Allaitement

Ouverture de la banque publique de lait maternel

Pour la première fois depuis plus de 25 ans, les mères de bébés prématurés pourront offrir à leur enfant un lait maternel pasteurisé, régi par Héma-Québec.

Crédit : Mothers' Milk Bank Northeast

Une banque de lait maternel a déjà existé au Québec, mais à la suite du scandale du sang contaminé, elle a fermé ses portes au cours des années 80. Depuis lors, les femmes qui n’étaient pas en mesure d’allaiter n’avaient d’autre choix que d’offrir du lait maternisé à leur enfant. Sachant que le lait maternel est extrêmement efficace pour aider les grands prématurés, Héma-Québec a travaillé depuis 2011 à ce projet de banque publique de lait maternel pour laquelle un projet de loi avait été adopté à l’Assemblée nationale en 2013.

Pourquoi une telle banque était-elle souhaitable?

Le lait maternel contient des anticorps et des hormones de croissance qui favorisent le développement des nouveau-nés, diminuent la fréquence et la gravité de certaines maladies et réduisent jusqu’à trois fois les chances qu’un grand prématuré souffre d’une maladie intestinale sévère. Pour trop de bébés prématurés, cette maladie appelée entérocolite nécrosante est mortelle.

Malheureusement, la majorité des mères qui accouchent prématurément ont de la difficulté à produire le lait nécessaire à nourrir leur enfant. Certaines n’en produisent pas en quantité suffisante, d’autres sont malades ou sous médication et ne sont pas en mesure d’allaiter. C’est pourquoi le lait maternel des donneuses leur est si précieux.

Qui peut donner et recevoir de cette banque?

La banque de lait maternel vise uniquement huit hôpitaux du Québec. Elle a été créée pour leur permettre de sauver les grands prématurés de 32 semaines et moins, et pour cette raison, Héma-Québec ne vend pas et ne donne pas de lait au public.

Pour pouvoir s’inscrire comme donneuse à la Banque publique de lait maternel, il faut avoir accouché dans un des hôpitaux suivants :

  • Centre hospitalier St. Mary;
  • CHU mère-enfant Sainte-Justine;
  • Hôpital Royal Victoria;
  • Centre mère-enfant du CHUQ;
  • Cité-de-la-Santé de Laval;
  • Centre hospitalier de LaSalle;
  • Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal;
  • Hôpital général du Lakeshore.

Par contre, si vous avez accouché dans un des huit hôpitaux inscrits, si vous produisez beaucoup de lait et que vous voulez aider ces mamans à nourrir leur bébé, vous pouvez vous inscrire en remplissant le formulaire que vous obtiendrez en appelant le 1-800-565-6635. Vous devrez vous soumettre à un processus de sélection qui déterminera votre éligibilité. Par la suite, Héma-Québec ira chez vous chaque mois recueillir votre lait.

La raison pour laquelle seules les femmes ayant accouché dans ces huit hôpitaux bien précis seront acceptées comme donneuses de lait est que Héma-Québec dispose déjà des infrastructures existantes de la banque de sang de cordon ombilical dans ces mêmes hôpitaux. Cette situation déplaità l’ordre des sages-femmes du Québec et à l’Association pour la santé publique du Québec qui auraient souhaité que toutes les femmes désireuses de donner leur surplus de lait maternel puissent le faire.

La route du lait : comment voyage votre don?

Don
Les mères qui répondent aux critères de qualification recueillent leur lait à la maison, le congèlent et l’acheminent à Héma-Québec à intervalles réguliers.

Analyse
Le lait recueilli est soumis à des analyses biochimiques afin de déterminer sa valeur nutritionnelle.

Pasteurisation
Le lait est pasteurisé afin d’éliminer les virus et les bactéries.

Traitement et entreposage
Le lait est soumis à des analyses microbiologiques après la pasteurisation, puis entreposé au congélateur.

Distribution
Le lait est distribué aux hôpitaux pour le traitement de grands prématurés.

Source : Héma-Québec

Le processus de sélection

Pour donner du lait, les mères doivent être en santé, allaiter leur bébé, avoir une surproduction de lait et être non-fumeuses. Elles doivent aussi se soumettre à une entrevue téléphonique ainsi qu’à un test sanguin pour dépister le virus du SIDA, le lymphome humain à cellules T, l’hépatite B, l’hépatite C et la syphilis. Trois prises de sang auront lieu, à l’entrevue, après six mois de dons et à la fin du processus.

Après la première prise de sang, Héma-Québec leur fournira des bouteilles qui devront être congelées jusqu’à la collecte. Elles recevront également un guide qui expliquera toutes les contrindications ainsi que les mesures à prendre pour bien conserver le lait.

Grâce à cette initiative, Montréal devient la quatrième banque de lait maternel au pays, après Calgary, Vancouver et Toronto. Si vous avez accouché dans un des centres hospitaliers suivants et que vous souhaitez donner du lait, n’hésitez pas à communiquer avec Héma-Québec. Vous y obtiendrez toutes les réponses à vos questions.

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman


Cette semaine
Célébrons les mamans

Pour souligner la fête des Mères comme il se doit, nous avons pensé nous entretenir avec une famille composée de deux mamans, Véronique et Audrey, et de trois enfants pour en savoir plus sur leur histoire et leur quotidien!

10 camps de jour à découvrir

Les enfants d’aujourd’hui sont vraiment chanceux d’avoir autant de choix d’activités et de thèmes pour leur camp d’été. On vous en présente 10 pour tous les goûts ! 

L'ABC des changements de couches

Durant les premières semaines de vie de votre bébé, vous aurez l’impression de passer votre temps qu'à changer et à acheter des couches!

Menu pour la fête des Mères

Au printemps, le rose refait surface. Couleur qui évoque les beaux jours, on la retrouve soudainement partout, de la garde-robe aux rouges à lèvres. Afin de souligner la fête des Mères, on peut même en ajouter une touche au menu. 

Nos Concours

Gagnez un coffret de dentifrices Attitude

Participez pour gagner les nouveaux produits Attitude

Commentaires

Non