Vie scolaire

Lâcher prise… avant la rentrée !

Après une année marquée par des restrictions qui ont changé nos habitudes et en ont créé de nouvelles, il faut presque réapprendre à lâcher prise et profiter de l’été. C’est particulièrement important pour les jeunes, avant le retour en classe.

Métro, boulot, dodo

La vie va à toute allure et pourtant, l’été est là pour offrir quelques semaines de répit à votre enfant. 
Bien qu’on tente de les protéger, les jeunes ressentent eux aussi la pression du rythme parfois effréné de la vie qu’ils mènent. Cela peut toucher les apprentissages et la vie scolaire, les activités parascolaires, la pression de la performance ou des pairs, la vie familiale. Dans tous les cas, les jeunes ont eux aussi besoin de lâcher prise. 

C’est particulièrement vrai dans le contexte pandémique de la dernière année!

L’été du relâchement

Avec les beaux jours est venu un assouplissement graduel des mesures sanitaires. C’est donc l’occasion de faire un retour vers des activités que votre famille avait à cœur, de profiter de l’extérieur et d’aller à la rencontre de l’autre — tout en respectant les mesures en vigueur bien entendu.

Voici quelques idées :

  • Sortir de la maison ; oui ! Pourquoi pas une journée à la plage ou une fin de semaine de camping ?
  • Une belle randonnée à vélo, avec pique-nique pour toute la famille.
  • Organiser une journée au parc avec les cousins ou encore un BBQ.
  • Jouer les touristes ; que ce soit à l’étranger ou dans la ville voisine, sortir de ses habitudes fait toujours du bien !
  • Voyager ; et cela peut se faire partout : dans un roman comme au musée. Pas besoin d’aller bien loin !
  • Essayer quelque chose de nouveau : un sport, une recette, un spectacle, etc.

Étudier pendant l’été pour décrocher ?

Les vacances d’été permettent aux enfants de décrocher des tâches scolaires qui, avouons-le, occupent beaucoup de leur temps de septembre à juin. C’est l’occasion pour eux de s’investir autrement, dans d’autres types de projets, et de vivre une routine différente. Et c’est important !
Il est toutefois aussi possible de travailler certaines difficultés précises sans venir accaparer toute la durée des vacances. C’est d’ailleurs pourquoi plusieurs familles font appel à un service de tutorat estival. 

Pendant l’été, un tuteur peut vous aider à instaurer une routine de travail et optimiser le travail qui est fait pendant cette période. Il se concentre sur les difficultés de votre enfant, selon un horaire régulier, ce qui vous permet de profiter librement des vacances le reste du temps. 
Somme toute, c’est un bon compromis !

Succès Scolaire

Succès Scolaire est une entreprise québécoise vouée à la réussite scolaire des élèves des niveaux primaire, secondaire et collégial. Depuis son ouverture en 2006, près de 30 000 élèves ont eu recours aux services personnalisés d’aide aux devoirs, de soutien scolaire, de rattrapage scolaire, de cours d’été et de préparation aux examens. Les tuteurs professionnels guident les élèves vers la réussite scolaire au moyen d’une méthode d’apprentissage innovatrice qui comprend entre autres le « Réseau Succès Scolaire ».


Cette semaine
L’intégration graduelle à la garderie

Non, vous n’êtes pas coupable de l’avoir laissé trop tôt ou trop vite au service de garde, car l’intégration tardive et « en crescendo » n’est pas une panacée.

Changer d’école : 5 conseils pour aider votre enfant à s’adapter

Que ce changement soit causé par un récent déménagement ou encore par l’arrivée au secondaire, changer d’école peut être un bouleversement dans la vie de votre enfant. 

Les différentes positions pour accoucher

On voit souvent la femme accoucher sur le dos, les pieds dans les étriers. Mais ce n’est pas la seule position qui existe et, surtout, ce n’est peut-être pas la plus favorable!

Activités parascolaires : oui ou non?

Les bienfaits des cours parascolaires sont nombreux. Mais peut-il y avoir une limite? Un moment où on doit dire « non » à ces activités?

Nos Concours

Gagnez un laisser-passer familial!

Visitez le Cosmodôme en famille!