Allaitement

Arrêt temporaire de la Banque de lait maternel

Au printemps 2014, Héma-Québec a créé une banque de lait maternel destinée à aider les grands prématurés. Après une année turbulente et quelques problèmes techniques, elle prend une pause avant de revenir en force.

Après une série de malchances et des fluctuations importantes au chapitre des rejets des unités de lait non conformes, la banque de lait maternel mise en place par Héma-Québec prend une pause de distribution. Cette interruption se prolongera jusqu’à ce que ses équipes aient identifié et implanté une solution permanente et durable afin de parvenir à un approvisionnement continu. Voici ce qui a causé ces problèmes et les mesures qui seront prises pour corriger la situation.

Une série de malchances

L’année 2014 a servi de période d’ajustement pour Héma-Québec et c’est au mois de décembre que les responsables ont pris la décision de suspendre les activités de la banque de lait. Cette décision s’explique par le rejet de 39,5 % des échantillons, alors que l’objectif de départ, basé sur les résultats des autres banques de lait reconnues internationalement, était de seulement 8 %.

Monsieur Laurent-Paul Ménard d’Héma-Québec explique que dans une série de malchances, le pasteurisateur utilisé par Héma-Québec et celui qu’ils possédaient en redondance ont tous deux connu des problèmes techniques.

Des bactéries de source encore inconnue

En plus des bris techniques, près de 4 échantillons sur 10 ne passaient pas le test des cultures bactériennes. Un tel taux de rejet, beaucoup plus élevé que celui escompté, empêchait Héma-Québec de fournir un approvisionnement stable à ses clients.

Les bactéries peuvent provenir de plusieurs sources. Elles peuvent se retrouver dans le lait au prélèvement, pendant le processus de transformation ou aux installations. C’est ce qu’Héma-Québec s’affaire à comprendre depuis le mois de décembre, afin d’apporter les correctifs appropriés à la source.

Héma-Québec, en tant que spécialiste des produits biologiques, ne veut courir aucun risque en ce qui concerne les produits qui seront distribués. Selon Laurent-Paul Ménard, « Tous les produits distribués rencontrent les normes de conformité. Néanmoins, comme ces produits sont destinés à une clientèle vulnérable, Héma-Québec a préféré ne prendre aucun risque et opter pour une approche prudente et préventive. »

Le recrutement continue

Fort heureusement, le lait maternel peut être congelé pendant un an, ce qui permet aux donneuses de continuer d’envoyer leur lait, qui sera utilisé quand le système sera remis en marche.

Le recrutement aussi peut continuer et celui-ci a d’ailleurs très bien fonctionné jusqu’à présent. « En termes de recrutement de mères donneuses, on était pile-poil sur l’objectif », explique Laurent-Paul Ménard. Le recrutement se fait parmi les 7000 mères qui s’inscrivent au don de sang de cordon chaque année et qui doivent se soumettre à des prises de sang et à un certain nombre de tests. Jusqu’à présent, les mères ont répondu en nombre suffisant.

Héma-Québec a à cœur de respecter ces femmes qui donnent leur lait sur une base volontaire. Celles-ci le font pour nourrir des enfants qui en ont réellement besoin et c’est une des raisons principales pour lesquelles le taux de rejet doit être réduit rapidement selon monsieur Ménard qui ajoute qu’ils sont conscients d’avoir la responsabilité d’utiliser le lait des 543 mères qui continuent de donner du lait.

L’objectif de la banque de lait maternel

Le lait maternel contient des anticorps et des hormones de croissance qui favorisent le développement des nouveau-nés, diminuent la fréquence et la gravité de certaines maladies et réduisent jusqu’à trois fois les chances qu’un grand prématuré souffre d’une maladie intestinale sévère. Pour trop de bébés prématurés, cette maladie appelée entérocolite nécrosante est mortelle. C’est pour aider les hôpitaux spécialisés à fournir du lait maternel en quantité suffisante aux grands prématurés que la banque de lait a été créée.

En tout, 1780 bouteilles de lait maternel ont été distribuées entre le 30 avril et le 6 décembre 2014.

Est-ce que la banque de lait est remise en cause?

L’existence et la nécessité de la banque de lait maternel ne sont absolument pas remises en cause. Cet arrêt involontaire est temporaire et comme l’explique monsieur Ménard, Héma-Québec prend un peu de temps pour mieux rebondir et remettre le projet sur les rails.

C’est afin de faire honneur aux donneuses et d’aider les hôpitaux à bâtir un modèle sur lequel ils pourront compter qu’Héma-Québec préfère ajuster ce qui a fait défaut et atteindre le taux de 8 % de rejet qui avait été prévu au départ. C’est ainsi qu’ils assureront la pérennité du projet, selon lui.

Est-il question d’élargir le réseau?

L’an dernier, des femmes déploraient d’être exclues du programme et réclamaient l’élargissement des critères de sélection, alors nous avons demandé s’il était prévu de revoir le réseau. Selon monsieur Ménard : « Nous ne sommes pas à l’heure d’élargir le bassin, on est réellement dans un enjeu de production. S’il y a une demande du milieu hospitalier, éventuellement, Héma-Québec s’ajustera, mais la priorité est de remettre la production sur les rails. La question de la sécurité est toujours prioritaire pour nous et on préfère avoir une approche préventive. »

Les mesures correctives nécessiteront quelques semaines, mais la production et la distribution du lait maternel devraient reprendre de plus belle d’ici juin 2015.

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman


Cette semaine
Célébrez le « skinimalism » avec Bioderma

Présenté par Bioderma

Que vous soyez une adepte du maquillage prononcé ou plus léger, ou que vous préfériez un look entièrement naturel, offrir à votre peau un soin nettoyant de bonne qualité demeure essentiel.
 

Quels produits de bébé choisir pour avoir la conscience tranquille?

Présenté par Klorane

Les parents savent à quel point la peau d’un nouveau-né est sensible et fragile et qu’elle mérite des soins de la plus haute qualité pour bien la protéger. 

Côtelette de porc sur le barbecue

Un week-end ensoleillé attend la majorité des québécois. Qui dit beau temps dit BBQ! Voici une recette succulente présentée par Le porc du Québec! 

Nos Concours

Gagner une inscription à la methode Swimforce™!

Une inscription à la méthode Swimforce™ d'une valeur de 200$!

Gagnez un coffret de dentifrices Attitude

Participez pour gagner les nouveaux produits Attitude

Commentaires

Non