Bébé

La luxation de la hanche du nouveau-né

Mais qu’est-ce que la dysplasie développementale de la hanche? Elle consiste en une anormalité de l’articulation de la hanche, où la tête du fémur (l’os de la cuisse) ne s’emboîte pas parfaitement dans l’articulation. Condition génétique, certains bébés naissent donc avec une DDH. À long terme, elle peut causer un boitement et de la douleur. Dans des cas extrêmes, la luxation de la hanche peut même être invalidante et on note que les filles sont plus à risque que les garçons.

Quels sont les symptômes?

Parfois, il n’y en a aucun : en effet, les signes sont parfois si subtils qu’il est très difficile de déceler une DDH. De plus, ceux-ci varient habituellement selon l’âge de l’enfant. Heureusement, votre médecin, à chaque examen de routine, vérifiera les hanches de bébé. Voici quelques signes qui pourraient lui donner la puce à l’oreille :

  • l’enfant a de la difficulté, voire une incapacité, à bouger la cuisse vers l’extérieur, au niveau de la hanche;
  • les jambes sont d’une longueur différente;
  • les replis de gras de la cuisse, autour de l’aine ou des fesses, sont inégaux;
  • on entend un léger bruit, comme un claquement, en ouvrant et en refermant les jambes;
  • les enfants plus âgés peuvent boiter, ou marcher sur les orteils d’un pied;
  • à long terme, on peut observer une déformation de la colonne vertébrale.

Si votre médecin croit que votre enfant a peut-être une luxation de la hanche, il lui fera passer d’autres tests. Il se pourrait qu’il vous recommande à un chirurgien orthopédique, qui procédera le plus rapidement possible à une échographie et une radiographie.

Qu’est-ce qui cause la DDH?

On ne sait pas exactement ce qui cause la luxation de la hanche, cependant, les médecins s’entendent pour dire qu’il existe certains facteurs de risque :

  • les antécédents familiaux;
  • bébé s’est présenté par le siège;
  • baisse du liquide amniotique pendant la grossesse;
  • problème de musculature ou d’ossature.

Certaines études ont aussi établi un lien entre l’emmaillotement et la luxation de la hanche. La technique empêcherait en effet le mouvement naturel des membres du corps.

Complications et traitements

Non traitée, la DDH peut faire en sorte que l’articulation de la hanche se forme mal, ce qui entraine, évidemment, une foule de problèmes. Ainsi, l’enfant pourrait avoir de la difficulté à bouger les hanches normalement, ce qui, à plus long terme, occasionne des douleurs.

Les traitements diffèrent en fonction de l’âge et de la gravité de la luxation de la hanche. Détectés tôt, les cas légers se corrigent en quelques semaines, alors qu’un traitement spécifique et plus long est nécessaire pour les cas plus graves.

Attelle de Pavlik

Lorsqu’on arrive à poser un diagnostic assez rapidement, il est possible de corriger la DDH grâce à l’attelle de Pavlik : un harnais constitué de courroies permettant de garder bébé dans une position qui ressemble à celle d’une grenouille, le but étant de maintenir écartées les jambes de bébé, avec les genoux pliés. Cette position permettra à l’articulation présentant un problème de se développer correctement. C’est votre médecin qui vous indiquera la durée du traitement.

La plupart du temps, on réussira à régler le problème grâce à ce harnais, mais, pour un enfant sur 20, il faut avoir recours à d’autres solutions.

Chirurgie

Si la DDH n’est pas diagnostiquée à temps, et chez les enfants plus âgés, il faut avoir recours à d’autres traitements.

  • Réduction orthopédique : cette intervention, au cours de laquelle on replace manuellement l’os dans la cavité de la hanche, est pratiquée sur les enfants de 18 mois et moins. Bébé est alors sous anesthésie.
  • Réduction sanglante : cette intervention, pour sa part, est pratiquée chez les enfants de 18 mois et plus. Pendant que les muscles entourant la hanche sont relâchés, cette chirurgie permet de réaligner la hanche et de replacer le fémur dans la cavité. Ensuite, on resserre les muscles et les tissus autour de l’articulation.

Bref, si vous avez vous-même souffert d’une DDH, ou que vous avez des raisons de croire que les hanches de votre bébé se développent mal, parlez-en à votre médecin.


Cette semaine
Bricolages d’Halloween avec des rouleaux

À l’Halloween aussi les fameux rouleaux de papier de toilette peuvent servir à bricoler avec les enfants. Voici dix idées pour les réutiliser.

5 recettes de soupes et potages

Les soupes et les potages sont presque un symbole des récoltes d’automne. Pour vous préparer à faire bon usage de nos meilleurs légumes, voici cinq succulentes recettes.

Halloween: Décorations rapides et faciles pour parents pressés

Vous paniquez à l’idée que l’Halloween a lieu dans une semaine et qu’il ne vous reste que peu de temps pour décorer? Pas besoin de passer des heures à décorer la maison pour obtenir un résultat «WOW».

Costumes d’Halloween qui font peur!

Pour les adolescents et les amateurs de films d’épouvante, voici quelques costumes qui n’ont rien de mignon. Après tout, à l’origine, ces costumes devaient chasser les mauvais esprits...

Concours Partenaires

Découvrez la série des cahiers de La classe en ligne avec Mme Marie-Ève

Gagnez un paquet-cadeau de Succès Scolaire pour aider votre enfant à apprendre en s’amusant

Nos Concours

Minimo aide votre enfant à développer son autonomie

Gagnez un ensemble d’outils éducatifs de Minimo et un abécédaire pratico-ludique

Simplifiez vos soupers de semaine grâce à Geneviève O’Gleman

Gagnez le livre soupers rapides de Geneviève O’Gleman

Gagnez le coffret - Expédition sur L’île Tire-Bouchon

Développer la curiosité et la créativité avec L’île Tire-Bouchon

Commentaires