Vie scolaire

Porter un uniforme à l'école

Crédit : StoneLizard

Le port de l’uniforme scolaire n’est plus réservé exclusivement aux écoles privées : de plus en plus d’écoles publiques font ce choix pour leurs élèves. On prend le temps d’explorer le phénomène.

L’uniforme scolaire : avantages et désavantages

Même si l’uniforme scolaire représente un problème pour certains jeunes qui trouvent qu’il n’y a pas assez de choix de vêtements et de couleurs à leur goût, le port de l’uniforme semble apporter plus d’avantages qu’on pourrait le penser. Nous avons parlé avec Tammy Hattem de StoneLizard, une entreprise québécoise qui conçoit des vêtements scolaires de grande qualité. Elle croit que les parents ayant choisi une école qui impose le port d’un uniforme y trouvent leur compte : « Aujourd’hui, la mode change à un rythme effréné et les parents doivent souvent acheter de nouveaux vêtements à leurs enfants pour qu’ils soient en vogue. Avec l’uniforme, on élimine ce problème puisque l’uniforme reste le même d’année en année et les vêtements sont faits pour être durables afin de faire économiser les parents à long terme. »

En plus d’être durable, l’uniforme scolaire apporte un grand sentiment d’appartenance aux jeunes qui le portent selon Mme Hattem : « Les jeunes développent un sentiment d’appartenance envers leur école et leurs pairs ce qui engendre une certaine fierté. C’est bénéfique pour tout le monde, ça élimine les différences de classe sociale, la discrimination basée sur le style et les inquiétudes des jeunes qui n’ont plus à se poser de questions le matin. »

Même les écoles qui ont fait le choix de l’uniforme scolaire pour leurs élèves y voient plus d’avantages que d’inconvénients. En effet, les enfants qui portent l’uniforme peuvent être repérés facilement lors des sorties scolaires, et les étrangers dans l’école sont facilement repérables, ce qui rend le travail des professeurs et des surveillants plus facile, et la sécurité accrue.

Mais l’uniforme... ce n’est pas cool!

Par le passé, porter un uniforme scolaire rimait avec sobriété; en effet, les uniformes étaient rigides et souvent sans forme, ce qui empêchait les jeunes d’afficher leur individualité et leur personnalité. Aujourd’hui, même si certains jeunes se plaignent encore de ne pas avoir assez de choix, la réalité du port de l’uniforme scolaire est tout autre.

Tammy Hattem soutient que les uniformes d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec les uniformes d’antan : « Il y a un phénomène qui s’est créé dans les dernières années, avec les émissions de télévision comme Gossip Girl qui donnent un côté glamour à l’uniforme et qui le rend tendance. On le voit même dans les magasins : le carreauté, le plaid, les cravates sont revenus à la mode et, en tant qu’entreprise, c’est important de suivre la tendance. Ça veut donc dire de faire des uniformes à la mode, stylés et coupés pour que les jeunes s’y retrouvent. Chez StoneLizard, nous avons récemment annoncé un nouveau partenariat avec Ève Gravel, une designer reconnue du Québec, afin d’insuffler un vent moderne et en vogue à nos vêtements, ce qui aide beaucoup à changer la perception des jeunes vis-à-vis l’uniforme. »

D’ailleurs, on peut compter sur les jeunes eux-mêmes pour personnaliser leur uniforme et trouver des façons de faire briller leur personnalité et de se démarquer même en portant l’uniforme. Plusieurs d’entre eux utilisent des accessoires et des coiffures élaborées afin de donner un peu de punch à leur look!

L’uniforme scolaire : trop cher?

Même si l’uniforme scolaire a déjà été une dépense exagérément importante en raison du monopole qui existait, c’est bien différent de nos jours avec la création de nouvelles entreprises et l’évolution des mentalités, comme l’explique Tammy Hattem de StoneLizard : « Avant, le prix était exagéré à cause du monopole. Maintenant, les parents peuvent s’attendre à payer entre 15 $ et 20 $ pour un polo ou un t-shirt, et entre 29 $ et 35 $ pour un bas (pantalon, jupe, etc.), ce qui est beaucoup plus raisonnable et encore moins coûteux lorsqu’on réalise que les vêtements sont durables, autant du côté de la qualité que du côté logistique. Les enfants portent le même uniforme d’année en année, puis ça passe aux plus jeunes. »

Un ensemble de base pour la première année d’utilisation devrait être composé d’au moins 3 à 4 hauts (5 si vous ne voulez pas faire de lavage dans la semaine), 1 à 2 chandails chauds pour l’hiver et 3 à 4 bas (pantalons, jupes, bermudas, etc.). On peut ajouter des morceaux les années suivantes pour varier les couleurs ou les modèles disponibles. En étant raisonnable et selon les modèles dans les écoles, comptez environ 500 $ pour une garde-robe complète de base.
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Bayard Jeunesse fête la rentrée avec vous!

1000$ en prix à gagner, dont la chance que votre facture de fournitures scolaires vous soit payée!

Nos Concours

Stylés pour la rentrée!

Gagnez une carte-cadeau de 250$ chez Sports Experts!

Passez du temps de qualité au Zoo de Granby!

Participez pour gagner deux laisser-passer pour le Zoo de Granby!

Commentaires