Finances

Sa première tirelire, ses premières leçons de finances

La tirelire n’est pas qu’un objet décoratif : elle est un bon point de départ pour enseigner l’épargne à nos enfants. Voici quelques modèles et trucs pour en faire une utilisation optimale. 

Selon Equifax Canada, la dette moyenne des Canadiens connaît une croissance continue depuis les dix dernières années. Ainsi, au troisième trimestre de 2016, le ratio d’endettement des ménages canadiens a atteint un sommet historique, se situant autour de 170 %. Même si le ministre de l’Éducation a mis un cours d’éducation financière obligatoire en secondaire 5, il est de notre devoir, nous, parents, d’apprendre à nos enfants la valeur de l’argent.

Pour amorcer cet apprentissage, le premier outil à se procurer est une tirelire. 

La tirelire, un outil pour épargner

La tirelire est le premier outil que devrait avoir un enfant pour apprendre l’épargne. C’est à son contact qu’il manipulera ses premiers sous, qu’il économisera et qu’il pourra faire son premier achat. Bien sûr, avant 6-7 ans, la notion d’argent et de calcul reste un peu flou dans la tête des enfants. Cela ne veut pas dire qu’on ne devrait pas parler d’argent avec ces derniers, au contraire! Plus vite vous aborderez les notions d’argent avec vos enfants, plus vite ils deviendront des consommateurs avertis et de bons épargnants.

Ainsi, la tirelire est un bon cadeau à offrir à un enfant de 3-4 ans. On lui apprend alors à identifier les pièces de monnaie et à les mettre dans la tirelire. Les petits prennent généralement goût à cette activité, se faisant un plaisir de déposer dans leur tirelire les sous que papa ou maman laisse parfois traîner sur le comptoir de la cuisine.

Vers 6 ans, lorsque l’enfant commence à faire ses premiers calculs, on peut utiliser l’argent comme matériel pédagogique. En effet, additionner et soustraire des dollars leur permet d’avoir une meilleure compréhension de certains concepts mathématiques. Agrémentez le jeu de quelques exemples concrets de consommation afin de leur donner une meilleure idée de la valeur de l’argent.

Par exemple, votre enfant vient d’additionner des pièces de deux dollars et d’un dollar pour un total de 15 $. Demandez-lui ce qu’il pense être en mesure d’acheter avec ce montant d’argent. Sa réponse vous démontrera sans doute qu’il a encore beaucoup à apprendre!  

Des tirelires pour stimuler l’épargne

Tirelire cochon

Voici le modèle le plus classique des tirelires! À l’époque, les tirelires en forme de cochon n’avaient pas de bouchon qui permettait de sortir l’argent à sa guise. Ainsi, il fallait casser le petit cochon pour retirer les sous que ce dernier conservait précieusement. Les dépenses spontanées étaient moins courantes… effectivement, mieux valait y penser à deux fois avant de sortir le marteau! Si les dépenses sont plus faciles aujourd’hui, le traditionnel petit cochon a toujours sa place dans nos maisons.

Tirelire cochon d’argent en céramique, 24,99 $, chez Renaud-Bray.

Banque de voyage

Stimuler l’envie d’épargner de votre enfant avec cette banque de voyage. En ayant un but précis, les enfants auront davantage envie d’économiser. Bien sûr, on ne parle pas ici de leur faire payer leur billet d’avion ou leur chambre d’hôtel, mais plutôt d’avoir des sous en poche lors du prochain voyage familial, ce qui leur permettra de se payer un souvenir.

Banque de voyage, 19,99 $ chez Farfelu

Tirelire coffre-fort

Une tirelire coffre-fort avec une sonnerie d’alarme = succès assuré! Cette boîte contient le nécessaire pour construire soi-même sa propre tirelire coffre-fort. Celle-ci est munie d’une serrure à combinaison pour en assurer la protection. Ainsi, si quelqu’un essaie de s’emparer du butin, une sonnerie d’alarme retentit!

Âge recommandé : 8 ans et plus.

Tirelire coffre-fort, 22,90 $ chez Club Jouet

Image de Julie  Chaumont

Experte en rédaction, édition, SEO, recherche et réseaux sociaux, Julie évolue dans la rédaction et l’édition Web depuis plus de 10 ans. Ses expériences sont nombreuses et son expertise est solide.


Cette semaine
Jardins de lumière souligne cette année ses 30 ans!

Aucun doute possible, l’événement fait bel et bien partie des traditions d’automne à Montréal. Une belle tradition qui a su se renouveler au fil des ans tout en conservant son cachet et son authenticité.

L’hyperparentalité peut-elle être toxique?

En avril 2019, le Centre universitaire de santé McGill publiait un communiqué de presse qui faisait état d’une augmentation du nombre d’enfants et d’adolescents vus à l’urgence pour des tentatives de suicide ou des idées suicidaires.

Quand les devoirs tournent au drame

Séance de torture. Corvée. Bataille. Ces mots ne devraient jamais servir à décrire la période des devoirs et leçons. Et pourtant, c’est la dure réalité de plusieurs enfants…et parents. Comment transformer ce moment difficile en une activité plaisante? On vous propose quelques astuces.

Préparer son enfant à faire face aux jugements

Chaque année à la rentrée scolaire, quel parent n’est pas un peu inquiet de savoir comment son enfant se défendra dans la cour d’école face aux potentiels jugements des autres enfants.

Nos Concours