Grossesse/Maternité

L'accouchement d'Odile, raconté par son accompagnante

Après avoir lu l’histoire de l’accouchement d’Odile telle qu’elle l’a vécu, voici la version de son accompagnante Marie qui l’a soutenue durant sa grossesse et pour la naissance d’Hugo.

Une belle journée!

Il faisait très beau ce matin-là, au moment où Odile m’appelle pour me demander si ma fille est disponible pour garder son plus vieux. Quelques minutes plus tard, Timothée est bien installé chez moi et nous marchons au milieu du chemin de gravier qu’est notre rue de campagne. Nous marchons et jasons, comme si de rien n'était. Après une heure et demie d’un va-et-vient incessant sur notre minuscule rue, nous nous installons sur mon patio pour jaser un peu. Rapidement, Timothée et mes filles nous rejoignent. Les contractions se font plus fortes, ce qui pousse même ma fille de 15 ans à dire à son amie au téléphone : je pense que je ne sortirai pas aujourd’hui. C’est qu’il est prévu que ma fille garde le fils d’Odile, et que je serai son accompagnante.

Par contre, à part les contractions qui coupent certaines phrases en deux, tout semble être comme d’habitude. Nous parlons de tout et de rien, les enfants s’animent autour de nous et je prépare même un dîner que nous dégustons tous ensemble. Pour des gens nous regardant évoluer de loin, rien ne laisse transparaître que dans moins de 7 heures, cette jeune femme aura son nouveau bébé dans les bras.

Vers 13h, lorsque son conjoint arrive, la petite famille repart chez elle dans le but de se reposer un peu. Elle m’appellera.

Des doutes font surface

C’est à cet instant qu’un vent de panique m’envahit, qu’allais-je bien pouvoir faire pour lui venir en aide, pour la soutenir… Tout à coup, je ne me sentais pas prête, pas prête du tout, malgré ma formation, malgré ma première expérience avec le couple deux ans plus tôt, malgré que nous nous étions préparés. Je savais ce qu’elle voulait, ce qu’elle ne voulait pas, je connaissais l’hôpital et l’approche de l’équipe médicale. J’avais confiance en la nature et surtout en Odile, mais avais-je confiance en moi? Je me suis remémoré ce qu’elle m’avait dit à la suite de son premier accouchement, que ma présence, que ma main dans la sienne, même sans dire un mot, lui avait fait le plus grand bien. Je n’avais donc pas à intervenir, je n’avais qu’à être là pour elle, pour lui, pour eux.

La confiance reprend le dessus!

J’ai donc passé le reste de l’après-midi à faire mes choses, tout calmement, sachant bien qu’il se passait de grandes choses de l’autre côté de la rue. Vers 15h30, le téléphone sonne pour vérifier que mes filles peuvent prendre Timothée en charge, mais ce n’était pas encore le moment pour moi. Quelque 30 minutes après l’arrivée du grand frère, j’ai reçu un appel qui réclamait ma présence. J’ai pris le temps de bien me préparer, en vérifiant que j’avais toutes mes choses et en prenant le temps de saluer toute ma maisonnée.

La maison dans laquelle je suis entrée était d’un calme surprenant, une musique se faisait entendre et Odile était assisse dans un coin du salon et se berçait. Je me suis installée nonchalamment un peu à l’écart du couple, bien appuyée sur le dossier du divan. Au début, entre chaque contraction, on échangeait quelques mots, quelques phrases, puis quand la vague se faisait sentir en elle, elle fermait les yeux et se laissait transporter, je faisais de même en me concentrant sur l’énergie palpable qui envahissait la maison à ce moment-là. Pour la deuxième fois, cette femme me fascinait, me transportait sans le savoir dans le monde typiquement féminin et merveilleux qu’est l’accouchement. Près de 60 minutes se sont écoulées comme cela, sans heurts, dans le calme. De temps à autre, elle changeait de position afin que son conjoint puisse lui compresser les hanches dans un mouvement corporel rappelant une danse.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Le zoo de Granby l'hiver!

Gagnez un forfait famille pour aller au zoo de Granby.

Nos Concours

Commentaires