Allaitement

Au secours, mes seins sont engorgés!

Lorsque vos seins sont lourds, sensibles ou douloureux et qu’ils vous paraissent vraiment pleins, on dit qu’ils sont engorgés. Rassurez-vous : il est possible de vous soulager!

Non seulement cette situation est-elle inconfortable pour la mère, mais le bébé peut éprouver de la difficulté à bien saisir le sein pour téter.

Pourquoi

Dans les jours qui suivent l’accouchement, le colostrum laisse peu à peu la place au lait, provoquant ce qu’on appelle une montée de lait. Les canaux lactifères travaillent à pleine capacité et ils sont pleins, ce qui gonfle les seins jusqu’à ce que ce soit bien inconfortable. Heureusement, cette situation se résorbe au bout de 3 à 5 jours. Même si la situation reviendra à la normale d’elle-même, ces quelques jours peuvent paraître bien longs! C'est très incommodant pour la nouvelle maman, mais c’est aussi un obstacle à l'allaitement puisque les seins étant durs et distendus, le bébé aura bien des difficultés à agripper le mamelon et à téter.

On peut prévenir cette situation en allaitant fréquemment bébé, c'est-à-dire au moins 8 fois en 24 heures. On peut même donner le sein 10 à 12 fois, selon la faim du bébé et l’état d’engorgement des seins. Il faut éviter le plus possible l'allaitement mixte (seins et biberon) durant les 4 premières semaines, car non seulement vous risquez à court terme d’aggraver le problème d’engorgement, mais, à plus long terme, vous nuirez à votre production de lait. Ne lui donnez pas d’eau non plus, puisque le nouveau-né aura moins soif et tétera moins longtemps, ce qui peut entraîner l’engorgement.

Soulagement

Extraction du lait : juste avant la tétée, vous pouvez extraire manuellement quelques giclées de lait ce qui diminuera le gonflement et permettra à bébé de bien saisir le mamelon. Si vous devez occasionnellement sauter une tétée, il est préférable d’extraire votre lait manuellement ou avec l'aide d’un tire-lait, sans quoi l’engorgement va se répéter.

  • Ne pincez pas vos seins et n’étirez pas le mamelon, vous pourriez vous blesser.
  • Évitez de soutenir votre sein.
  • Placez votre pouce au-dessus du mamelon et deux doigts dessous de façon à former un « C » avec votre main.
  • Faites des mouvements de massage rotatifs, en tirant légèrement le sein vers vous.
  • Penchez-vous légèrement vers l’avant.

Douche : sous la douche, dirigez les jets d’eau chaude vers vos seins et, en repliant votre bras et en mettant votre poing fermé sous l'aisselle, vous faites une pression en glissant lentement votre poing vers le mamelon. Les canaux lactifères engorgés, se détendront alors.

Compresse : En appliquant une compresse chaude (débarbouillette ou petite serviette en ratine) sur vos seins quelques minutes avant la tétée vous obtiendrez un bon résultat.

Sur son site Internet, la ligue La Leche recommande l’utilisation du froid et même la glace, plutôt que de la chaleur dans certaines situations : 

La  Leche établit un parallèle avec une entorse que l’on soigne avec de la glace pour en faire diminuer l’enflure. Lorsque les seins sont engorgés, la circulation sanguine est entravée et les tissus autour de ces vaisseaux enflent en raison de cette mauvaise circulation. Les tissus enflés compriment à leur tour les canaux lactifères et ainsi de suite. Quand on applique de la chaleur, on active la circulation sanguine qui était bloquée par l’enflure et on aggrave la situation puisque l’enflure augmente. Au contraire, si on applique de la glace, l’enflure va diminuer et les canaux lactifères vont se dégager.

Dans toutes les situations où il y a une enflure anormale des seins (un sein qui gonfle légèrement avant une tétée n’est pas anormal), on peut utiliser de la glace concassée dans une débarbouillette, des pois congelés dans un sac de plastique ou encore une débarbouillette mouillée et congelée.

La Ligue Leche recommande d’appliquer ces compresses durant une vingtaine de minutes entre les tétées jusqu’à ce que l’enflure diminue, puis juste avant la prochaine tétée, d’appliquer une compresse d’eau chaude.  

Source : Ligue la Leche

Feuille de chou : Eh oui! Ça peut paraître bizarre comme méthode, mais elle a été mainte fois éprouvée! Il faut utiliser une feuille de chou bien fraîche, l’apposer sur le sein et quand elle ramollit, il suffit de la remplacer par une autre jusqu’à ce que l’enflure diminue. On peut même mettre la feuille de chou dans le soutien-gorge au cours des premières journées de montée de lait et laissez la feuille diminuer l'enflure pendant que vous vaquez à vos autres occupations. Une vingtaine de minutes deux fois par jour devrait suffire.

Il est important de faire la distinction entre une mastite (une infection des glandes mammaires) et des canaux lactifères bloqués. Dans les deux situations, vos seins seront lourds et douloureux, avec une certaine rougeur due à l’enflure. Dans le cas de la mastite cependant, la douleur se fait plus intense, il y a de la fièvre et il est souvent nécessaire de recourir aux antibiotiques, donc de consulter un médecin.

Sources : Ligue La Leche, Société canadienne de pédiatrieMedela

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Bayard Jeunesse fête la rentrée avec vous!

1000$ en prix à gagner, dont la chance que votre facture de fournitures scolaires vous soit payée!

Nos Concours

Stylés pour la rentrée!

Gagnez une carte-cadeau de 250$ chez Sports Experts!

Passez du temps de qualité au Zoo de Granby!

Participez pour gagner deux laisser-passer pour le Zoo de Granby!

Commentaires