Vacances

Colonie de vacances et camp de jour

Pour pratiquer des activités récréatives ou culturelles, les camps offrent une solution tout indiquée à une garde estivale.

L’école se termine bientôt, enfin l’été! Pour votre enfant, cela signifie du plaisir et des activités. Mais le scénario n’est peut-être pas le même pour vous! Le train-train quotidien se poursuit et les vacances des enfants viennent s’ajouter à la liste de vos soucis : que feront-ils? Vous ne pourriez supporter l’idée de les savoir en plein mois de juillet, coincés entre quatre murs ou devant un écran. Ils devraient prendre l’air! Pour pratiquer des activités récréatives ou culturelles, les camps offrent une solution tout indiquée à une garde estivale.

Réticences?

Il y a un mois ou deux, Charlot était bien heureux de se savoir inscrit à ce camp d'été. Mais la date fatidique approche et fiston devient anxieux. L’idée de quitter le nid familial le temps de quelques dodos suffit à le rendre méfiant et angoissé. Pourtant, vous vous êtes informée : le camp où il ira est populaire, certifié et lui procurera l’occasion de profiter du grand air et de pratiquer des activités supervisées, différentes et hors de l’ordinaire. Socialisation, partage, organisation, sécurité, autonomie, initiative : le camp lui apportera beaucoup… vous le savez! Mais fiston boude, fait la tête et chigne. Évidemment, il ne saurait profiter du « changement d’air » en étant déstabilisé ou désorienté.

Catherine Hutter, psychologue à l’Hôpital pour enfants de St-Louis, croit que les colonies de vacances représentent un défi pour les jeunes : séparation avec les parents, rencontres, nouvelles obligations et tâches à apprendre, sports d’équipe, etc.… Selon la psychologue, le jeune qui aura eu l’occasion de vaincre ses peurs, qui aura vécu du plaisir en dehors de la cellule familiale et qui aura pu prendre conscience de certaines de ses forces et de ses faiblesses, aura bien grandi à la fin de l'été. Cependant, pour être réussie, l’expérience de camp doit être préparée!

Les camps : une étape vers l’autonomie!

L’expérience de camp, enrobée d'amour et de soutien, sera une occasion idéale de développer et d'exercer son autonomie et son initiative. Selon Danielle Laporte et Germain Duclos, l’enfant plus anxieux et craintif est celui qui bénéficiera le plus du séjour dans la mesure où ses parents croiront à la nécessité d’encourager son autonomie.

Ils devront cependant préalablement le préparer, éviter de le surprotéger, lui confier des responsabilités et prendre conscience de leur propre difficulté à faire confiance à la vie. Le plus important, selon eux, c’est de montrer à votre enfant que vous avez confiance en ses capacités. De cette façon, et tout en l’assurant de votre soutien et de votre amour inconditionnel, vous ne pourrez que susciter en lui de l’enthousiasme et le désir de se prendre en main. L’autonomie s’acquiert en la pratiquant dans le plaisir!

Les activités de grand air : un monde à explorer et un intérêt à partager

C’est connu, les habitudes de vie acquises tôt durant l’enfance constituent un bon indicateur de l’état de santé de votre enfant lorsqu’il aura atteint l’âge adulte, et la pratique d’activités physiques en famille profite à tout le monde. Ainsi, il est important d’être actif à votre façon et de mettre l’activité physique au programme de votre vie familiale de tous les jours. L’été, le beau temps nous permet encore plus aisément de profiter d’activités au grand air. Un esprit sain dans un corps sain équivaut à un esprit actif dans un corps actif.

En tant que parent, il est donc important de profiter de la belle saison pour propager le goût d’une vie active, et ce, dès le plus jeune âge de vos enfants. Votre influence est drôlement plus importante que vous pourriez le croire! On ne le répétera jamais assez, le fait d’assurer aux enfants une activité physique adéquate peut aider à réduire le risque de développement de maladies chroniques et les taux trop élevés d’obésité, tout en améliorant estime de soi, aptitudes sociales, et comportement. Une colonie de vacances ou un camp de jour peut grandement contribuer à élargir l’horizon des activités en plein air de votre enfant. On vous invite à montrer un intérêt pour la condition physique comme facteur de santé et de mieux-être pour vos enfants. Si cette initiative ne vient pas de vous, d’où viendra-t-elle?

Choisir un camp

Le succès de l'expérience de camp de fiston dépend grandement du processus de sélection du camp. Le choix d'un camp est très personnel et réfère à vos valeurs, à vos besoins, à vos goûts et à votre budget. Mais comment faire le bon choix?

  • Quelles sont vos attentes et celles de votre enfant?
  • Préférez-vous un séjour en colonie de vacances ou dans un camp de jour?
  • Quelle est sa personnalité et quels sont ses goûts?
  • Préférera-t-il des activités variées ou un camp à thématique spécialisée? (musique, équitation, art culinaire, sciences…)
  • Désirez-vous un camp unilingue ou bilingue?
  • Le camp est-il sanctionné? Un camp certifié, que ce soit une colonie de vacances avec hébergement ou un camp de jour, est un organisme dont on s’est assuré de la conformité aux normes prescrites par l’Association des camps du Québec (ACQ).

Procurez-vous des dépliants et consultez le site Internet de plusieurs camps. De plus, un contact direct avec la direction et une visite des lieux lors d'une journée porte ouverte peuvent sécuriser papa, maman, fiston et fillette. Pourquoi ne pas faire une visite des lieux avec les enfants et rencontrer les directeurs et le personnel du camp?

Image de Sonia Cosentino

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Passez un été magnifique au Québec grâce à Ulysse!

Participez pour gagner votre copie du livre “Étonnant Québec” des Guides de voyage Ulysse

Commentaires