Blogues

Zombie Kidz Évolution contre Fortnite

Nous avons tous à nous battre contre le temps d’écran chez nos enfants ou pour nous même. Chacun y va de sa stratégie. Personnellement, je ne suis pas un exemple et ne pourrai pas vous aider avec ce combat.

Mais je sais que le jeu de société est, chez nous, une alternative possible. Le jeu Zombie Kidz Évolution fut une révélation pour nous à cet égard.

Fortnite et mon fils

Avec le jeu « Fortnite », j’ai exploré pour la première fois mes limites de parents. Premiers échecs sur le contrôle du temps d'écran, premiers accès de dépendance nocturne, où mon fils se levait en catimini aux petites heures du matin pour jouer, premières crises d’une adolescence en installation avec drames et larmes impossibles. C’est grâce à ce jeu que j’ai aussi eu mes premières communications « sérieuses » avec le corps enseignant: « votre fils a un problème de dépendance au jeu ». Ouch!

Ce jeu a été inventé par des experts de la dopamine qui ont tout fait pour me confronter au quotidien. Un jeu qui nous a révélé le côté « sombre » de mon fils et qui nous a forcé à aller chercher de l’aide. J’ai toujours le documentaire « Bye » d’Alexandre Taillefer en arrière pensée.

Et je ne suis pas seule dans ma confrérie : mes amis en sont rendus à fermer l’accès wi-fi dès 21h00 à leur progéniture, à endurer des discussions infinies sur les bienfaits du jeu avec leurs adolescents accros, bref à résoudre conflits sur conflits avec leurs « junkies » adorés. Nous avons tous nos propres histoires avec ce jeu.

Ce démon ludique a décuplé ma culpabilité de mère indigne : je ne l’ai pas assez poussé vers les sports et les arts. J’ai été sans doute trop absente. J’ai manqué de discipline, j’ai été faible.

Pourtant, avec le temps, nous avons fini par trouver un équilibre avec fiston. C’est possible, mais c’est un dur passage. De nos consultations, nous avons appris qu’il ne s’agissait pas d’en bloquer complètement l’accès, mais de lui apprendre l’auto-contrôle. Nous avons mis le doigt sur ses besoins et ses difficultés. Nous avons compris que son besoin de dopamine venait de plus loin que ce simple jeu. Comme toute chose, le démon est d’abord intérieur : trois déménagements en 5 ans et de nombreuses craintes face à la nouveauté pour un fils qui a besoin de routine.

Ma culpabilité de mère ne s’est pas complètement envolée. J’ai toujours cette impression d’y être pour quelque chose. Mais fiston va mieux, ses notes scolaires aussi.

Jouer ou ne pas jouer durant la relâche

La relâche arrivait et j’étais angoissée. Avec la relâche, je fais toujours face à un éternel débat : laisser mes enfants ne rien faire et se reposer réellement (et pour mon fils, cela équivaut à jouer aux jeux vidéos) ou les occuper à des activités (skis, patins, randonnées, cinéma, peinture sur céramique, séances de trampolines, etc).

Finalement, j’ai choisi la deuxième option. Mais le démon est vite venu nous hanter. Mon fils a compris qu’il pouvait s’adonner sans restriction à son jeu en période « sécuritaire » pour sa réussite : les vacances et la relâche. Or, avec toutes ces activités, mon fils a rapidement décodé qu’il n’aurait pas la récompense tant attendue. Il s’est angoissé à la simple idée de ne pas pouvoir vraiment jouer de la semaine. Des funérailles au détour ont brisé toute lueur d’espoir. Pour lui, la semaine était déjà trop courte. Evidemment, le retour à l’école est toujours un peu angoissant pour mon fiston, ce qui rajoutait à son anxiété relative.

Puis est arrivé le jeu Zombie Kidz Évolution dans notre vie. Un jeu qui reprend les codes du jeu vidéo : des parties courtes, des échecs et des réussites éclairs, un désir de « compléter » tous les tableaux et surtout l’envie de recommencer encore et encore. Mais, contrairement à « Fortnite » je joue avec lui, j’admire son intelligence, je me laisse guider par ses choix stratégiques. Il y a certes une substitution ici, mais pour la mère que je suis, c’est moins culpabilisant. Au moins, nous sommes ensemble, même s’il demeure intense.

Zombie Kidz Évolution est un jeu où vous devez éliminer les zombies qui envahissent l’école de quartier et fermer les portails par lesquels ils « entrent » dans l’école. À chaque tour, vous jouez d’abord l’entrée des zombies et ensuite la réplique d’un des quatre gamins qui défendent l’école avec créativité et complicité. Parmi les perles du jeu, le fait de devoir taper la main de son partenaire au moment de fermer les portails. C’est super efficace comme mécanisme. 

Mon fils a adoré. Le temps d’aligner les 5 heures de jeux pour libérer toutes les évolutions du jeu, il n’a plus pensé à Fortnite. Bien sûr, mon fils demeurera sensible à la fuite dans tous les « Fortnite » de ce monde. Mais il est possible de l’accrocher à autre chose. Et, le soir venu, plutôt que de lui crier « c’est fini l’ordi », je peux maintenant lui dire « j’ai envie de Zombie Kidz ». C’est magique !

Enfin, parce que l’histoire finit bien, mon fils a découvert le patin… qu’il n’avait jamais vraiment pratiqué. C’est aussi devenu un nouveau plaisir qu’il me réclame désormais quotidiennement.

Comme quoi, rien n’est jamais complètement perdu. Et mon fils a approuvé ce texte, conscient du caractère relativement universel de son histoire. Merci à lui.

Zombie Kidz EvolutionUn jeu d’Anick Lobet, Illustré par Nicolas Francescon, Édité par Scorpion masqué, Distribué par Ilôt 307

À partir de 7 ans - Chaque partie dure entre 10 et 15 minutes

En-jeux de famille

Maman, musicienne et médecin, Isabelle Goupil-Sormany est aussi une joueuse et une collectionneuse invétérée de jeux de société. Elle découvre, juge et note plus de 150 nouveautés par années pour Les Trois Lys, un organisme qui récompense les meilleurs jeux de société disponibles en français au Québec. En parallèle, avec son conjoint et ses trois enfants, elle a depuis longtemps compris que le jeu crée un espace social particulier, parfait pour développer la complicité familiale. À travers les anecdotes de son quotidien ludique, elle nous propose aussi de bons choix pour toute la famille.


Cette semaine
Commencer l’année du bon pied

Chaque année, on met beaucoup d’énergie sur la rentrée. Une fois que ces premières journées sont passées, que pouvez-vous faire pour commencer l’année du bon pied ?

Pistes d'intervention pour contrer l'intimidation

L’intimidation peut être lourde de conséquences pour le jeune qui la subit et elle est aussi cauchemardesque pour le parent qui apprend que son enfant en est victime. Comment réagir?

La petite grenouille sort son bouclier!

Présenté par Helixia 

Son emballage décoré d'une joviale grenouille se retrouve chez beaucoup de familles au Québec, et à chaque saison du rhume, ce sirop pour la toux à base d'ingrédients naturels est le traitement naturel le plus recommandé par les pharmaciens (OTC, 2021). 

L'importance d'une bonne santé pelvienne

Incontinence urinaire, prolapsus pelviens, incontinence fécale, douleurs pendant les relations sexuelles, douleurs cicatricielles, constipation: nombreux sont les symptômes reliés au périnée et qui peuvent survenir en postpartum. Malheureusement...

Nos Concours

Gagnez une échelle de croissance d'une valeur de 40$!

Suivez la croissance de votre enfant grâce à Odie!

J'explore la mer des Caraïbes - Mon premier guide de voyage

Participez pour gagner le guide voyage “J’explore la mer des Caraïbes”

Éloignez les poux rapidement grâce à SOS Poux!

Participez pour gagner la trousse complète et le shampoing de SOS Poux

On se prépare pour l'Halloween avec Auzou!

Gagnez deux livres d’Halloween de Auzou

Simplifiez les lunchs grâce à Geneviève O’Gleman!

Gagnez le livre de recette Les Lunchs de Geneviève O’Gleman

La collation idéale pour votre pause santé!

Gagnez une boîte de collation Sesame Snaps

Commentaires