Famille

Le paysage familial

Lorsque l’on est parent, il nous arrive de chercher des solutions nouvelles à des problèmes que nous vivons au quotidien. Je vous propose un exercice puissant et amusant : le paysage familial.

L’article que je vous présente se veut un outil simple qui peut être réinvesti facilement dans plusieurs situations.

Un exercice surprenant

Carmen, une maman de 2 enfants d’âge scolaire, un fils de 6 ans et une fille de 9 ans, assiste à mes ateliers de coaching familial. Lors d’une rencontre, elle nous mentionne que ses enfants se chicanent beaucoup et qu’elle a la sensation que son fils essaie de lui monter sur la tête. Je lui demande alors de me décrire où se situent ses enfants dans l’espace à ce moment précis. Elle commence par me regarder d’un air incrédule pour ensuite se prêter au jeu. Elle se ferme les yeux et les ouvre, complètement stupéfaite. Elle m’informe alors que sa fille est sur sa tête et que son fils tente d’aller la rejoindre en s’agrippant pour l’escalader comme si elle était une montagne.

Je lui propose d'abord de déposer sa fille par terre et de lui créer un petit chemin de vie pour elle. Ensuite, je lui demande ce qui se passe pour son fils. Tout heureuse de constater que son fils est beaucoup plus calme. Je lui demande donc de m’expliquer comment elle perçoit les prochains jours auprès de ses enfants. Elle ferme les yeux une seconde fois et me dit qu’elle voit sa fille qui a tendance à vouloir revenir sur sa tête, mais aussitôt elle la replace dans son petit sentier et l’harmonie s’installe alors plus facilement. Elle m’explique aussi se sentir plus patiente pour intervenir auprès d’eux.

Le pouvoir de la représentation

Cette situation représente un des nombreux exemples du pouvoir de la représentation interne chez le parent dans sa relation avec ses enfants. Dans l’exemple précédent, Carmen se sent envahie par son fils, mais en contactant sa représentation interne, elle se rend compte que le problème provient de la place que sa fille a prise dans sa vie.

Bien sûr, un travail plus approfondi sur les croyances et les valeurs de cette maman pourrait aussi générer un revirement de situation. En donnant à cette maman le pouvoir de modifier elle-même sa représentation et de se connecter kinesthésiquement avec l’état interne que ses changements produisent, nous obtenons un outil puissant qui lui permet de se reconnecter avec ses ressources, modifiant ainsi ses habiletés parentales. 

Dans le cadre d’une conférence présentée auprès d’intervenants en petite enfance, je les ai invités à faire cet exercice pour un enfant problématique dans leur groupe. L’une des participantes m’informe que lorsqu’elle ferme ses yeux, elle voit combien l’enfant est inquiet. Elle nous explique que cet enfant dans les dernières semaines mordait beaucoup, mais que depuis, il mord beaucoup moins, mais elle le voit tout de même inquiet. Je lui demande alors de déplacer l’enfant à un endroit qui pour elle serait convenable. Elle me dit l’asseoir sur le petit pot tout près d’elle parce qu’elle se sent ainsi plus sécurisée.

Nous sommes tous d’accord que dans la réalité asseoir un enfant toute la journée sur le p’tit pot ne serait pas très éthique. Mais dans la représentation interne, tout est possible et en plus ça fonctionne; l’enfant sera beaucoup plus calme et sécurisé puisque l’éducatrice elle-même a exploré un état ressource de calme et de sécurité. De plus, elle se sent plus confiante puisqu’elle a maintenant du pouvoir sur une situation qui, à prime à bord, était hors de son contrôle.

La démarche
  • Tout d’abord, demander à la personne de situer sa famille ou un membre de sa famille dans l’espace ici maintenant;
  • Ensuite, inviter la personne à organiser de façon aidante cette représentation interne;
  • Puis conclure avec un pont vers le futur afin de tester le résultat.

Cette technique est efficace pour...

Hyperactivité, agressivité, turbulence, rivalité entre frères et sœurs, installation de compétences parentales, surprotection des parents sur l’enfant, fatigue et impatience chez le parent, sentiment que les enfants sont trop exigeants, trouble de sommeil, trouble d’alimentation, inquiétude face au développement, etc.

Amusez-vous et laissez aller votre créativité!

Pour avoir plus d’informations sur l’intervention auprès des enfants et leur famille, n’hésitez pas à me contacter.

Annie Gohier
Coach de vie, Post maître PNL

Post-maître en PNL, Coach de vie familiale, conférencière et formatrice, elle travaille auprès des familles et des individus. Ses connaissances approfondies sur l'éducation à la petite enfance, jumelées à une expertise en PNL, permettent des interventions innovatrices, simples et puissantes. N'hésitez pas à la contacter pour obtenir plus d'informations sur sa pratique auprès des enfants et leur famille. www.anniegohier.com ou 514-582-6164. info@anniegohier.com


Cette semaine
Gérer l’entre-deux des saisons

Froid, chaud, chaud, froid, chaud… entre deux saisons, le mercure joue au yoyo et avec notre patience. On ne sait jamais comment habiller les enfants : c’est un véritable casse-tête! Voici donc nos conseils pas bêtes pour arriver à mieux gérer.

Survivre aux devoirs en 10 trucs

Après le brouhaha de la rentrée, bien vite on fait face aux « terribles » devoirs. Voici 10 trucs pour survivre à ce moment tant redouté par les familles.

L’écoanxiété : le nouveau mal du siècle

Vous avez très certainement entendu parler de Greta Thunberg, cette jeune militante suédoise qui, du haut de ses 16 ans, lutte corps et âme contre le réchauffement climatique. Mais saviez-vous que cette préoccupation extrême pour le sort de notre planète porte un nom?

15 mots de vocabulaire qu’on apprend en devenant parents

C’est fou comme notre vocabulaire s’élargit quand un petit être est sur le point de naître. Du moment de la conception à l’accouchement en passant par les neufs mois de grossesse, sans oublier l’entrée à la garderie et les virus qui viennent avec.

Nos Concours