Santé

Choisir ses couches lavables

Présentez à votre grand-mère les couches lavables d’aujourd’hui, elle sera éblouie. Nous sommes en effet rendu bien loin des carrés de flanelle d’il y a plus de 30 ans. Heureusement!

Crédit : Cheezz Studio et Mère Hélène

Il existe aujourd’hui plusieurs sortes de couches lavables sur le marché. La taille, le tissu, le modèle, nous ne manquons pas de choix! Alors, comment choisir celle qui nous convient?

Vous devez d’abord réfléchir à votre profil d’utilisatrice de couches.

L’utilisatrice économique

L’utilisatrice économique souhaite avant tout sauver de l’argent avec les couches lavables. Elle risque fort d’être intéressée par les couches plates. C’est en effet le système de couche le plus économique. Les ensembles de couches plates viennent habituellement avec deux grandeurs de couches, des petites pour le nouveau-né et le jeune bébé et des grandes, pour le bambin jusqu’à sa propreté.

Avant de choisir, l’utilisatrice économique devra considérer :
 
  • C’est un système qui demande parfois que les couches soient trempées avant d’être lavées;
  • Elle devra utiliser des surcouches (plus il y a « d’étapes » au changement de couche, plus c’est complexe avec un bébé qui bouge);
  • C’est un système de couche très rarement accepté en garderie;
  • Les couches plates ont une faible valeur de revente.

L’utilisatrice économique décide de se lancer avec les couches plates. Après mûre réflexion, entre les couches plates en coton traditionnel, les couches plates en chanvre et celles en bambou, elle a finalement opté pour un ensemble de couches en coton biologique, afin de réduire son empreinte écologique. Elle est heureuse de ses couches qui sèchent très rapidement et après que son troisième enfant soit devenu propre, elle a donné son ensemble de couches à sa sœur, qui les utilise comme doublure dans des couches à poche.

L’utilisatrice qui a horreur des fuites

Cette utilisatrice attend des jumeaux. Elle a besoin d’un grand nombre de couches, mais a un budget limité. Elle aimera certainement un ensemble de couches moulées. Abordables, très absorbantes, ces dernières sont taillées comme des couches jetables, avec des attaches velcro ou boutons pression, des élastiques aux cuisses et dans le dos.

Pour le confort de ses bébés, elle achète des feuillets en micropolar, qui éloigneront l’humidité de leur peau. Après avoir regardé ce qui était disponible sur le marché, elle opte pour quelques couches en coton qui sont taille unique, c'est-à-dire que ses cocos les porteront de la naissance à la propreté. Elle complète avec des couches en bambou multitaille, qui ont une très grande capacité d’absorption, pour la nuit : « Je devrais me réveiller pour allaiter deux enfants la nuit, hors de questions de gérer en plus des pipis! » se dit-elle.

Avant de choisir, l’utilisatrice antifuite devra considérer :

 

  • Les couches moulées sans doublures sont plus longues à sécher, mais elles sont plus faciles à enfiler lorsque bébé gigote d’avantage;
  • Elle devra utiliser des surcouches;
  • C’est un système qui est lui aussi rarement accepté en garderie.

Finalement, l’utilisatrice antifuite est aux anges avec ses couches qui n’absorbent comme pas une. Coquette, elle a choisi des surcouches aux motifs variés pour le jour et a opté pour des surcouches en laine pour la nuit, la laine traitée à la lanoline est imperméable et antibactérienne elle réduit donc du même coup les odeurs.

L’utilisatrice collectionneuse

La voilà qui entre dans un magasin de couches lavables, elle souhaite avoir des couches à poche. Ces couches ont un côté imperméable, un côté qui éloigne l’humidité de la peau de bébé et entre les deux, on met une doublure absorbante. Pratiques, ces couches sont offertes dans une multitude de couleurs, de motifs et de tissus. L’utilisatrice collectionneuse ne cherche pas un ensemble économique d’une seule marque de couches, elle en veut des roses à pois, d’autres en polar vert, une avec un logo du Canadien de Montréal brodé sur les fesses et une autre avec oreilles de lapin.

Avant de choisir, l’utilisatrice collectionneuse devra considérer :

 

  • Le tissu utilisé pour la doublure peut varier de bambou, coton à microfibre. Le bambou est plus long à sécher, la microfibre résiste à un nombre incalculable de lavages, bref, ils ont tous leurs caractéristiques!
  • La nuit, les couches à poche ont tendance à faire des fuites, surtout si bébé passe la nuit entière avec sa couche. Il est possible que l’utilisatrice collectionneuse doive magasiner quelques couches moulées pour la nuit.

Après avoir largement dépassé son budget en couches de toutes sortes, l’utilisatrice collectionneuse est heureuse de voir que ses couches ont une grande valeur de revente. Après avoir essayé à son chérubin toute sa panoplie de couches, elle peut donc revendre facilement les modèles de couches qui épousent moins bien les formes propres à son bébé. Son éducatrice après quelques réticences accepte les couches, avec un sac de transport pour couches souillées et est finalement heureuse de voir à quel point aucune odeur n’émane du sac et comment cela « libère » la poubelle.

L’utilisatrice qui ne veut pas se casser la tête

Après avoir lu qui lui couterait environ 2 500 $ par enfant de couches jetables, l’utilisatrice qui ne veut pas se casser la tête décide d’investir dans des couches lavables. Comme elle veut trois enfants, elle se dit qu’avec plus de 7 000 $ elle devrait trouver des couches très simples à utiliser et qui seront plus facilement acceptées en garderie. Elle se tourne donc vers des couches tout-en-un.

Les couches tout-en-un ne demandent aucune préparation, elle s’utilise tout à fait comme des couches jetables. Rien à insérer, à ajouter, leur nom l’indique, elles ont tout-en-un. De plus, elle achète 20 couches de chaque taille, soit petit, moyen et grand. Les couches ont ainsi un très bon ajustement et ne viendront pas complexer bébé avec la grosseur de ses fesses.

Avant de choisir, l’utilisatrice qui ne veut pas se casser la tête devra considérer :

 

  • Le coût à l’unité des couches multitaille est plus bas, mais multiplié par deux, trois et même parfois quatre, l’investissement total est beaucoup plus grand;
  • La nuit, les couches tout-en-un ont tendance à faire des fuites, surtout si bébé passe la nuit entière avec sa couche. Il est possible que l’utilisatrice doive se casser un peu la tête et magasiner quelques couches moulées pour la nuit.

Voilà son achat fait et l’utilisatrice qui ne veut pas se casser la tête est tout à fait satisfaite. Après ses quatre enfants (la vie nous réserve parfois des surprises!), elle est très heureuse de donner ses couches à un organisme qui vient en aide aux mères en difficulté. Comme les couches multitailles sont portées moins longtemps, elles font à plus d’enfants que les couches taille unique.

En conclusion, il n’y a pas de systèmes de couches qui soient parfaits, mais avec toute la variété offerte sur le marché, chaque utilisatrice peut trouver moyen de se faire un ensemble de couches qui correspond à ses besoins. Certains magasins offrent un service de location pour que vous puissiez tester avant d’acheter, d’autres offrent des ensembles d’essais pour vous aider à prendre votre décision.

Référence
 
Caroline Mayrand

Caroline Mayrand est une femme aux multiples talents! Éducatrice à l’enfance, instructrice certifiée en massage pour nouveau-né, propriétaire d'une boutique en ligne offrant des produits québécois durant plusieurs années et maintenant gestionnaire, Caroline est la maman de deux adorables filles. Elle a aussi développé une expertise en matière de porte-bébés qu'elle tenait à partager avec les parents de Mamanpourlavie.com.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 d?sinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac ? dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires