un bébé

Même avec un petit bébé, on ne peut pas passer tout l’hiver à l’intérieur, c’est évident. Voici donc comment profiter de l’hiver, même avec un nouveau-né.

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau Boutique À Ton Tour

Participez pour gagner une des deux carte-cadeaux de 25$

Commentaires