Alimentation

Sachez reconnaître les 10 allergènes prioritaires

Les aliments les plus susceptibles de provoquer une réaction allergique sont appelés « allergènes prioritaires ». Santé Canada en a dénombré 10. Ils sont responsables d’environ 90 % des réactions allergiques.

Les œufs

On estime qu’environ 1,5 % des enfants sont allergiques aux œufs. Près de 70 % d’entre eux perdent leur allergie avant l’âge de 16 ans, mais les autres seront atteints toute leur vie. Le blanc d’œuf est plus allergénique que le jaune. L’œuf est présent dans de nombreux produits et est utilisé pour lier, dorer et épaissir certains aliments. En émulsion ou en neige, il permet également de réaliser de nombreux plats. Il faut donc être très attentif à l’étiquetage des produits. Enfin, il peut arriver que certaines personnes allergiques tolèrent mieux la présence d’œuf s’il est cuit, dans un gâteau par exemple. À l’inverse, une simple trace peut déclencher une réaction allergique chez des personnes très sensibles.

Et dans les vaccins?

Notez que certains vaccins (rougeole, oreillons, rubéole) peuvent contenir des protéines d’œuf. Toutefois, « il n’y a aucune contre-indication à ce qu’un enfant allergique aux œufs reçoive son vaccin contre la rougeole, oreillons et rubéole. Cette notion de risque persiste dans les discours de gens mal informés » précise la Dre Anne Des Roches, du service Immunologie et Allergie de la Clinique pédiatrique du CHU Sainte-Justine. De la même manière, le vaccin de la grippe, qui est fait sur une base d’œufs lui aussi, n’est plus contre-indiqué pour les enfants allergiques aux œufs. Le protocole d’immunisation du Québec (dans tous les centres de vaccination, dont les CLSC) a d’ailleurs officiellement changé ses contre-indications pour permettre la vaccination des enfants allergiques aux œufs.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires