Grossesse/Maternité

Le chant prénatal, vous connaissez?

Est-ce qu’il vous arrive de chanter? Vous êtes de celles dont tout le monde adore la voix chaude et veloutée? Ou au contraire, vous n’avez pas ouvert la bouche que chacun s’en est allé? Peu importe!

Beaucoup plus qu’une activité simple et agréable, le chant prénatal est une pratique éprouvée qui procure un mieux-être par la voix, la musique et l’échange. Il s’agit d’un outil qui accompagne la famille durant la période de la grossesse, à l’accouchement et même après l’arrivée de bébé.

Notre article sur le chant prénatal se divisera en deux parties. Découvrez ici les origines du chant prénatal, les bonnes raisons de le pratiquer et les bienfaits qu’il apporte à la maman. Dans notre prochaine parution, nous aborderons les bienfaits que la pratique du chant prénatal procure à l’enfant, la place du père et le chant prénatal durant l’accouchement.

Son origine

D’abord, dans les années 1960, Marie-Louise Aucher (1908-1994), musicienne et cantatrice, découvre les correspondances vibratoires entre les sons et le corps humain : à chaque son correspond une partie du squelette. Encouragée par des chercheurs et des médecins, elle fonde alors la Psychophonie, démarche novatrice dans l'enseignement de la pose de voix.

Dans les années 70, Marie-Louise Aucher a l’intuition que le chant produit des vibrations bénéfiques pour l’équilibre neurophysiologique et affectif du bébé. À travers différentes expériences, ses observations se confirment. Elle collaborera avec des membres du corps médical de la maternité de Pithiviers en France où elle donnera des séances de chant prénatal.

Pourquoi le chant prénatal?

Bien que ce ne soit pas une technique magique pour faire de nos enfants de petits génies ou encore une méthode pour accoucher sans douleur, nous verrons tout ce que la pratique du chant prénatal procure à celles qui l’utilisent.

Favoriser le bien-être
À travers le chant prénatal, le bien-être à la fois de la mère et du bébé est recherché. Chanter prépare la femme à devenir mère dans son corps, sa tête et son cœur puisque s’il est pratiqué régulièrement pendant les neuf mois de la grossesse, le chant permet de mieux prendre conscience de son corps et donne confiance dans la gestion de sa respiration, de ses émotions et de la douleur. La séance de chant prénatal, habituellement hebdomadaire, est un moment de détente, pour se faire plaisir et prendre soin de soi en préparant agréablement la venue de l’enfant.

Établir une communication, une relation avec bébé
Pas besoin d’attendre que bébé soit parmi nous pour qu’il fasse déjà partie de notre quotidien. Il est là et il grandit. Quelle belle idée que de commencer à communiquer avec lui maintenant, pendant la grossesse, et d’établir un lien qui se poursuivra au-delà de sa naissance. Nous savons désormais que le fœtus entend vers le quatrième mois de grossesse. C’est extraordinaire de savoir que bébé entend les sons extérieurs. Pourquoi ne pas utiliser cette faculté pour échanger avec lui? Chanter une mélodie pour lui, c'est dialoguer en utilisant les sons et les émotions. Pendant la grossesse et l’attente, les chansons permettent aux parents de s’exprimer et de partager leurs émotions.

Préparer l’accouchement et bien le vivre
Pour préparer son accouchement, bien des étapes sont nécessaires. Bien sûr, le chant prénatal ne remplace pas la préparation médicale et physique. Il s’agit cependant d’un bon complément. Les vocalises, les exercices sur le souffle et l’émission de sons particuliers permettront à la mère de mieux se détendre et de contrôler plus facilement le déroulement de son accouchement. Il est donc souhaitable que la maman utilise le chant prénatal afin de vivre pleinement ce grand moment qu’est l’accouchement.

Faciliter la transition de bébé entre sa vie utérine et sa naissance
Pour le bébé, la voix de ceux qui l’ont entouré durant la grossesse, principalement papa et maman, représente le lien le plus fort entre sa vie de fœtus et sa vie de nouveau-né. Le chant prénatal accompagne aussi les nouveaux parents au-delà de l'accouchement. La transition est facilitée puisque, de retour à l’atelier, on peut partager avec les membres du groupe et retrouver les habitudes musicales développées avant l’arrivée de bébé.  Les ateliers de chant prénatal sont donc habituellement ouverts aux familles, qui peuvent participer pendant les premiers mois après la naissance de bébé. Aspect non négligeable… les vocalises permettent aussi de travailler le tonus musculaire après l’accouchement !  Berceuses, chansons pour les actions du quotidien, chansons à gestes : vous pourrez chanter autre chose que Frère Jacques et Au clair de la lune!

Les bienfaits pour la mère
Pour pratiquer le chant prénatal, on n’a absolument pas besoin de connaître la musique, que l’on chante juste ou faux n’a pas d’importance. Cependant, plus on le pratiquera de façon régulière et en étant encadrée, plus le chant prénatal offrira des résultats satisfaisants.

Un massage interne
Le squelette est une excellente caisse de résonance. En prenant conscience de l’espace qui existe dans notre corps, on découvre qu’on peut se masser avec notre propre voix. Ainsi, quand la voix descend dans les graves, on ressent une détente et une vibration dans le bassin, le périnée, les jambes et les pieds. Dans les aigus, la résonance est plutôt au niveau de la tête et le système nerveux est stimulé. Dans les séances de chant prénatal, les vocalises permettent de se détendre, d’éliminer les maux de tête, de retrouver son tonus.

Une école du souffle
Bien respirer, c’est une grosse part de la santé. Le souffle est une priorité pour chanter, mais aussi pour la femme enceinte : elle respire pour deux! Elle doit apprendre à gérer son souffle pendant la grossesse, mais surtout en vue des contractions de l’accouchement. Durant les séances, différentes respirations sont pratiquées.

Mentionnons-les brièvement : la respiration abdominale (la plus profonde, elle permet entre autres de diminuer les douleurs lombaires et aide à gérer les contractions), la respiration costale (complémentaire, elle masse les viscères et améliore le transit intestinal), la respiration thoracique (oxygène la mère et le bébé, apporte légèreté, espace et rayonnement de la voix) et enfin la respiration olfactive (crée l’espace qui permettra au son de résonner). L’amélioration de la maîtrise et de la longueur du souffle permet aux femmes de prendre confiance et d’être plus sereines.

Une meilleure posture
Puisque le corps est très sollicité durant la grossesse, les séances de chant prénatal nous permettent de prendre conscience des points physiques importants et de les activer.  Les pieds (équilibre et stabilité), le bassin (tonus, soutien abdominal, portage de l’enfant, conscience du plancher pelvien), le thorax (ouverture, dégagement), la tête et la nuque (détente, confort et plénitude) sont tous des points qui sont explorés à travers les différents exercices en chant prénatal.

S’exprimer…
La femme enceinte est habituellement beaucoup plus réceptive qu’à l’habitude. En chantant, elle s’exprime, devient plus sensible et elle se rapproche de son bébé. C’est un bonheur de pouvoir s’adresser à lui, de chanter, de partager avec d’autres femmes.  Les participantes et l’animatrice choisissent des chansons et des vocalises qui font de chaque séance un moment unique. L’atmosphère est donc toujours différente et favorise l’expression et la maîtrise des émotions. Il est alors plus facile pour les futurs parents d’utiliser la voix, lors de l’accouchement par exemple.

Lisez la suite bientôt. Et d’ici là, allez-y, chantez!

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires