Grossesse/Maternité

Neuf mois d’espoir, de déception et d’introspection!

Avant d'avoir un enfant, plusieurs étapes se succèdent, la première étant habituellement celle du désir et de son questionnement : suis-je prête à avoir un enfant? Voyons-les toutes de près.

Est-ce que toutes les femmes devenues mères ont ressenti l'appel? Est-ce un préalable pour avoir un bébé? Le désir ne se manifeste pas toujours de la même manière et parfois il n'est pas présent. Il est quelquefois intense et ne laisse pas de place au doute. Par moments, il est comme une vague qui va et vient dans le temps. À d'autres occasions, il est projeté dans le futur comme une possibilité. Nous semblons avoir peu de contrôle sur ce désir d’enfant et sur sa façon de se concrétiser. Il suffit de penser à ces femmes qui semblent avoir été choisies par la maternité plutôt que le contraire.

Désirer un enfant n'est pas, contrairement à ce que nous aimerions croire, une garantie que tout se déroulera comme nous le souhaitons. Certaines femmes attendront plusieurs mois, voire des années, avant d’être enceintes, et d’autres encore n'auront pas d'enfant malgré leurs tentatives en clinique de fertilité!

Une fois la décision prise, pour celles qui en ont eu le temps, vient l'attente de devenir enceinte. Mais attention, pas n'importe quand! Nous voulons le devenir dans un délai raisonnable qui respectera notre agenda ou nos préférences. Il est intéressant de constater que parfois nous planifions devenir maman un peu comme nous planifions notre cohabitation avec notre partenaire. Nous voulons que ce soit parfait pour vivre le grand bonheur!

Nous consacrons donc beaucoup d'énergie à imaginer le scénario de nos rêves et nous pensons peu à ce qui pourrait ne pas fonctionner! Nous envisageons la maternité et la vie de couple avec une certaine naïveté, ce qui est préférable au fond, sinon nous ne ferions peut-être jamais le grand saut!

Cette période prénatale est riche en émotions, car elle est porteuse d'espoir et parfois de déceptions. Certaines femmes verront leur souhait de devenir enceinte se concrétiser rapidement alors que pour d'autres, il s'agira d'un long processus.

La grossesse

Arrive la grossesse, remplie de promesses et de bonheur! Enfin, c'est ce à quoi nous aspirons, neuf mois pendant lesquels nous serons épanouies, belles, fières et comblées!

Or, la vie étant ce qu'elle est, la grossesse n'est pas toujours aussi facile et épanouissante!

Les nausées, la fatigue, les changements corporels, les douleurs physiques, les risques de prématurité, la dépression et les bouleversements émotionnels font souvent partie des défis rencontrés chez les futures mamans. Voici quelques exemples :

  • « Je n'aime pas être enceinte! »
  • « Avoir un colocataire en moi me dérange! »
  • « Être enceinte est un mal nécessaire pour avoir mon bébé! »
  • « Je me sens envahie! »
  • « Je me trouve laide et grosse! »
  • « Je ne suis même pas capable de porter un enfant normalement! »
  • « Je regrette ma décision, mais il est trop tard pour revenir en arrière! »
  • « J’ai peur de ne pas être une bonne mère! »

Plus le scénario de notre grossesse est merveilleux, plus il sera difficile d'accepter qu'il en soit autrement! Par crainte d'être jugées, nous en parlons peu, et cela est néfaste pour notre bien-être. Idéalement, nous devrions exprimer ce qui nous préoccupe pour nous libérer de notre déception ou de notre culpabilité! En faisant la paix avec ces émotions, nous serons mieux disposées et mieux outillées pour vivre ce qui suivra! Il arrive que l’entourage soit trop impliqué émotionnellement pour nous écouter vraiment. Pouvoir en parler à une personne neutre et objective est souvent une bonne façon d’être accompagnée dans son cheminement!

Fausse-couche

La fausse-couche est une épreuve que traversent de nombreuses femmes. Malheureusement, elles ne sont pas toujours comprises ou soutenues adéquatement! Pourtant, elles vivent un deuil significatif, et ce, quel que soit le temps qu'ait duré la grossesse, car dès que nous sommes enceintes notre vie se transforme! Nous avons déjà eu le temps d'imaginer notre grossesse et notre nouvelle vie avec notre bébé. Donc le deuil de l’enfant désiré est bien réel. La douleur est amplifiée quand la mère se dit :

  • « Je ne suis même pas capable de porter un enfant! »
  • « Je n'aurais pas dû faire cette activité-là! »
  • « J’aurais dû me présenter à l’hôpital plus tôt! »

La tristesse, la colère, la culpabilité et la dévalorisation sont des états que ressentent les femmes qui ont perdu leur bébé. Elles ont besoin d'écoute, d'amour, de temps et de compassion pour accepter l'événement. Leur dire qu'elles pourront en avoir d'autres ne sera d'aucun réconfort et elles répondront qu'un bébé ne se remplace pas, et ce avec raison! D'ailleurs, elles auront une pensée spéciale pour l'enfant à la période de l’année où il aurait vu le jour...

Préparer son arrivée

Nous consacrons beaucoup de temps et d'argent à organiser l'environnement dans lequel vivra notre enfant; pyjamas, poussette, siège d'auto, décorations et meubles. Nous suivons des cours prénataux qui nous préparent à l'accouchement. Nous nous informons aussi sur les façons de faire, c'est-à-dire comment prendre soin d'un bébé, comment allaiter, etc.

Dans tous ces préparatifs, il y en a un qui est d'une grande importance : mieux se connaître en tant que personne et en tant que couple! La grossesse est une belle opportunité pour faire une certaine introspection! Prenez quelques minutes pour répondre à ces questions :

Parmi ces énoncés, lesquels suscitent le plus d'appréhension chez vous?

  • Le manque de sommeil
  • Le partage des tâches
  • Les soins du bébé
  • La carrière
  • Le congé de maternité/paternité
  • L'allaitement
  • La vie de couple
  • Les finances
  • Le soutien de la part de l'entourage
  • La perte de liberté
  • La vie sexuelle
  • Quelles sont vos attentes mutuelles?
  • Quelle est votre perception du congé de maternité?
  • Comment vos parents perçoivent-ils leur rôle de grands-parents?
  • Et vous, qu'attendez-vous d'eux?
  • Que souhaitez-vous répéter de votre enfance?
  • Que craignez-vous de répéter de votre enfance?
  • Quelle est la plus grande qualité qu'une mère doit avoir?
  • Quelle est la plus grande qualité qu'un père doit avoir?

S’informer, se questionner et s’organiser nous permet de nous rassurer… Et savoir qu’il est possible que nous rencontrions des difficultés est aussi sécurisant. Pourquoi? Parce qu’il est toujours apaisant de savoir que nous ne sommes pas les seules à vivre une expérience difficile et que nous sommes normales!

L’expérience de la maternité est unique pour chaque femme et nous avons avantage à développer notre confiance en nos capacités d'adaptation. Et donc, prévoyons une liste de personnes fiables et de ressources en périnatalité qui pourraient nous soutenir en cas de besoin. Rappelons-nous que d’être courageux c’est d’être capable de demander du soutien!

Isabelle Dagenais
Conférencière sur le mieux-être maman

Depuis la naissance de sa première fille, Isabelle Dagenais a choisi de mettre ses connaissances en sexologie et en travail social au service des mamans. Elle a créé les Conférences/Ateliers Être maman dont le but est de contribuer au bien-être émotionnel, relationnel et sexuel des mères. Pour plus d’information concernant ses conférences et ateliers, visitez son site internet, Être maman et suivez-la sur Facebook. Être maman pour le meilleur et pour le pire par Isabelle Dagenais Éditions de Mortagne 2011 ISBN 9782890749849 19,95 $

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.


Cette semaine
L’intégration graduelle à la garderie

Non, vous n’êtes pas coupable de l’avoir laissé trop tôt ou trop vite au service de garde, car l’intégration tardive et « en crescendo » n’est pas une panacée.

Changer d’école : 5 conseils pour aider votre enfant à s’adapter

Que ce changement soit causé par un récent déménagement ou encore par l’arrivée au secondaire, changer d’école peut être un bouleversement dans la vie de votre enfant. 

Les différentes positions pour accoucher

On voit souvent la femme accoucher sur le dos, les pieds dans les étriers. Mais ce n’est pas la seule position qui existe et, surtout, ce n’est peut-être pas la plus favorable!

Activités parascolaires : oui ou non?

Les bienfaits des cours parascolaires sont nombreux. Mais peut-il y avoir une limite? Un moment où on doit dire « non » à ces activités?

Nos Concours

Gagnez un laisser-passer familial!

Visitez le Cosmodôme en famille!
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram Youtube

La carie dentaire de la petite enfance

Activités de la semaine

Les meilleures activités et sorties du mois d’août 2022