Alimentation

L'intégration de l'enfant allergique

Quand on est un enfant qui a une allergie grave, il est important que l’entourage soit mis au courant, mais qu’est-il possible de faire pour qu’il ne se sente pas à part des autres?

Vous souvenez-vous de votre petite enfance. Il était important de faire partie de la gang, n’est-ce pas? Celui ou celle ayant quelque chose de différent se faisait facilement mettre de côté et se sentait rejeté du reste du groupe. Quand on est un enfant qui a une allergie grave, il est important que l’entourage soit mis au courant, mais qu’est-il possible de faire pour que votre petit trésor ne se sente pas à part des autres?

La chose la plus importante est d’en parler avec votre enfant. Demandez-lui, pour des situations précises, si quelque chose le dérange et s’il se sent mis à part. Il y a des enfants qui vivent les allergies alimentaires très difficilement et d’autres pour qui la chose est presque un détail. La situation peut aussi changer avec le temps. Par exemple, il y a deux ans, quand elle était invitée à une fête d’enfant, ma petite Flavie était plus que contente lorsque je lui décorais une galette de riz au caramel avec du crémage, des bonbons et que j’en faisais un personnage comique et très original. Mais un jour, elle a changé d’avis. Probablement parce qu’un autre enfant avait remarqué qu’elle mangeait quelque chose de différent. J’ai réalisé qu’elle voyait une grosse différence entre le fait de manger une galette de riz et un morceau de gâteau.

Auparavant, les deux étaient une sucrerie pour elle, mais maintenant, elle veut ce qui se rapproche le plus possible de ce que les autres mangent. Alors, j’ai toujours du gâteau au congélateur pour elle. Elle n’a pas aimé se sentir à part des autres et dans ce cas, la solution était assez simple.

Pour aller dans des fêtes d’enfants, je demande toujours aux parents s’ils prévoient donner autre chose que le gâteau aux enfants et si ma fille ne peut pas en avoir, je lui prépare quelque chose de semblable que j’apporte pour elle. Votre enfant doit toujours savoir que vous l’appuyez et que vous l’aiderez toujours à faire tout ce qui est possible afin qu’il se sente bien dans son environnement. C’est un travail d’équipe entre vous et lui.

Lorsque vous partez de la maison, essayez d’avoir avec vous des grignotines et des gâteries. Ça pourrait faire la différence entre un enfant triste ou un enfant heureux dans une situation qui est hors de votre contrôle. Ça vous permettra aussi plus de latitude.   En fin de compte, c’est d’essayer de prévoir les imprévus.

Pour ce qui est du port de l’auto-injecteur d’adrénaline, vous pouvez offrir à votre enfant une jolie pochette qu’il aimera et sera fier de porter. Ce sont souvent les petites choses qui font la différence. Et si sa différence et son assurance le rendaient populaire? Ça aussi, ça se peut!

Un bon sujet de discussion à avoir avec votre enfant est aussi de parler du fait que tout le monde est unique. Ça peut paraître anodin, mais ça pourrait lui éviter de se replier sur lui-même à cause de sa différence. Et Dieu sait que les enfants renfrognés sont mis de côté par les autres enfants. Tout le monde en a des bobos ou des différences. C’est important qu’il le sache.

Pour toutes les sorties, tentez de prévoir les coups en vous informant de la nourriture qu’il pourrait y avoir sur place. Demandez à votre enfant de vous aider et de vous dire ce qu’il aimerait.

Bien entendu, toute cette planification et cette bonne volonté ne peuvent pas tenir compte de tous les imprévus. Il arrivera que votre enfant soit déçu et se sente à part par moments, mais il ne faut pas trop culpabiliser. Continuez à communiquer et à essayer de compenser du mieux que vous pouvez. Je sais, je sais, c’est difficile de voir son enfant avoir de la peine, mais vous êtes là pour lui et ça compte ça!

Voici quelques points à retenir
  • La communication est très importante, soyez à l’écoute;
  • Toujours avoir des grignotines et gâteries sous la main;
  • L’allure de la pochette de l’auto-injecteur peut faire une différence;
  • Discussion : Tout le monde est différent
Références pratique
  • Menu Allergie pour acheter des aliments sans allergènes en ligne.
  • Kozy Epi  pour de jolies pochettes à auto-injecteur.
  • Blogue sur les allergies Sur ce blog, très bien fait par Lise, vous pourrez discuter des choses qui vous préoccupent avec des gens qui sont aussi concernés par les allergies alimentaires.
Mélanie Simard

Maman de trois enfants, dont une fille qui a des allergies alimentaires. Mélanie connaît bien les défis que doivent relever les familles avec enfants allergiques.


Cette semaine
Chaudron de sorcière à croquer – Brownies d’Halloween

AVERTISSEMENT : Ce dessert festif risque d’attirer vampires, licornes et petits fantômes du quartier. Préparez-vous au pire! 

Des conseils pour une bonne santé dentaire à l'Halloween

Difficile pour les jeunes de résister à l’attrait des mille et une sucreries récoltées à l’Halloween. Il existe des conseils simples que les parents peuvent suivre pour permettre à leurs enfants de célébrer l’Halloween tout en veillant à la santé de leurs dents.

Fêter l'Halloween à la maison

Cette année, on fête Halloween à la maison avec un party Glow in the dark façon Fiesta mexicaine! Voici comment préparer tout ça. 
 

La peur et l'anxiété chez l'enfant

Plusieurs enfants vivent des peurs et des craintes, voire même des phobies, qui sont angoissantes et qui requièrent une bonne compréhension du phénomène.

Nos Concours

Gagnez 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 10 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires