Vie scolaire

Une nouvelle année scolaire : faire face aux changements 

Pour certains, les transitions de la vie se passent plutôt bien. C’est le cas pour les enfants fonceurs, confiants et qui aiment la nouveauté. Mais cela n’est pas le cas de tous. En effet, pour d’autres, les changements et la nouveauté sont synonymes d’appréhension, de stress et parfois même d’anxiété. On observe exactement la même chose chez les adultes, ceci étant dit. Par exemple, vous, comment gérez-vous la nouveauté?

Le changement de groupe et d’enseignant

À chaque rentrée, c’est la même chose : nos enfants rencontrent de nouveaux enseignants, de nouvelles éducatrices et voient leur groupe changer. Ils sont déçus de ne pas partager la même classe que leur meilleur ami ou craintifs d’être le voisin de casier d’un élève qu’ils n’apprécient pas particulièrement. Alors que dans d’autres cas, ils sont heureux de trouver tel ami dans leur groupe classe ou de service de garde!

Aussi, les enfants changent de local, de section de cour d’école pour les récréations, également. Ils peuvent être inquiets face au nouvel enseignant qui se tient devant la classe, avoir peur de ne pas développer une aussi bonne relation qu’avec celui de l’année dernière et comparer les deux. Beaucoup d’éléments qui nécessitent de bonnes capacités d’adaptation, finalement.

Les transitions scolaires

Outre ces changements rencontrés à chaque année, les enfants auront également, au cours de leur cheminement scolaire, à gérer le passage de la garderie au primaire, du primaire au secondaire, du secondaire au cégep et du cégep à l’université.

Ces moments charnières sont d’autant plus stressants que la routine, l’horaire, les lieux, le trajet, le transport, les attentes académiques et comportementales changent et deviennent de plus en plus grandes. 

Se préparer au changement

« Tout va bien aller ». Malheureusement, ça, on ne peut pas le prédire. Ce qu’on peut dire à l’enfant pour le rassurer, c’est que même s’il rencontre des embûches, il a les ressources pour y faire face, que ce soit déjà en lui ou en demandant de l’aide. On peut le rassurer en lui disant qu’on sera là pour lui en cas de besoin et qu’on fera tout en notre possible pour développer une relation de confiance avec les membres du personnel afin de former une belle équipe.

Et on peut le préparer tout doucement au changement, par exemple en l’impliquant dans l’achat des effets scolaires, en faisant avec lui le trajet qu’il parcourra tous les jours pour se rendre à l’école, en allant jouer dans la cour d’école avant la rentrée ou les week-ends. Ce faisant, notre enfant développera une vision positive et agréable de son monde scolaire. Et comme il y sera impliqué, il aura l’impression d’avoir un certain contrôle. Ce dernier permet en effet de réduire le stress et l’anxiété!

C’est en l’outillant, en lui témoignant notre confiance en ses capacités d’adaptation au changement et en l’accompagnant au besoin qu’on aidera notre enfant à faire face à la nouveauté qui vient avec une nouvelle année scolaire.

Allez, bonne rentrée!

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Dormez en toute quiétude grâce à Angelcare

Gagnez un moniteur de mouvements respiratoires pour bébé avec video

Nos Concours

Cet hiver restez au chaud grâce à Louis Garneau!

Participez pour gagner des sous-vêtements en polar pour enfants et adultes

Commentaires