Activités

Les enfants cuisinent!

Au fil des semaines, la tache des repas et lunchs peut devenir pénible. Pourquoi ne pas faire participer nos petits à leur réalisation?

Pour vous simplifier la tâche, voici des conseils simples, des liens pour diversifier les menus, des outils pour économiser du temps et des arguments sur les avantages de faire participer les enfants à la cuisine.

Bien se nourrir pour mieux apprendre

Les enfants qui mangent bien ont une meilleure capacité de concentration, peuvent mieux retenir et mettre en pratique l'information acquise et établissent de meilleures relations avec les autres. Tout le monde sait très bien que le repas le plus important de la journée est le déjeuner. Malheureusement, plusieurs enfants arrivent à l'école l'estomac vide, avec aucune énergie en réserve. Il existe le Club des petits déjeuners qui consiste à servir tous les matins, avant les classes, un repas sain, équilibré et savoureux. L'école peut faire une demande et selon l'indice de défavorisation (faible revenu), elle pourra être retenue. En 2014, plus de 1325 écoles à travers le Québec étaient inscrits au Club des petits déjeuners.

Mais, certains enfants refusent de manger le matin. Alors, voici quelques idées pour favoriser l'appétit

  • Lever votre enfant plus tôt, afin qu'il puisse se réveiller doucement.
  • Dresser la table avant son lever.
  • Lui offrir des choix.
  • Déjeuner avec lui (l’enfant imite souvent le parent).
  • Qu'il cuisine avec vous son petit déjeuner.

Voici une suggestion irrésistible de déjeuner que les enfants peuvent préparer eux-mêmes.

Lait pommes et cannelle (3 portions)
  • 2 ½ tasses de lait
  • ½ boîte de jus de pomme concentré
  • 2 cuillérée à table sirop d'érable
  • Une pincée de cannelle

Mélanger avec un fouet ou un mélangeur. (L'enfant peut le faire lui-même). Servir avec une tranche de pain aux raisins.

La boîte à lunch

Tout comme le déjeuner, le repas du midi doit combler le tiers des besoins nutritionnels de la journée. Il doit comporter un aliment de chacun des groupes du Guide alimentaire canadien. L'enfant a besoin de "recharger ses batteries" afin de poursuivre son après-midi. Il n'est pas rare à l'école d'entendre des enfants dire : « Je n'aime pas ça! » ou « Je n’ai pas faim! » C'est un moment où vous n'avez pas le contrôle sur ce qu'il mange; d'où l'importance d'intégrer les enfants lors de la préparation des lunchs.

Trucs gagnants
  • Mettre de la couleur dans vos repas
  • Varier les menus
  • Thématiques de lunch pour simplifier la tâche. Exemple : lundi soupe, mardi sandwich, mercredi salade, jeudi pâtes, vendredi poisson.
  • Planifier les lunchs lors de l'épicerie.
  • Choisir la boîte à lunch avec l'enfant
  • De petites surprises, qu'elles se mangent ou pas, ajoutées à l'insu de vos enfants ouvrent l'appétit et stimulent la bonne humeur.
  • Préparer votre lunch et celui de votre enfant ensemble.
  • Et surtout, pourquoi ne pas impliquer les enfants dans la préparation de leur lunch?
Créativité, confiance en soi et autonomie

Rassembler les ingrédients, toucher, sentir, choisir les ustensiles, apprendre à couper, éplucher, ciseler, l'enfant développe ses capacités sensorielles et motrices. Et plus il est jeune, plus la découverte de sa dextérité manuelle le fascinera. Le temps de réaliser une recette, il exprime sa créativité, aiguise sa curiosité des formes, des couleurs et des saveurs.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin 2019 – Jour 8 – Deux par Deux

Gagnez une carte-cadeau d'une valeur de 100$ chez Deux par Deux

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Stodal® : le sirop à toujours avoir à porter de la main!

Gagnez une bouteille de fabuleux sirop pour la toux.

Commentaires