Bébé

L’ABC de l’érythème fessier

Il nous arrive souvent, en tant que maman, de ressentir un petit pincement au cœur quand notre bébé semble souffrir. Et ses fesses sont parmi les coupables.

Tout au long de sa croissance, de nombreux événements en ce sens surviendront. Nous pouvons songer à la fameuse poussée dentaire, aux ecchymoses lors de l’apprentissage de la marche et j’en passe.

Or, personnellement, ce qui me fendait le cœur en deux était d’ouvrir la couche de mon nouveau-né et d’y apercevoir un popotin tout rouge et meurtri.

L’érythème fessier est une condition que l’on ne doit pas prendre à la légère. Tentons de démystifier cette pathologie sous toutes ses coutures.

Mais qu’est-ce que l’érythème fessier?

Synonyme de dermite du siège, l’érythème fessier se caractérise par une rougeur de la peau dans la zone des fesses.

Des selles plus acides, notamment lors de la poussée dentaire, et un intervalle trop long entre deux changements de couches peuvent causer cet état.

Afin d’enrayer cet inconfort majeur pour notre petit trésor, diverses stratégies assez simples peuvent être mises en place.

  • D’abord, lors des changements de couche, il importe de bien nettoyer les fesses de votre bébé en utilisant de l’eau tiède (mais pas chaude) additionnée ou non d’un savon très doux. Privilégiez des débarbouillettes de coton ou de bambou plutôt que des lingettes commerciales qui sont plus parfumées et donc irritantes pour la peau. Une fois la zone du siège asséchée, laissez les fesses à l’air quelques minutes avant de remettre une couche. Faites la même chose après le bain.
  • Petit détail important : mieux vaut appliquer, au besoin seulement, de la crème de change. Sinon, la peau s’acclimatera à cette hydratation et cela créera une boucle sans fin. C’est un peu comme appliquer du baume à lèvres. Plus vous en mettez, plus vous en avez besoin. L’accoutumance instaure le besoin…
  • D’autre part, certaines mesures sont à écarter pour enrayer la dermite cutanée.
  • En premier lieu, vérifiez que la couche ne frotte pas contre la peau, qu’elle n’est pas trop serrée et qu’elle est changée fréquemment.
  • Aussi, évitez les savons de lessive parfumés qui ont tendance à irriter le derme.
  • En ce qui concerne le talc et la fécule de maïs, mieux vaut s’en abstenir durant un épisode très intense d’érythème fessier. Le talc peut même s’infiltrer dans les poumons de votre bébé et la fécule de maïs risque d’aggraver l’infection.
  • Durant une séquence très aiguë de rougeurs, mieux vaut éviter les jus de fruits qui ont tendance à acidifier les selles.
Et avec des couches lavables?

Si votre poupon porte de jolies couches lavables, vous devrez préconiser certaines mesures supplémentaires.

Si la rougeur s’accentue lors du port d’une de cesdites couches, peut-être contiennent-elles des champignons et/ou des moisissures. Effectuez un premier cycle de rinçage comme à l’habitude. Ensuite, faites-les tremper deux heures dans votre laveuse à l’eau chaude, le couvercle remonté. Finalement, procédez au cycle régulier.

Le piège : un séchage non optimal. Si vos couches ne sont pas assez séchées, elles sont à risque de prolifération de champignons. L’humidité est un facteur de développement de moisissures. Faites sécher vos couches complètement avant de les ranger. Vous vous éviterez bien des problèmes…

Si vous devez appliquer une pommade quelconque à votre bébé pour enrayer la rougeur, en aucun cas vous ne devriez opter pour une crème à base d’oxyde de zinc ni de pâte d’Ihle. Ces deux substances tacheront les langes. De plus, elles peuvent aussi boucher les pores du tissu faisant couler l’urine à l’extérieur, comme sur le dos d’un canard…

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin 2019 – Jour 15 – Keurig

À gagner: cafetière Keurig et ensemble de capsules

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Commentaires