Couple/Sexualité

Puis-je me fier à l'allaitement comme contraception?

Parmi tous les moyens de contraception disponibles, certains sont compatibles avec l’allaitement et d’autres sont déconseillés. Connaissez-vous la Méthode de l’Allaitement Maternel et de l’Aménorrhée, la MAMA?

Vous venez d’avoir un bébé. Vous êtes aux anges, vous l’adorez, vous rêvez déjà de l’avenir de cette belle famille qui s’agrandit. Cependant, vous n’êtes pas prête à continuer de l’agrandir tout de suite! Vous devez donc penser à la contraception… Mais quelle méthode choisir?

Parmi tous les moyens de contraception disponibles, certains sont compatibles avec l’allaitement et d’autres sont déconseillés. Il faut donc se poser plusieurs questions avant de choisir une méthode. Allaitez-vous? Quelle efficacité recherchez-vous? Avez-vous des incompatibilités avec certaines méthodes (allergie au latex, effets secondaires avec les méthodes hormonales)? Quelles sont vos valeurs face aux différentes méthodes proposées? Et bien d’autres questions encore…

Pour celles qui allaitent, vous avez probablement déjà entendu parler de la MAMA (Méthode de l’Allaitement Maternel et de l’Aménorrhée). Mais est-ce une méthode fiable? Combien de personnes nous disent qu’elles sont tombées enceintes en allaitant? Combien de médecins disent que l’allaitement n’est pas un moyen de contraception? Qui croire?

Les critères de base de la MAMA (Méthode de l’Allaitement Maternel et de l’Aménorrhée)

Tout d’abord, il est important de faire une distinction importante. L’allaitement n’est pas un moyen de contraception en soi, c’est d’abord et avant tout un moyen de nourrir son enfant et de créer des liens affectifs avec lui. Pourtant, depuis longtemps nous avons remarqué qu’il a comme résultat d’espacer les naissances. C’est pour cette raison que des chercheurs de plusieurs pays se sont réunis pour étudier la question et ont découvert que certaines conditions devaient être présentes pour que l’allaitement devienne un moyen de contraception efficace, et c’est ce qu’on a appelé la MAMA. Donc, la MAMA est bel et bien une méthode de contraception qui implique de respecter des règles précises, mais pas l’allaitement en soi.

Les chercheurs ayant compilé leurs données ont constaté qu’il fallait trois (3) conditions pour que l’allaitement atteigne une efficacité de 98 %.

Ces conditions sont :

  • allaitement complet jour et nuit;
  • bébé âgé de moins de six (6) mois;
  • mère n’ayant pas eu de retour de règles.

Les chercheurs internationaux ont ensuite fait des études prospectives et ont raffiné leurs critères. Les résultats ont été surprenants. Au lieu du 2 % de grossesse tel qu’anticipé, les taux ont été nettement plus bas, étant même de 0 % dans plusieurs pays! En compilant les résultats, le taux de grossesse a été ajusté entre 0.5 % et 1 % lorsque la MAMA était bien respectée. Bref, cette méthode s’est avérée être hautement efficace, même bien plus efficace que la plupart des autres moyens de contraception disponibles.

Des précisions doivent être apportées aux critères plus haut

Qu’entend-on par allaitement complet?
L’allaitement complet signifie exclusif (aucune introduction de solide ou de boires), à la demande jour et nuit, au moins 6 tétées par jour sans intervalles de plus de six heures en 24 heures entre les tétées. Notons que tirer son lait pour remplacer un boire n’est pas considéré comme une tétée. Une tétée est définie par une succion active d’au moins cinq (5) minutes.

Que veut-on dire par « règles »?
À la suite de l’accouchement, il y a des saignements normaux appelés « lochies » qui ne sont pas des menstruations. C’est simplement l’utérus qui reprend sa forme. Il est également fréquent que des saignements occasionnels surviennent pendant les 8 premières semaines. Ces saignements, ayant lieu dans les premiers 56 jours suivant l’accouchement, ne sont pas considérés comme des règles et n’ont pas à être considérés. Finalement, passé 56 jours, on considèrera comme règles mettant fin à la MAMA : deux (2) jours ou plus de saignements, trois (3) jours ou plus de tachetures, ou une combinaison des deux.

Dès que ces critères ne sont pas respectés, il faut songer à une autre méthode de contraception. Il faut préciser que le simple fait d’allaiter, même si on ne répond plus aux critères, est suffisant chez certaines femmes pour inhiber l’ovulation. Cependant, puisqu’il n’est pas possible de prévoir si ce sera le cas lorsqu’il s’agit d’un premier allaitement, on recommande l’utilisation d’un autre moyen de contraception.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires