Grossesse/Maternité

Pendant ma grossesse, j’avais peur que...

Angoissées, les futures mamans? De temps en temps. Normal, un petit être grandit en leur sein et elles se sentent responsables de lui dès l’instant où elles apprennent son existence.

Gardiennes de ce précieux présent de la vie, elles jonglent avec leurs peurs avec toute la bonne volonté du monde.

Pendant ma grossesse, j’avais peur que...

«J’avais peur que mon enfant ait une malformation ou une maladie causées par ma faute (manque d'info sur la grossesse, ingestion d'aliments ou médicaments nocifs, exercices trop exigeants...).»
Sonia, enceinte de 18 semaines et maman de Noémie, un an

« Même au deuxième bébé, j’avais peur de l’accouchement! Je me demandais comment cela allait se passer, si j'aurais mal et si je serais capable de passer à travers. »
Sophie, 27 ans, maman de Julien 4 ans et Étienne 2 ans

« Puisque j’ai passé une bonne partie de ma grossesse seule, j’avais peur de rester une maman célibataire. Le papa nous avait laissées, mais il est revenu à mon 7e mois de grossesse. »
Karine, maman de Lili, 2 ans

« À ma première grossesse, j’avais peur du « après ». Je n’ai jamais eu de contact avec de jeunes enfants autour de moi. Donc, je me demandais bien comment j’allais faire pour m’occuper et éduquer cet enfant. »
Kathleen, 25 ans, maman de Koryann 2 ans et Esteban 9 mois

« Àl'annonce de ma grossesse, l'idée d'avoir trois bébés dans le ventre me terrifiait. Je me demandais comment mon corps allait pouvoir contenir ces trois placentas. Le spectre de la fausse couche m'a angoissée pendant les quatre premiers mois, puis les mois suivants, j'avais peur que mes triplés naissent (trop) prématurément. Finalement, j'ai dû accoucher à 29 semaines. Mes craintes se sont concrétisées et il a fallu l'accepter. En résumé, ce fut 29 semaines d'angoisse totale! »
Nancy, 31 ans, maman de Loic, Morgane et Ophélie, 18 mois.

« À ma deuxième grossesse, j'avais peur de ne pas l'aimer comme j'aimais ma première fille. Je ne pouvais pas comprendre comment un cœur de maman pouvait se diviser! »
Sandra, maman de Samantha, 11 ans, Kelly-Ann, 6 ans, Christopher, 4ans et Brandon, 2 ans

« J’angoissais à l'idée de ne pas avoir un enfant en santé, qu'il arrive quelque chose à mon conjoint et que je me retrouve seule avec mon bedon et ensuite avec bébé, de ne pas être à la hauteur comme maman... »
Solène, maman de Ariane, 23 mois et enceinte de 8 mois de bedon Thomas

« Comme c'était ma troisième grossesse et que les deux premières se sont terminées par des fausses couches, j'ai eu peur de perdre mon enfant jusqu'à... l'accouchement.... »
Véronique, maman d’Amélia 7 mois

« De rien, en fait! Je ne peux pas dire que j'angoissais sur quelque chose. Je profitais tellement de tout ce qui se passait dans mon ventre et tous les changements... Non, vraiment, sans exagérer, je n'avais pas d'angoisse ou de peurs. »
Christine, maman d’Alice 2 ans et 9 mois

« J’avais peur d'avoir un bébé laid! »
Marie-Claude mère de Lorie-Jane, 2 ans et demi

« J’avais peur de ne pas être une bonne maman! Et j'angoisse toujours, car je n'ai pas encore accouché
Cynthia enceinte de 37 semaines

«J'angoissais sur le sexe du bébé.. on m'avait prédit une petite fille et j'avais peur qu'il ait eu erreur lors de l'échographie (cette erreur était arrivée à mon conjoint...) »
Mélanie, maman de Justine, 1 an

«J'avais peur d'avoir des jumeaux
Caroline, maman d’Isa-Ève, 2 ans

Image de Nadine Descheneaux

Autrice jeunesse et conférencière.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.


Cette semaine
L’intégration graduelle à la garderie

Non, vous n’êtes pas coupable de l’avoir laissé trop tôt ou trop vite au service de garde, car l’intégration tardive et « en crescendo » n’est pas une panacée.

Changer d’école : 5 conseils pour aider votre enfant à s’adapter

Que ce changement soit causé par un récent déménagement ou encore par l’arrivée au secondaire, changer d’école peut être un bouleversement dans la vie de votre enfant. 

Les différentes positions pour accoucher

On voit souvent la femme accoucher sur le dos, les pieds dans les étriers. Mais ce n’est pas la seule position qui existe et, surtout, ce n’est peut-être pas la plus favorable!

Activités parascolaires : oui ou non?

Les bienfaits des cours parascolaires sont nombreux. Mais peut-il y avoir une limite? Un moment où on doit dire « non » à ces activités?

Nos Concours

Gagnez un laisser-passer familial!

Visitez le Cosmodôme en famille!
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram Youtube

La carie dentaire de la petite enfance

Activités de la semaine

Les meilleures activités et sorties du mois d’août 2022