Activités

Forts et tunnels de neige : devrions-nous être plus prudents?

Selon le Conseil canadien de sécurité, en moyenne un enfant par année meurt enseveli sous la neige. Devrions-nous (à leur grand désespoir !) empêcher nos enfants de construire forts et tunnels de neige?

Lorsque Maude a interdit à son garçon de 10 ans de construire un tunnel de neige, ça a été la crise. À un point tel qu’elle s’est demandé si elle n’était pas trop stricte. Si tous les autres enfants ont la permission, pourquoi pas lui?

« C’est sûr qu’on entend plus souvent parler des accidents en traîneau ou en ski, mais il y a un réel danger avec les constructions de neige », affirme Martin Grant, spécialiste en médecine familiale à la Clinique de services santé Rosemère. Pour ce dernier, il n’y a pas de doute, on devrait faire davantage de prévention chez les jeunes… et privilégier les forts à ciel ouvert, sans tunnel.

Un accident est si vite arrivé

Lorsqu’un tunnel ou un fort s’effondre sur quelqu’un, il faut faire vite. En plus du poids écrasant de la neige, l’air disponible pour respirer est très limité. « Le manque d’oxygène va entraîner un arrêt cardio respiratoire, puis la mort. Je n’ai pas de laps de temps précis, mais ça peut être très rapide », mentionne Dr Grant.

Pour éviter le pire, il faut avoir un espace assez grand, qui permettra de respirer. C’est la chance qu’ont eue deux garçons de Newburgh, dans l’État de New York, en 2014. « Les garçons pouvaient respirer et bouger sous la neige, car un dôme s’était formé au-dessus de leur tête », explique Dr Grant.

On n’est jamais trop prudent

Si fabriquer un fort demeure une des activités hivernales les plus appréciées des enfants, mieux vaut être prudent. Une mort par année, c’est assez. Ainsi, en plus de ne jamais construire de forts près d’une rue ou d’une entrée, les toits et tunnels sont à éviter.

Si la tentation est vraiment trop forte, PLAY SNOW est une option sécuritaire à considérer. Créée par un Québécois, cette structure de plastique permet de construire forts et châteaux de neige en toute sécurité.  

Article écrit par Julie Chaumont


Cette semaine
Mon 2e enfant n'aime pas autant l'école

Votre plus vieux aime l’école et récolte des bonnes notes. Son petit frère, lui, n’est pas aussi enthousiaste! Comment encourager le premier sans décourager le deuxième?

L’hyperparentalité peut-elle être toxique?

En avril 2019, le Centre universitaire de santé McGill publiait un communiqué de presse qui faisait état d’une augmentation du nombre d’enfants et d’adolescents vus à l’urgence pour des tentatives de suicide ou des idées suicidaires.

Quand les devoirs tournent au drame

Séance de torture. Corvée. Bataille. Ces mots ne devraient jamais servir à décrire la période des devoirs et leçons. Et pourtant, c’est la dure réalité de plusieurs enfants…et parents. Comment transformer ce moment difficile en une activité plaisante? On vous propose quelques astuces.

Nos Concours

Gagnez une échelle de croissance d'une valeur de 40$!

Suivez la croissance de votre enfant grâce à Odie!

J'explore la mer des Caraïbes - Mon premier guide de voyage

Participez pour gagner le guide voyage “J’explore la mer des Caraïbes”

Éloignez les poux rapidement grâce à SOS Poux!

Participez pour gagner la trousse complète et le shampoing de SOS Poux

On se prépare pour l'Halloween avec Auzou!

Gagnez deux livres d’Halloween de Auzou

Simplifiez les lunchs grâce à Geneviève O’Gleman!

Gagnez le livre de recette Les Lunchs de Geneviève O’Gleman

La collation idéale pour votre pause santé!

Gagnez une boîte de collation Sesame Snaps

Commentaires