Couple/Sexualité

L'argent, sujet de chicane numéro 1 dans le couple

L’argent est une des premières causes de rupture dans un couple. Réflexion sur un sujet tabou, mais ô combien important dans une famille.

On travaille fort pour gagner notre argent, c’est un fait. Ce temps qui est précieux nous donne de quoi payer les factures et se faire plaisir. On aimerait bien s’en servir comme bon nous semble, mais ce n’est pas toujours possible, surtout quand on a une famille. Une fois qu’on a déboursé l’argent des dépenses essentielles et des besoins des enfants, c’est souvent en couple qu’on parle du reste des dépenses et… on n’est pas toujours d’accord!

Des visions différentes

Tout le monde n’a pas la même conception de l’argent, et ce, pour plusieurs raisons. D’abord, tout le monde n’a pas la même perception de ce que « se faire plaisir » veut dire. On n’a qu’à demander aux autres ce qu’ils feraient avec le gros lot d’une loterie pour s’en rendre compte.

Pour certains, les achats de vêtements ou de nourriture sont suffisants pour avoir l’impression de faire ce qu’on veut avec ses revenus. Pour d’autres, ce sont les achats technologiques qui y réussissent. Pour certains autres, c’est l’idée de voyager qui nourrit le désir de gagner plus d’argent et pour d’autres encore, c’est la possibilité de prendre des congés supplémentaires pendant l’été. Dans tous les cas, les priorités peuvent diverger au sein du couple et donner lieu à des échanges musclés quand un ou l’autre pense que l’autre jette son argent par les fenêtres.

Une autre raison qui peut faire diverger les points de vue, c’est le besoin de sécurité de chacun. Pour certains, on n’a qu’une vie à vivre, on n’est pas jeune pour toujours et les voyages forment la jeunesse. Pour les autres, on doit payer la maison le plus vite possible, s’assurer d’avoir une retraite confortable, prévoir l’argent pour les études des enfants et, une fois que tout est payé, avoir un « coussin » d’épargnes en prévision des temps durs.

C’est ni plus ni moins l’histoire de la cigale et la fourmi qu’on applique au couple. Il y a des gens prudents et pessimistes et d’autres qui sont aventuriers et optimistes. Quand on est un couple de cigales ou un couple de fourmis, ça va encore. Toutefois, quand on forme un couple d’une personne prudente et d’un aventurier, c’est une autre histoire. La cigale et la fourmi n’ont pas eu tendance à être d’accord, il faut bien l’avouer. Ces visions n’ont donc pas tendance à alléger les conversations financières. On a beau s’aimer beaucoup, l’argent est central dans nos vies. C’est le reflet de gros efforts et de sacrifices et c’est une ressource qu’on n’aime pas investir selon une vision extérieure qui nous semble farfelue ou ennuyante.

Des revenus différents

Pour certains, c’est la différence de revenus qui est à l’origine de divergences d’opinions. Quand le couple ne combine pas les revenus et les factures dans un compte commun, les grands écarts de salaires font une différence. Alors qu’un des deux membres du couple pourra payer de plus en plus facilement sa portion des factures, l’autre y mettra tout ce qu’il possède, ou presque.

À la longue, pour le moins riche des deux, le fait de ne jamais avoir de quoi se payer des loisirs ou des plaisirs sauf si l’autre en a envie finit par être lourd et nuire à la relation de couple. D’un autre côté, celui qui est le plus riche aura peut-être l’impression d’« entretenir » l’autre et de se retrouver avec une portion élevée des dépenses sous sa responsabilité.

Ces inégalités sont souvent source de frustrations, mais si vous ne voulez pas changer d’emploi ou sacrifier du temps en famille, il faudra éventuellement s’y faire et en parler. Peut-être que votre conjoint ou votre conjointe ne sont même pas conscients de ce stress qui vous afflige. Peut-être que de son point de vue, vous avez déjà une répartition égale des dépenses. C’est pour cette raison qu’il est préférable de soulever la question que de laisser cette frustration s’envenimer.

Faire des compromis, c’est important

La première chose à faire quand on sent des dissensions aussi importantes au sein du couple, c’est de réfléchir à ce qui nous fatigue vraiment. Est-ce qu’on en a assez de ne jamais avoir d’argent à la fin du mois? Est-ce qu’on rêve de voyage et on a l’impression qu’on n’aura plus jamais l’occasion de partir? Est-ce qu’on voudrait un partage plus équitable des dépenses chaque semaine? Une fois que c’est clair, il sera plus facile d’en parler en couple et de chercher des solutions constructives.

Peut-être qu’il faudra un peu plus de temps avant d’atteindre les objectifs que vous visez, mais c’est aussi ça, être en couple. Dans tous les cas, vous devrez travailler en équipe. Quand on sait que les questions d’argent sont la première cause de séparation, on se dit que c’est un effort qui en vaut vraiment la peine.

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman


Cette semaine
L’intégration graduelle à la garderie

Non, vous n’êtes pas coupable de l’avoir laissé trop tôt ou trop vite au service de garde, car l’intégration tardive et « en crescendo » n’est pas une panacée.

Changer d’école : 5 conseils pour aider votre enfant à s’adapter

Que ce changement soit causé par un récent déménagement ou encore par l’arrivée au secondaire, changer d’école peut être un bouleversement dans la vie de votre enfant. 

Les différentes positions pour accoucher

On voit souvent la femme accoucher sur le dos, les pieds dans les étriers. Mais ce n’est pas la seule position qui existe et, surtout, ce n’est peut-être pas la plus favorable!

Activités parascolaires : oui ou non?

Les bienfaits des cours parascolaires sont nombreux. Mais peut-il y avoir une limite? Un moment où on doit dire « non » à ces activités?

Nos Concours

Gagnez un laisser-passer familial!

Visitez le Cosmodôme en famille!