Grossesse/Maternité

Nausées de grossesse extrêmes

Près de 80 % des femmes enceintes connaissent des nausées et des vomissements dans le premier trimestre de leur grossesse. Pour 1 % des futures mamans, ces malaises intenses peuvent même les conduire à l'urgence où elles seront hospitalisées.

« On parle alors d'hyperémèse, de nausées et de vomissements excessifs. La future maman a cessé de s'alimenter durant plusieurs jours et accuse une perte de poids », explique la chercheuse Anick Bérard, du CHU Sainte-Justine. Les femmes enceintes qui souffrent d'hyperémèse peuvent ainsi perdre jusqu'à 5 % de leur poids initial. Cela nécessite généralement quelques jours d'hospitalisation et un traitement à base d'antiémétiques tout au long de la grossesse.

Le métoclopramide s'avèrerait bien meilleur que les antivomitifs pour diminuer plus rapidement la sévérité des vomissements. Cette molécule a été récemment introduite au CHU Sainte-Justine suite à l'alerte de Santé Canada sur le dropéridol susceptible d'accroître les risques cardiovasculaires.

Les résultats de cette récente étude auprès de 229 femmes souffrant d'hyperémèse, pilotée par la titulaire de la Chaire pharmaceutique famille Louis-Boivin - Médicaments, Grossesse et Allaitement, ont été publiés dans le European Journal of Obstetrics and Gynecology and Reproductive Biology.

Pas à la légère

Car il y a nausées et... nausées extrêmes. Si elles constituent une manifestation « normale » liée au débalancement hormonal du début de la grossesse, elles ne doivent pas empêcher la future maman de s'alimenter.

Lorsqu'un simple verre d'eau suffit à faire vomir et que l'alimentation représente une épreuve insurmontable, il ne faut pas hésiter à consulter. « Les femmes consultent de plus en plus tôt, c'est encourageant. Si l'hyperémèse s'installe, cela peut être plus long et difficile », rappelle la chercheuse qui évalue le seuil critique à seulement deux jours sans alimentation.

Les étourdissements, la déshydratation et les crises de vomissements à répétition constituent les symptômes avant-coureurs. Si on ne décède plus d'hyperémèse, comme il y a 100 ans, ne plus s'alimenter peut nuire au bébé en plein développement.

Certains gestes peuvent aider — prendre de petites portions, consommer du gingembre, réduire les fritures ou le café — et peuvent apporter un certain bénéfice. Mais lorsque la femme enceinte souffre de nausées et de vomissements intenses, la médication s'avère incontournable.

Contrairement à l'idée reçue, la prise de médicaments n'est pas rare chez les femmes enceintes. Plus de 50 % seraient sous médication, principalement sous antidépresseurs.

Au cours de la grossesse, la femme enceinte doit avoir une bonne prise de poids — 35 livres en moyenne — pour que l'embryon se développe bien. On sait maintenant qu'un enfant en santé demande une maman en santé.

« Les premiers mois qui suivent la naissance nécessitent d'une énergie monstre. Il n'y a pas de recette miracle, la future maman doit bien s'alimenter », tranche la chercheuse. Et pour cela, d'abord arrêter de vomir...

Note : Les indications de prise de poids ont été récemment modifiées. Elles se basent sur le poids de départ de la future mère et varient entre 15 livres (femme obèse) et 45 livres (femme maigre).

Attention aux antidépresseurs

La prise d'antidépresseurs devrait toujours être réfléchie. « Il faut étudier la situation à la pièce. Nous avons des données probantes que les antidépresseurs augmentent les risques de fausse-couche, de malformation et de bébés au petit poids », tranche la chercheuse. Environ 14 % des femmes en prendraient durant leur grossesse.

Ainsi le Paxil, l'un des plus utilisés n'est pas du tout recommandé chez les femmes enceintes. Pas question toutefois d'arrêter toute médication lorsqu'on attend un bébé, mais il faut établir le ratio risque/bénéfice lié à la prise de ces puissants médicaments.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.


Cette semaine
Bricolages d’Halloween avec des rouleaux

À l’Halloween aussi les fameux rouleaux de papier de toilette peuvent servir à bricoler avec les enfants. Voici dix idées pour les réutiliser.

5 recettes de soupes et potages

Les soupes et les potages sont presque un symbole des récoltes d’automne. Pour vous préparer à faire bon usage de nos meilleurs légumes, voici cinq succulentes recettes.

Halloween: Décorations rapides et faciles pour parents pressés

Vous paniquez à l’idée que l’Halloween a lieu dans une semaine et qu’il ne vous reste que peu de temps pour décorer? Pas besoin de passer des heures à décorer la maison pour obtenir un résultat «WOW».

Costumes d’Halloween qui font peur!

Pour les adolescents et les amateurs de films d’épouvante, voici quelques costumes qui n’ont rien de mignon. Après tout, à l’origine, ces costumes devaient chasser les mauvais esprits...

Concours Partenaires

Découvrez la série des cahiers de La classe en ligne avec Mme Marie-Ève

Gagnez un paquet-cadeau de Succès Scolaire pour aider votre enfant à apprendre en s’amusant

Nos Concours

Minimo aide votre enfant à développer son autonomie

Gagnez un ensemble d’outils éducatifs de Minimo et un abécédaire pratico-ludique

Simplifiez vos soupers de semaine grâce à Geneviève O’Gleman

Gagnez le livre soupers rapides de Geneviève O’Gleman

Gagnez le coffret - Expédition sur L’île Tire-Bouchon

Développer la curiosité et la créativité avec L’île Tire-Bouchon

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram Youtube

Utiliser un thermomètre - Vidéo

Activités de la semaine

Les meilleures sorties et activités du mois d'octobre 2021