Bébé

Faut-il cesser d'emmailloter bébé?

L’emmaillotement, qui consiste à envelopper bébé dans une couverture pour restreindre ses mouvements et le tenir au chaud, est fort populaire. Mais on commence à remettre la technique en question et on vous dit pourquoi.

Cette coutume ancienne et pratiquée dans plusieurs pays est revenue en vogue depuis les dernières années. Ainsi, l’emmaillotement apaiserait les pleurs de bébé et même ses coliques, en recréant la chaleur rassurante qu’il a connue dans le ventre maternel. Cependant, plusieurs experts ont remis en doute son efficacité. En outre, l’Association des infirmières et infirmiers autorisés de l’Ontario (AIIO) a récemment publié un document sur les pratiques de sommeil sécuritaires, dans lequel elle affirme que l’emmaillotement poserait de véritables problèmes pour la sécurité de l’enfant.

Trop chaud

D’une part, on note que plusieurs bébés qui sont ainsi emmaillotés ont, au final, trop chaud : un facteur que l’on associe dans bien des cas à la mort subite du nourrisson, un risque qui est, bien évidemment, accru si l’enfant ne dort pas sur le dos. Par ailleurs, on y explique que la couverture utilisée pour emmailloter bébé peut toujours se desserrer, pendant la nuit, et couvrir le visage, augmentant par la même occasion les risques de suffocation.

Luxation de la hanche

De plus, on estime que l’emmaillotement mettrait une pression trop intense sur les poumons de l’enfant, ce qui aurait aussi pour effet d’amplifier la fréquence de certaines infections respiratoires. Trop serré, l’emmaillotement est aussi accusé de causer des problèmes de luxation de la hanche : c’est du moins ce qu’on pouvait lire dans une étude publiée en 2013, dans la revue médicale britannique Archives of Disease in Childhood. En effet, la technique empêcherait le mouvement naturel des membres du corps. « Pour que les hanches des enfants soient bien centrées ou recentrées, il faut que les cuisses soient en abduction (écartées), que les jambes soient en flexion et qu’il puisse y avoir une rotation interne », explique le Docteur Christophe Glorion, chirurgien orthopédiste à l’hôpital Necker-Enfants-malades, en France. Ce problème de luxation de la hanche est présent dans tous les pays où l’on pratique l’emmaillotement. En revanche, il est inexistant dans plusieurs pays d’Afrique, où les enfants sont rapidement portés sur le dos de la mère, les jambes bien écartées.

Par ailleurs, on effectue actuellement une campagne informative au Japon, dans laquelle on encourage les nouvelles mamans à ne pas emmailloter leurs enfants trop serrés.  

Mieux dormir

Depuis des lustres donc, on utilise cette technique pour favoriser le sommeil des tout-petits. Étant bien serrés dans leur couverture, les bébés ne peuvent plus être réveillés en sursaut : un réflexe qui est très fréquent chez le jeune bébé. Cependant, de plus en plus de spécialistes croient que ce réflexe serait important pour l’enfant, puisqu’il en serait un de protection. Dès lors, ils sont d’avis qu’il pourrait être nuisible de le réprimer. Il est toutefois important de noter qu’on ne détient pas de données scientifiques à ce sujet. D’ailleurs, on ne possède pas suffisamment de preuves pour émettre des recommandations formelles contre l’emmaillotement, même si le nombre d’hôpitaux qui l’emploient et l’enseignent diminue sa pratique continuellement.

Un sommeil sécuritaire

Si vous désirez tout de même emmailloter votre bébé, on conseille de le faire plutôt lâchement pour ne pas brimer ses mouvements naturels, en particulier ceux des jambes et, donc, de la hanche. De plus, vous devriez vous assurer que bébé n’a pas trop chaud : c’est dire que la technique n’est pas conseillée en été, surtout lors des grandes chaleurs. L’AIIO rappelle aussi que les nourrissons doivent toujours être couchés sur le dos, que le lit doit être conforme à la règlementation canadienne et qu’il ne faut pas y placer de couvertures, de jouets ou d’oreillers. De plus, on recommande aux parents de privilégier l’usage de dormeuse (gigoteuse), qui permet à bébé de dormir au chaud, mais qui ne risque pas de couvrir sa tête pendant son sommeil.

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.


Cette semaine
Bricolages d’Halloween avec des rouleaux

À l’Halloween aussi les fameux rouleaux de papier de toilette peuvent servir à bricoler avec les enfants. Voici dix idées pour les réutiliser.

5 recettes de soupes et potages

Les soupes et les potages sont presque un symbole des récoltes d’automne. Pour vous préparer à faire bon usage de nos meilleurs légumes, voici cinq succulentes recettes.

Halloween: Décorations rapides et faciles pour parents pressés

Vous paniquez à l’idée que l’Halloween a lieu dans une semaine et qu’il ne vous reste que peu de temps pour décorer? Pas besoin de passer des heures à décorer la maison pour obtenir un résultat «WOW».

Costumes d’Halloween qui font peur!

Pour les adolescents et les amateurs de films d’épouvante, voici quelques costumes qui n’ont rien de mignon. Après tout, à l’origine, ces costumes devaient chasser les mauvais esprits...

Concours Partenaires

Découvrez la série des cahiers de La classe en ligne avec Mme Marie-Ève

Gagnez un paquet-cadeau de Succès Scolaire pour aider votre enfant à apprendre en s’amusant

Nos Concours

Minimo aide votre enfant à développer son autonomie

Gagnez un ensemble d’outils éducatifs de Minimo et un abécédaire pratico-ludique

Simplifiez vos soupers de semaine grâce à Geneviève O’Gleman

Gagnez le livre soupers rapides de Geneviève O’Gleman

Gagnez le coffret - Expédition sur L’île Tire-Bouchon

Développer la curiosité et la créativité avec L’île Tire-Bouchon

Commentaires