Famille

Les relations familiales difficiles

Vous rêvez d’une relation harmonieuse avec les membres de votre famille et de votre belle-famille, mais c’est tout le contraire qui vous arrive? On explore les relations familiales difficiles.

Le rêve versus la réalité

On rêve toutes d’avoir une famille unie qui s’entraide naturellement et de bon cœur, sans jugement ou conflits. Mais bien souvent, ce rêve est très loin de la réalité et les relations familiales sont tout aussi délicates et explosives que les relations d’amitié ou d’amour. Parfois, c’est de votre côté que les tensions ont tendance à monter et à d’autres moments, c’est la famille de votre conjoint qui vous donne envie de vous arracher les cheveux de la tête. Mais comment pouvez-vous faire en sorte que les échanges familiaux soient plus harmonieux et positifs?

Établissez des limites claires

Nous aimerions toutes que nos valeurs soient respectées et que nos émotions soient validées, mais nous oublions parfois de transmettre cette information en établissant des limites claires et en exprimant nos besoins. Il ne faut pas oublier que les autres ne peuvent pas deviner ce qui vous irrite, alors vous gagnerez à être honnête avec vos proches. Nous avons parlé avec Stéphanie Deslauriers, psychoéducatrice et auteure jeunesse, pour lui demander de quelle façon nous devrions aborder les tensions afin d’établir un dialogue positif. Elle nous explique qu’il est important de garder son calme et de détailler les points précis qui nous dérangent de façon objective, en exprimant notre ressenti au « je » le plus possible pour éviter que notre interlocuteur se sente attaqué.

Il est important également que vos demandes et vos attentes envers la personne soient réalistes : en effet, même si nous voudrions bien changer certains comportements, il faut aussi réaliser que cette personne est telle qu’elle est et qu’il est possible qu’elle soit incapable de changer, ou qu’elle n’en ait pas le désir. Êtes-vous prête à réajuster vos attentes et à accepter de faire certains compromis afin de préserver une relation avec cette personne?

Quand aucun compromis n’est possible

Parfois, peu importe l’effort que nous fournissons pour être honnêtes et pour entretenir une communication ouverte et respectueuse, les émotions sont juste trop intenses! On peut alors prendre la décision de nommer notre besoin de garder nos distances afin de prendre le temps de respirer et d’être moins émotif. Comme Stéphanie Deslauriers nous le rappelle, on ne peut pas changer quelqu’un qui n’a pas la motivation de changer et si on souffre de cette situation, il vaut mieux de prendre un certain recul le temps de laisser les tensions retomber un peu et recadrer ses perceptions et ses attentes.

Et si c’est avec la famille de notre conjoint?

Il se peut que dans votre cas, ce soit la belle-famille qui vous cause des soucis constants. Bien sûr, vous vous attendez à recevoir du soutien de votre conjoint, mais il faut que vous fassiez attention à la façon dont vous abordez le sujet avec lui puisque ce n’est jamais facile d’entendre des critiques sur les gens qu’on aime. Mme Deslauriers suggère d’éviter de blâmer le conjoint ou de porter ouvertement un jugement. Tentez de modérer vos propos avec respect. Rappelez-vous que tout se dit, mais pas n’importe comment. Votre discours doit demeurer constructif et éviter de tomber dans la plainte ou le besoin de ventiler puisque ça risque de créer beaucoup de frustration et d’incompréhension entre vous.

Beaucoup de mamans nous rapportent que les relations familiales difficiles ont commencé en même temps que leur famille! En effet, il semble qu’un des problèmes vécus le plus souvent soit le conflit générationnel et les différentes valeurs qui ont évolué avec le temps. Cela peut vous sembler très infantilisant et surtout culpabilisant puisque vous êtes déjà déstabilisée par l’arrivée de ce petit bébé que vous commencez à peine à apprivoiser.

Stéphanie Deslauriers indique que la meilleure façon de contrer cette éventualité est d’avoir une discussion préventive avec votre conjoint d’abord pour que vous puissiez faire équipe, puis de parler ensuite avec vos proches. Il est important que ceux-ci comprennent que vos choix différents ne dénigrent pas les leurs, mais que vous avez tout simplement adapté leurs techniques à votre réalité et à celle de votre conjoint.

Les enfants et le conflit

On le dit souvent, les enfants sont comme des éponges! Même s’ils ne comprennent pas nécessairement tous les détails d’une situation, ils sentent qu’il y a quelque chose qui cloche et qu’il y a un malaise dans les relations. Évidemment, vous pourriez être tentée de le ménager en lui cachant les faits, mais Stéphanie Deslauriers explique que cela pourrait en fait envoyer un double message à votre enfant et fausser son jugement à la longue. C’est donc important de valider son interprétation en utilisant un langage adapté à son âge et son niveau de compréhension. Comme vous êtes son principal modèle, votre enfant compte sur vous pour normaliser la situation et pour lui apprendre que les conflits font partie intégrante de la vie, que c’est sain et que ça peut se gérer.

L’importance des relations familiales

Dans toutes les sphères de notre vie, un des facteurs importants qui détermine nos chances de réussite est notre soutien social. Plus nous sommes entourés, plus nous avons de chances de nous sortir d’une situation difficile. Selon Mme Deslauriers, même la vie de couple s’en ressent puisque lorsque notre famille approuve notre conjoint, nous sommes plus aptes à avoir du succès dans notre vie de couple et familiale.

Il ne faut pas oublier les impacts positifs sur nos enfants également. Notre enfant apprend à faire confiance à d’autres personnes qui vont lui apporter un bagage et des compétences différentes que vous et votre conjoint. Il bénéficiera également de voir ses parents dans des relations saines et harmonieuses qui peuvent inclure des conflits. Il apprendra ainsi à développer des stratégies et à les appliquer à son tour dans ses relations avec les autres.

Source : Stéphanie Deslauriers, Psychoéducatrice, Auteur jeunesse de Laisse moi t’expliquer l’autisme, Chroniqueuse sur Éducatout.com et Huffington Post Québec. Ensemble et maintenant.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin, jour 15 présenté par : Cubik

Concours de Noël 2018, jour 15 présenté par : Cubik

Nos Concours

Faites le tour du monde avec Lila!

Gagnez votre exemplaire du livre: Un tour du monde pour l'anniversaire de Lila!

Découvrez la douceur Johnson’s

Nouvelle gamme pour la peau délicate des nouveau-nés

Commentaires