Couple/Sexualité

Mon enfant nous a surpris au lit!

Mais comme cela arrive a bien des parents, vaut mieux vous questionner avant que cela n’arrive pour réagir du mieux possible.

Comment réagir?

Vous vous demandez surement quelle est la meilleure façon de réagir dans une telle situation. Encore, si cela vous est déjà arrivé, vous pouvez vous demander si votre réaction a été juste. Évidemment, il est possible que vous soyez tellement surprise vous-même, que vous n’avez pas le temps de réfléchir à vos actions.

Votre réaction sera déterminante. Une réaction explosive lui mettra la puce à l’oreille que quelque chose cloche. Gardez votre calme et prenez le temps de répondre à ses interrogations s’il en a.

Une erreur fréquente est d’en faire trop. Remplis de bonnes intentions, des parents profitent de l’occasion pour expliquer « les choses de la vie » à leur enfant. Cette attitude démontre une belle ouverture de la part des parents, toutefois, cela est peut-être prématuré pour l’enfant. Il faut d’abord s’assurer que l’enfant a réellement compris ce qui vient de se passer. Vous, vous le savez, car vous savez que la sexualité existe. Plus l’enfant est petit, moins il y comprend quelque chose. Il peut donc ne pas savoir ce que vous faisiez. Le meilleur moyen de savoir si votre enfant a besoin d’explications, c’est qu’il vous posera des questions. Répondez-lui sans devancer les informations qu’il est prêt à entendre. Pour ce faire, demandez-lui ce que lui pense. Par exemple, s’il vous demande « Que faites-vous? », demandez-lui « Toi, tu penses qu’on fait quoi? ». Il vous offrira ainsi sa vision de la situation : « Vous vous collez, maman! » peut être une réponse très simple qui le satisfera si vous acquiescez.

S’il engage la notion de sexualité, vous pourrez en profiter pour répondre à ses questions, encore une fois, sans le devancer. N’oubliez pas que la notion d’amour aussi est importante à intégrer, surtout si l’enfant a conscience de l’aspect sexuel. Par exemple, lui expliquer que vous vous collez parce des amoureux qui s’aiment fort peuvent avoir envie de se coller, intègre subtilement que la sexualité doit être faite avec une personne aimée et de façon consentante. Ceci sera de belles valeurs à lui apprendre pour son adolescence lorsqu’il découvrira la sexualité.

Voilà de plus une belle occasion pour l’éduquer sur la notion de respect de l’intimité. Par exemple, lui apprendre à frapper avant d’entrer dans la chambre de quelqu’un. Cette notion est d’autant plus importante si l’enfant est plus vieux.

Quelles interventions peuvent avoir des conséquences néfastes?

La réaction la plus importante à éviter est de vous mettre en colère. Est-ce bien envers lui que vous êtes fâchée ou est-ce plutôt envers l’inconfort de la situation? Il est possible que votre malaise soit tel que cela se transforme en colère envers votre enfant. Celui-ci ne pouvait pas deviner ce que vous étiez en train de faire puisqu’il n’a pas de conscience de l’intimité sexuelle des parents. S’il a réellement compris ce que vous étiez en train de faire, le danger d’utiliser la colère est de lui faire associer la sexualité avec des émotions négatives comme la honte ou la culpabilité ou de lui refléter que la sexualité est mal.

Pour résumer l’intervention avec l’enfant de façon efficace : rappelez-vous qu’il ne faut pas paniquer et qu’il ne faut pas donner plus d’explications à l’enfant qu’il n’est prêt à l’entendre. La sexualité fait partie de la vie, alors il ne faut pas la démoniser. Et quand on y pense bien, sans elle, vos enfants ne seraient pas là…

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Le zoo de Granby l'hiver!

Gagnez un forfait famille pour aller au zoo de Granby.

Nos Concours

Commentaires