Blogues

Plaidoyer contre les présentoirs de bonbons des commerces

Non, mais, c’est quoi l’idée de mettre des présentoirs de bonbons PARTOUT? Comment on est censé agir avec nos enfants qui veulent qu’on en achète TOUT LE TEMPS?

Vous marchez dans cette allée de l’épicerie/magasin grande surface/centre de rénovation avec votre panier et vos enfants. Vous avez en vain réussi à le raisonner sur chaque « Est-ce qu’on peut acheter ça? » comme une championne du monde. Vous remplissez votre panier de choses pour faire le ménage du terrain ou pour refaire le balcon. Les petits sont avec vous et chantent leur joie de vivre pendant que vous essayez de comprendre ce que le spécialiste en gossage de perrons vous explique. Enfin, c’est terminé, vous regardez votre panier avec le « glurp! » dans la gorge en découvrant à quel point ça en prend des petites affaires qui coûtent cher pour construire un balcon.

Ton amoureux et toi avez chaud un peu, mais il fallait le refaire le mausus de balcon. Tu es fatiguée d’avoir réfléchi, mais c’est fait! Tu tournes le coin du comptoir-caisse pour aller payer et LÀ, C’EST LÀ QUE ÇA SE PASSE! « MAMAN, ON PEUX-TU AVOIR DES BONBONS?!?! ». Le super présentoir de bonbons est straight dans ta face! Il regarde tes enfants de façon sournoise et tu sais à quel point il peut être convaincant.

Je l’avoue, depuis 6 ans je n’ai JAMAIS cédé à un présentoir de bonbons de bord de comptoir avec mes kids. Pas une seule mini petite fois de rien pantoute. Là, c’est bien important, je veux que tu saches que si tu donnes des bonbons de comptoir, c’est vraiment correct aussi, c’est pas un plaidoyer contre le sucre du tout, mes enfants en mangent de temps en temps. Je n’ai jamais cédé parce que je n’avais pas envie de gérer ça et surtout d’encourager cette façon de faire de l’argent.

Je l’hais le présentoir de bonbons, je le trouve insultant! J’ai toujours l’impression qu’il me niaise. Ne pense pas que je suis parano, c’est pas ça l’affaire, je trouve ça insultant qu’après avoir promené mon gros chariot mal huilé avec mes deux enfants, rempli mon panier de 500 $ de matériaux de bois, d’apprêt, de peinture, de teinture, de vis, de lames neuves pour la scie et de papier sablé, toi cher centre de rénovation, tu essaies d’aller chercher un autre petit 3 $ dans mes poches sur le dos de mes enfants. Tu peux te défendre en disant que c’est adressé à l’adulte, mais dans les faits, je sais que non. Je trouve ça plate qu’à toutes les fois que j’ai besoin de quelque chose dans ton magasin, j’ai besoin d’expliquer à mes enfants que « Non, on ne peut pas acheter le sac de serpents en jujubes secs ».

Tu es peut-être le genre de lecteur qui va m’écrire que j’ai juste à élever mes enfants comme du monde, pis leur montrer qu’on ne peut pas avoir toute dans la vie. Mais laisse-moi t’expliquer juste avant que tu ne le fasses que mes enfants sont vraiment cool, ils sont tellement raisonnables et comprennent. Juste pour te dire, ils appellent les jeux dans les machines distributrices « des cossins ». Mais après une heure de patience dans le carrosse, des fois la tentation et l’envie prennent le dessus sur la raison. Ils ont des envies, souvent ils ont faim et je trouve ça poche qu’on m’oblige à devoir dealer avec un présentoir plus grand que moi de sacs de bonbons durs et de palettes de chocolats qui sont le triple du prix que si j’achetais en vrac à l’épicerie.

Je comprends que tu dois faire de l’argent cher grand magasin, mais pourrais-tu réaliser aussi que chaque fois que je passe à ta caisse en sachant que ça va me coûter la peau des fesses, j’aimerais finir les 3 dernières minutes d’attente dans la paix, la joie et l’allégresse et pas dans le « Please, please maman, juste une palette de chocolat, pleaseeeeeeeee »? Peux-tu comprendre que j’ai juste pas envie de négocier ou même d’entendre le « On peux-tu? ». Sache que ce serait tellement plus le fun et je reviendrais tellement plus souvent pour t’acheter des vis. Penses-y là! Une nouvelle philosophie, un nouveau slogan :

« Pas d’attrape-enfants chez nous, juste du bonheur et de l’allégresse! »

Les mamans de ce monde t’en remercieraient, j’en suis certaine. Je te le dis, penses-y vraiment, y’a de l’argent à faire avec ce concept-là c’est certain!

Geneviève Jetté

Éducatrice à l’enfance de profession, bricoleuse, amoureuse et passionnée de littérature jeunesse, Geneviève est la maman de Louka (5 ans) et Rémi (2 ans). Sa vie familiale à la maison est teintée de peinture, de dessin, d’aquarelle, de lectures, de thés, de musique et de projets. C’est lorsqu’elle s’est mise à pleurer dans la section littérature jeunesse d’une librairie adjacente au Cegep qu’elle fréquentait que Geneviève a su que le domaine de la petite enfance était l’univers qui lui collerait à la peau pour toute sa vie. Blogueuse pour la boutique Mère Hélène, elle signe aussi Tatouée Maman sur Mamanpourlavie.com et la chronique Consommation dans les revues Bébé Magazine et Grossesse Magazine. Son principal défi : chasser la routine à grands coups de créativité pour rendre le train-train quotidien plus agréable. Vous pouvez la suivre sur sa page Facebook.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires