Blogues

Start-moi pas sur les mitaines toi chose!

On a eu un bel été et là tout d’un coup, l’automne et le froid sont arrivés. En tant que la fan #1 de l’automne, quand le petit vent est arrivé, j’ai jubilé.

Veste chaude, tournée de manteaux à capuchon pour tout le monde, le cache-cou et les petits gants pour ne pas geler du bout des doigts… Oh? Bizarre, dans le bac de linge d’automne y’en a pas deux de la même grandeur ou de la même couleur.

Bon. Les enfants pour ce matin on va faire comme avec vos bas, vous en aurez deux pas pareils et ce soir nous irons vous en chercher des pas-trop-petits et des toutes-la-même-teinte. C’est juste une piasse asteure des petits gants, enweye prends-en quatre paires pour chaque, je me sens lousse de 8 dollars à soir!

On respire...

Ça, c’était la semaine passée, le vendredi soir, ça fait une semaine et un jour et il reste… Une paire de gants par enfant. S’il y avait une seule chose qui gaze mon existence depuis toujours, c’est les mitaines. Je pense que si je collais ensemble toutes les minutes que j’ai passé à chercher des paires de mitaines autant pour moi que pour mes précieux enfants, je pourrais probablement gagner deux années de vie genre pour voyager, préparer un triathlon, faire 200 casse-têtes de 1000 morceaux, composer une symphonie ou apprendre le nom par coeur des étoiles dans le ciel…

C’est dur de ne pas se fâcher quand on est sur le bord de partir pour le boulot et qu’il manque juste UNE mitaine, une si petite mitaine qui pourtant nous fait pomper 80% de l’air que contient la pièce.

On respire par le nez, on cherche, on finit par se dire qu’on va la retrouver, on en met une autre qui fite pas, un peu trop stretch en tirant un peu sur la manche du manteau pour décider que NON il n’y en aura pas de petit jour sur le poignet!

Et là, y’a le p’tit speech pendant qu’on s’habille qui explique aux enfants que c’est important de toujours remettre les gants et les mitaines à la même place en revenant de la garderie, tu peux les mettre dans ton panier, dans ta manche, dans ta poche mais il faut toujours que ce soit à la même place parce qu’on ne peut pas toujours en racheter parce que ça coûte des sous et que les sous, on travaille fort pour les ramasser…

Et là, juste au moment où tu es toute habillée et que tu arrives pour mettre tes mitaines à toi, tu ne les trouves juste pas parce que bien sûr qu’elles sont restées au boulot ou dans l’auto… Tu te sens cheap d’avoir chialé un peu parce que tu sors avec un gant rouge et une mitaine mauve pour déblayer le char. Parce qu’en ce moment on est entre deux, il fait frette mais pas trop, les enfants enlèvent les mitaines un peu n’importe où quand ils commencent à avoir chaud… Mais essayez de trouver OÙ!

Une mitaine mouillée, ça pue

J’aimerais aussi dire à ma perfection-de-chum-que-j’aime-de-tout-mon-coeur-éternellement-et-à-jamais de doublechecker le soir en ramenant les enfants de la garderie et de l’école pour être certain qu’ils ne mettent pas dans le panier les mitaines trempes! Tsé quand t’arrives le matin pour les mettre aux p’tits mais que y’a comme une odeur de chameau mouillé… Les mitaines, FAUT LES ÉTENDRE À L’ENVERS QUAND C’EST MOUILLÉE SINON ÇA PUUUUUUE!!! À JAMAIS!!! Pis ce n’est pas à 8h moins quart que j’ai vraiment le temps de les mettre à la sécheuse avec un petit Fleecy pour essayer de camoufler l’odeur qui anyway, ne changerait pas grand-chose, ça sentirait juste le chameau mouillé au Fleecy parce que du Fleecy ça ne fait pas tout disparaître! C’est un peu comme les feutres des bottes au mois de février quand la neige commence à fondre, faut que ça sèche au plus sacrant.

Moi si je refabriquais l’humain, je le mettrais avec options poils de monstres pour les mains, du genre Go-go-gadgeto-pwels, et là pouf, le poil pousserait sur les mains pour aller jouer dehors et nous garder au chaud durant l’automne pis le printemps.. Ça sauverait 20% de la santé mentale des parents et ce, trois saisons par année, ça éviterait les bouchons de circulation qui font qu’on part tous en retard pour aller travailler de 5 minutes parce qu’on cherche les mitaines et en plus, ça viderait les espaces d’objets perdus des écoles de 40% pour construire de nouvelles classes!

Bon, c’est réglé, j’investis mon 8 piasses de l’Aubainerie dans la recherche de pousses de poils de monstres automatisées… Qui me suit?

Ok je vais aller prendre un deuxième café et acheter des petites mitaines attachées avec une corde, ça va passer…

Geneviève Jetté

Éducatrice à l’enfance de profession, bricoleuse, amoureuse et passionnée de littérature jeunesse, Geneviève est la maman de Louka (5 ans) et Rémi (2 ans). Sa vie familiale à la maison est teintée de peinture, de dessin, d’aquarelle, de lectures, de thés, de musique et de projets. C’est lorsqu’elle s’est mise à pleurer dans la section littérature jeunesse d’une librairie adjacente au Cegep qu’elle fréquentait que Geneviève a su que le domaine de la petite enfance était l’univers qui lui collerait à la peau pour toute sa vie. Blogueuse pour la boutique Mère Hélène, elle signe aussi Tatouée Maman sur Mamanpourlavie.com et la chronique Consommation dans les revues Bébé Magazine et Grossesse Magazine. Son principal défi : chasser la routine à grands coups de créativité pour rendre le train-train quotidien plus agréable. Vous pouvez la suivre sur sa page Facebook.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Commentaires