Planète F
Famille

Partage des rôles : une évolution lente... mais présente

Dans le cadre du congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS), des experts ont présenté leurs recherches sur la révolution des genres et de l’évolution des rôles au sein de la famille. Il en est ressorti que, au Québec du moins, l’apparition de mesures institutionnelles a permis de brouiller les frontières de la traditionnelle séparation des rôles chez la mère et le père.

« Les femmes ont investi le marché du travail, et les hommes investissent tranquillement la sphère domestique », constate la chercheuse de l’Institut national d’études démographiques Ariane Pailhé. De nombreux obstacles se dressent toutefois au niveau organisationnel, dans les milieux professionnels. Les mesures mises en place ne remportent pas toujours le succès escompté. Il demeure difficile de déconstruire les normes de répartition des tâches ancrées dans les mentalités, et qui se reflètent sur les conditions de travail des parents.

Encore des jugements

Les jeunes pères souhaitent s’investir dans le quotidien de leur famille, mais les jugements sont encore bien présents. Dave Dupras est père de deux enfants de 5 et 7 ans qu’il élève seul. Il travaillait en décontamination industrielle et commerciale. Lorsqu’il devait quitter le travail pour aller chercher ses enfants, il était conscient que les gars jasaient le soir. Il y avait des rumeurs disant qu’il était le chouchou du boss, que le patron le gardait même s’il ne faisait pas le travail.

Alors que les premiers jours de grève dans le milieu de la construction s’égrènent, les principales demandent en sont de conciliation travail-famille. Dave Dupras espère que le milieu de la construction pourra s’ouvrir à des mesures pour aider les pères à s’impliquer dans leur famille, comme des garderies ouvertes selon les horaires des chantiers.

Mais pour y arriver, il faut aussi une ouverture de la part des patrons, des syndicats et des gouvernements. La transition entre l’arrivée des femmes sur le milieu de travail et les mesures de conciliation travail-famille dans le milieu du travail mène à une pression sur les familles, sur les parents.

Pour une vision collective

« Le rôle-clé des patrons sera déterminant pour modifier les cultures organisationnelles et mettre fin à la discrimination parentale », estime la chercheuse à l’Université Laval, Hélène Lee-Gosselin. Pour favoriser une répartition équitable des tâches domestiques et un accès égalitaire au marché du travail, il faudra miser sur les comportements sociaux et organisationnels. L’accumulation des pressions sur les mères qui font carrière entraîne un réel fossé entre leurs opportunités et celles des pères, et les parents en général se trouvent défavorisés.

Permettre aux parents de jouer pleinement tous leurs rôles mène à des bénéfices pour l’ensemble de la société, d’après les études présentées. Il faut donc développer une argumentation citoyenne pour sensibiliser les entreprises à leur rôle social et entraîner de réels changements dans les pratiques organisationnelles. En permettant aux employés d’être aussi parents, c’est toute la collectivité qui est gagnante.

Écrit par Ericka Muzzo

À lire aussi 
Conciliation… au masculin
Le précieux temps des parents


Cette semaine
Gérer l’entre-deux des saisons

Froid, chaud, chaud, froid, chaud… entre deux saisons, le mercure joue au yoyo et avec notre patience. On ne sait jamais comment habiller les enfants : c’est un véritable casse-tête! Voici donc nos conseils pas bêtes pour arriver à mieux gérer.

Survivre aux devoirs en 10 trucs

Après le brouhaha de la rentrée, bien vite on fait face aux « terribles » devoirs. Voici 10 trucs pour survivre à ce moment tant redouté par les familles.

L’écoanxiété : le nouveau mal du siècle

Vous avez très certainement entendu parler de Greta Thunberg, cette jeune militante suédoise qui, du haut de ses 16 ans, lutte corps et âme contre le réchauffement climatique. Mais saviez-vous que cette préoccupation extrême pour le sort de notre planète porte un nom?

15 mots de vocabulaire qu’on apprend en devenant parents

C’est fou comme notre vocabulaire s’élargit quand un petit être est sur le point de naître. Du moment de la conception à l’accouchement en passant par les neufs mois de grossesse, sans oublier l’entrée à la garderie et les virus qui viennent avec.

Nos Concours