Désir d'enfant

Les dons d’ovules

On ne donne pas ses ovules comme on donne du sang. Le processus est long et les donneuses ne peuvent pas être rémunérées, ce qui favorise le « tourisme reproductif ».

Pour bien comprendre la situation, il faut d’abord savoir qu’il existe trois types de dons d’ovules :

  • Les dons dirigés : la donneuse et la receveuse sont proches l’une de l’autre – cousine, sœur, amie par exemple – et toutes deux se rendent à la clinique ensemble pour procéder au prélèvement et à l’implantation.
  • Les dons croisés : la femme qui ne veut pas rencontrer celle qui fera don de ses ovules recrute une donneuse qui l’accompagne à la clinique, mais elle ne lui donnera pas ses ovules. En parallèle, une autre femme ayant besoin d’ovules se présente à la clinique avec une donneuse qui ne lui donnera pas ses ovules, mais qui les donnera plutôt à la première receveuse et vice-versa : la première donneuse donnera ses ovules à la deuxième receveuse.
  • Les dons altruistes : les donneuses, anonymes, se présentent à la clinique afin que l’on prélève leurs ovules, qui seront ensuite mis en contact avec le sperme du conjoint d’une receveuse qu’elle ne connaît pas.
Qui sont les receveuses?

Les ovules donnés sont utilisés par les femmes qui ne peuvent concevoir parce que leur fonction ovarienne est diminuée ou qu’elles sont carrément dépourvues d’ovaires, de même par les femmes atteintes d’une maladie génétique ou qui ont des antécédents génétiques.

Les demandes de don d’ovules sont de plus en plus fréquentes, notamment parce qu’un nombre croissant de femmes attendent la quarantaine pour concevoir, que ce soit pour des raisons professionnelles ou pour d’autres raisons, et leurs ovaires sont malheureusement moins « jeunes » qu’à 20 ans.

De plus en plus de couples homosexuels ont également recours aux banques de sperme ou aux donneuses d’ovules pour avoir un enfant.

Qui sont les donneuses?

Elles doivent être âgées de 35 ans ou moins et ne pas être atteintes d’une maladie génétique; les femmes qui souhaitent faire un don doivent d’ailleurs subir des tests sanguins à cet effet.

Les donneuses d’ovules ne se bousculent pas à la porte des cliniques de procréation assistée et sont évidemment beaucoup moins nombreuses que les donneurs de sperme.

Pourquoi? Parce que le processus pour faire ce type de don est beaucoup plus long, plus complexe et plus intrusif.

Dons d’ovules : le processus

La donneuse, de même que la receveuse et son conjoint doivent d’abord subir des tests préparatoires génétiques (tests sanguins) afin de s’assurer qu’il n’y a pas de risque de transmission d’une maladie génétique.

Tous trois rencontrent ensuite le psychologue de la clinique, afin de s’assurer que leur décision respective est bien éclairée. Ils doivent également discuter du risque que la donneuse ressente éventuellement de l’attachement pour l’enfant qui porte une partie de ses gènes.

On administre ensuite à la donneuse des médicaments (qui contiennent des hormones) afin de stimuler la production de plusieurs ovules : c’est l’hyperstimulation ovarienne contrôlée. Les ovaires peuvent produire ainsi jusqu’à 15 ovules.

Après leur période de maturation, les ovules sont ensuite prélevés, sous anesthésie locale.

Tout ce processus dure entre 10 et 26 jours.

On peut également effectuer la ponction des ovules sans stimulation ovarienne; les médecins s’adaptent alors au cycle de la donneuse. On récolte toutefois ainsi moins d’ovules.

Une fois que les ovules sont prélevés, on les laisse se développer pendant quelques jours, après quoi ils sont mis en contact avec le sperme du conjoint de la receveuse, puis placés dans un incubateur.

Enfin, les médecins introduisent les embryons dans l’utérus de la receveuse (en général trois au maximum).

Le seul risque auquel est exposée la donneuse est celui du syndrome d’hyperstimulation, qui peut causer de l’infection, des douleurs ou une hémorragie et nécessiter une hospitalisation; ce risque est toutefois minime (environ 1 %), et il peut être contrôlé, signale Dr Jacques Kadoch, directeur médical de la clinique de procréation assistée du CHUM.

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Cette semaine

Concours Partenaires

Bayard Jeunesse fête la rentrée avec vous!

1000$ en prix à gagner, dont la chance que votre facture de fournitures scolaires vous soit payée!

Nos Concours

Passez du temps de qualité au Zoo de Granby!

Participez pour gagner deux laisser-passer pour le Zoo de Granby!

Commentaires

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Les loisirs pour enfants - Vidéo

21163 vues / 1 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!