Blogues

Hape et JJ Cole

Tout comme on doit trimballer quelques jouets pour le carré de sable. Si vous souhaitez des produits de qualité, Hape et JJ Cole sont la réponse à vos besoins.

Clémentine enfourche sa bicyclette avec fierté. Elle soupire exagérément pour nous faire comprendre qu’elle a hâte de pédaler. Mon amoureux prend tout de même le temps d’ajuster le casque de vélo sur la tête de Simone tandis que j’installe Blanche dans la remorque. Toute la famille est prête pour une sortie au parc. Mon aînée ne le sait pas, mais, aujourd’hui, je suis la plus enthousiaste à l’idée d’atteindre notre destination. J’ai une surprise pour mes filles…

Mes enfants ont toujours adoré les virées familiales au parc municipal. Balançoires et glissoires ont leur attrait, mais c’est surtout le carré de sable qui a la cote. Avant de quitter la maison, Clémentine s’assure que l’on emporte seaux et pelles pour construire des châteaux.

Mon arsenal de jouets de sable laissait à désirer : seau amputé de sa poignée, moule fendu par le froid pendant l’hiver, pelle tordue à cause de la piètre qualité de son plastique, etc. J’ai acheté des articles à bas prix et je constate qu’ils ne valaient effectivement pas cher! Ils sont bons pour le bac à recyclage après une seule année d’utilisation.

Cette année, j’ai déniché un ensemble de jouets pour le sable de marque Hape : le marchand de glaces. Un bac rectangulaire contenant tout le nécessaire pour confectionner des cornets sablés et des coupes boueuses. Dès notre arrivée au parc, je le présente à mes filles. Les deux sautent de joie!

À trois ans, Simone est à l’âge du jeu symbolique. En une fraction de seconde, elle se transforme en maître glacier et nous propose à tour de rôle des cornets au chocolat, à la fraise ou au spaghetti. Voyant que la dernière saveur nous amuse, elle propose ensuite une glace au ketchup, un double cornet au fromage et une coupe glacée avec coulis de mayonnaise. Décidément, ces accessoires stimulent son imagination et permettent une belle interaction entre nous.

Quant à Clémentine, 5 ans, elle s’applique à former des boules de crème glacée bien ronde. Sa dextérité est plus maîtrisée et elle prend plaisir à manier la cuillère et les cônes de plastique. Rapidement, elle trouve des utilités surprenantes pour nos nouveaux jouets de sable. Une fois renversé, le cornet de sable devient tout à tour les oreilles d’un chat, la corne d’une licorne ou les piquants sur le dos d’un dinosaure. Les coupes rondes permettent de créer une grappe de raisins et même un mouton. Le plaisir n’a pas de fin. Ma grande fille utilise la pointe des cornets pour creuser des yeux bien ronds à tous les animaux issus de son imagination.

Affamées par tous ces plaisirs, les filles réclament leur collation. J’étends donc ma nouvelle couverture de pique-nique JJ Cole. Je l’adore, car elle est imperméable. Le sol a beau être humide, elle nous garde au sec. Les filles la piétinent avec leurs chaussures pleines de sable, mais peu m’importe : le tissu se lave facilement avec une simple lingette humide. Elle est suffisamment grande pour que toute la famille s’y assoie sans problème. Et à la fin de notre pause-fromage-lait-de-soya, je peux replier le tout en une fraction de seconde grâce aux coutures-guides. La bandoulière permet de l’emporter aisément partout, que ce soit pour une grande randonnée de vélo, une sortie au parc ou un pique-nique improvisé dans la cour arrière de la maison.

Maintenant l’estomac plein, j’ai une autre surprise pour mes princesses : des échasses. Je me rappelle très bien, enfant, avoir tenté l’expérience avec des boites de jus de tomate vide et une corde. C’était la version artisanale de ces merveilleux moules en forme de pattes de chats. En marchant dans le sable, votre enfant laissera les empreintes d’un minou traversant le bac à sable.

Au départ, il est plus facile de les utiliser sur le gazon ou l’asphalte, puisque le sable est meuble et rend l’exercice plus difficile. Ma grande fille se fout de laisser des traces ou non. Elle veut simplement réaliser l’exploit de se déplacer rapidement sur les échasses.

Mine de rien, en s’amusant, mes poulettes travaillent leur coordination et leur équilibre. Clémentine comprend rapidement qu’il faut tendre les cordes pour faciliter la marche sur ces échasses. Simone se lasse un peu plus vite du jeu : elle préfère prendre les Cat Walk et les étamper au sol puis admirer les traces ainsi obtenues.

Je regarde ma montre. Il est déjà l’heure de rentrer. C’est fou comme le temps passe vite lorsqu’on s’amuse.

Jouer dans le sable est une activité intéressante pour bébé. Elle lui permet de se développer de différences façons. Manipuler le sable et le regarder s’égoutter d’un tamis stimule les sens du toucher et de la vue. C’est une texture peu connue de bébé qu’il prendra plaisir à découvrir. Le développement moteur de bébé est aussi favorisé par le bac à sable : il améliore sa motricité fine et sa coordination main-œil. Et que dire de l’imagination qui prend son envol avec la création de châteaux et forteresses!

Jouer dans le sable ne comporte malheureusement pas que des avantages. Les premières fois que bébé est en contact avec le sable, il en porte souvent à sa bouche. Si votre enfant mange du sable, il n’y a pas lieu de s’alarmer. La majorité des enfants tentent l’expérience et réalisent rapidement que la texture granuleuse et le goût du sable ne sont pas intéressants. Entre l’âge de 1 et 3 ans, c’est un comportement tout à fait normal.

Sachez cependant qu’il y a des risques à encourager cette manie ou à laisser bébé manger du sable. Certains parasites, présents entre autres à cause des excréments d’animaux, peuvent nuire à sa santé. Si vous avez un bac à sable à la maison, couvrez-le quand vous n’y jouez pas. Lavez aussi les mains de vos petits à la sortie du bac à sable, surtout pour leur proposer une collation.


Cette semaine
Gérer l’entre-deux des saisons

Froid, chaud, chaud, froid, chaud… entre deux saisons, le mercure joue au yoyo et avec notre patience. On ne sait jamais comment habiller les enfants : c’est un véritable casse-tête! Voici donc nos conseils pas bêtes pour arriver à mieux gérer.

Survivre aux devoirs en 10 trucs

Après le brouhaha de la rentrée, bien vite on fait face aux « terribles » devoirs. Voici 10 trucs pour survivre à ce moment tant redouté par les familles.

L’écoanxiété : le nouveau mal du siècle

Vous avez très certainement entendu parler de Greta Thunberg, cette jeune militante suédoise qui, du haut de ses 16 ans, lutte corps et âme contre le réchauffement climatique. Mais saviez-vous que cette préoccupation extrême pour le sort de notre planète porte un nom?

15 mots de vocabulaire qu’on apprend en devenant parents

C’est fou comme notre vocabulaire s’élargit quand un petit être est sur le point de naître. Du moment de la conception à l’accouchement en passant par les neufs mois de grossesse, sans oublier l’entrée à la garderie et les virus qui viennent avec.

Nos Concours