Bébé

L’ABC des changements de couches

Quel est le moment le plus récurrent dans la vie d’un nouveau papa ou d’une nouvelle maman? Il s’agit des changements de couche! Puisque ce geste sera routinier, mieux vaut savoir s’y prendre de façon ergonomique et agréable!

Dans cet article, vous aurez la chance de découvrir de nombreuses statistiques intéressantes en ce qui a trait à l’utilisation de couches lavables en comparaison aux couches jetables et à la méthodologie requise lors d’un changement de couche.

Le changement de couche

Avant même de changer la couche de bébé, il est primordial d’avoir à proximité certains objets, dont les suivants :

  • Des couches de rechange;
  • Des vêtements de rechange au cas où il y aurait eu une fuite;
  • Des débarbouillettes mouillées et d’autres, sèches;
  • De la crème de change;
  • Un bol en métal style cul-de-poule (les bactéries n’y adhèrent pas) pour y déposer momentanément la couche et les débarbouillettes souillées avant d’en disposer;
  • Un piqué de rechange.

De cette manière, en ayant tout à proximité, vous travaillez de façon plus ergonomique et sécuritaire. Cela vous évitera de laisser bébé sans surveillance, même s’il est attaché, pour aller chercher un item manquant.

Mieux vaut changer la couche du bébé à chaque émission de selle et avant chaque tétée (apport alimentaire).

Concrètement, lavez les fesses et les organes génitaux de bébé avec des débarbouillettes humectées à l’eau chaude, puis épongez-les avec les débarbouillettes sèches. Vous pouvez également utiliser une lotion nettoyante comme celle d’Applecheeks. Elle nettoie en profondeur et rend les fesses de votre bébé bien douces.

Appliquez, au besoin seulement et non de manière routinière, de la crème de change. Toutefois, si vous utilisez des couches lavables, mieux vaut éviter celles à base d’oxyde de zinc et de pâte d’Ihle. Ces deux substances tacheront les langes et boucheront les pores du tissu faisant couler l’urine comme de l’eau sur le dos d’un canard... Mes coups de cœur : crème bobo de Souris Verte et baume protecteur Bébé Druide.

Laissez toujours une couche propre sous les fesses du bébé tout au long de la manœuvre de sorte que si bébé s’échappe, il n’y aura pas de l’urine ou des excréments partout. Si bébé est un petit garçon, mieux vaut couvrir son pénis avec une débarbouillette ou un petit cône à cet effet pour éviter d’être arrosé...

Il va sans dire que vous devez vous laver les mains par la suite.

L’aspect $$$

Certaines municipalités offrent des subventions pour l’achat de couches lavables. Cette subvention se situe entre 100 $ et 250 $ par enfant. Malgré la superficie et l’étendue de la population, la ville de Montréal n’offre pas de subvention encore…

Étant donné le taux de natalité à la hausse et le phénomène de vieillissement de la population, de plus en plus de couches seront utilisées à l’avenir. Il serait bien que le nombre de municipalités offrant des subventions pour pallier les coûts d’enfouissement augmente!

L'entretien

Fiez-vous aux instructions d’entretien et de lavage de la sorte de couches que vous possédez. Certaines requièrent un trempage préalable, d’autres pas. Vous ne pouvez d’ailleurs pas utiliser n’importe quel savon à lessive. Renseignez-vous afin d’éviter le pire…

Quelques parents sont réticents à la perspective de l’entretien des couches lavables. Il existe pour ces parents une solution clé en main : le service de lavage de couches Bébé Auric.

Moyennant un certain coût, Bébé Auric vous prête des couches lavables et une fois par semaine, échange vos couches souillées contre des propres. De cette manière, vous utilisez des couches lavables sans jamais les laver vous-même!

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Stodal® : le sirop à toujours avoir à porter de la main!

Gagnez une bouteille de fabuleux sirop pour la toux.

Commentaires