Vacances

L'automne et l'hiver, saisons de plaisir

Les activités sportives et récréatives auxquelles les enfants participent tout au long de l'année contribuent à leur bonne santé. Mais ces activités peuvent parfois être la cause de blessures. Les conseils pratiques qui suivent pourront vous aider à diminuer le nombre de ces incidents survenant lors de la pratique d'activités ou de sports populaires.

Les activités sportives et récréatives auxquelles les enfants et les adolescents participent tout au long de l'année contribuent à leur bonne santé. Mais ces activités peuvent parfois être la cause de blessures. Les conseils pratiques qui suivent peuvent aider à diminuer le nombre de traumatismes crâniens, traumatismes médullaires, fractures, entorses, coupures profondes et autres blessures survenant lors de la pratique d'activités ou de sports populaires. N'oubliez surtout pas que le fait de porter un équipement de protection ne vous rend pas invincible… Faites preuve de bon sens

Football / Rugby
Les parents, les éducateurs et les entraîneurs doivent :

  • S'assurer que les enfants se réchauffent et étirent bien leurs muscles avant de jouer.
  • S'assurer que les enfants portent un casque protecteur recommandé et les autres pièces d'équipement approuvées et correctement ajustées.
  • Empêcher les enfants de continuer à jouer après avoir subi une blessure à la tête, au cou ou à la colonne vertébrale, et ce, jusqu'à ce qu'ils aient été examinés attentivement par un professionnel de la santé.

Enseigner aux enfants à :

  • Suivre et respecter les règles du jeu.
  • Signaler sans tarder et avec précision tous les symptômes constatés s'ils sont blessés pendant le jeu.

Toboggan
Les parents, les éducateurs et les entraîneurs doivent :

  • 23Superviser les glissades des jeunes enfants.
  • Utiliser des traîneaux et des toboggans qui se contrôlent facilement.
  • Éviter d'utiliser les chambres à air, les tapis-luges (crazy carpets) et les soucoupes glissantes, puisqu'ils ne se contrôlent pas bien.
  • Rechercher des collines à pente douce pour les plus jeunes enfants.
  • Éviter les collines qui sont trop abruptes pour le niveau d'habileté de vos enfants.
  • Vérifiez la surface de la pente. Les surfaces glacées sont dangereuses.
  • Vérifier la présence d'obstacles, comme des bancs de parc, des arbres, des ballots de foin ou des clôtures, susceptibles d'entraver la glissade.
  • Éviter d’asseoir trop d’enfants sur le traîneau. Suivre les recommandations du fabricant

Enseigner aux enfants à :

  • Porter un casque protecteur (pour le ski ou le hockey).
  • Rester toujours assis, face vers l'avant. Ne jamais se tenir debout.
  • Si le toboggan est hors contrôle, rouler sur le côté pour débarquer, sans jamais essayer de l'arrêter avec les mains ou les pieds.
  • S'enlever du chemin au bas de la pente pour éviter les collisions avec les autres.
  • Ne jamais faire de toboggan dans la rue.
  • Faire du toboggan à la lumière du jour. Plusieurs blessures surviennent tard en fin de journée ou en début de soirée.

Planche à neige
Les parents, les éducateurs et les entraîneurs doivent :

  • Éviter d'amener de jeunes enfants de moins de 7 ans faire de la planche à neige.
  • S'assurer que leurs enfants savent comment faire de la planche à neige et utiliser l'équipement.
  • Éviter les pentes trop difficiles pour le niveau d'habileté des planchistes.

Enseigner aux enfants à :

  • Porter un casque de ski ou de planche à neige, des lunettes de sécurité ainsi que des protège-coudes et des protège-genoux.
  • Faire attention aux autres skieurs ou planchistes sur la pente pour éviter les collisions.
  • La planche à neige est considérée comme un sport extrême. L’équipement de protection ne vous rend pas invincible... Faites preuve de bon sens!

Ski
Les parents, les éducateurs et les entraîneurs doivent :

  • S'assurer que les enfants connaissent bien les consignes.
  • Éviter d'amener un enfant de moins de 4 ans faire du ski.
  • Skier seulement dans les zones identifiées à cet effet.
  • Vérifier les conditions de la pente. Les surfaces glacées sont dangereuses.
  • Éviter les pentes trop difficiles pour le niveau d'habileté de l'enfant ou de l'adolescent.
  • S'assurer que l'équipement convient à l'âge de l'enfant.
  • S'assurer que l'équipement respecte les normes de sécurité au début de chaque saison.
  • S'assurer que les enfants et les adolescents portent un casque de ski certifié.

Patin
Les parents, les éducateurs et les entraîneurs doivent :

  • S'assurer que les enfants ont l'équilibre et la coordination nécessaires pour exercer cette activité.
  • Superviser les plus jeunes enfants et les patineurs débutants.
  • S'assurer que les patins sont de la bonne taille et bien ajustés pour soutenir le pied et la cheville.
  • Vérifier les lames pour s'assurer qu'elles ne sont pas émoussées.

Enseigner aux enfants à :

  • 28Porter un casque protecteur approprié recommandé pour le hockey
  • Porter des protège-genoux et des protège-coudes lorsqu'ils s'initient au sport.
  • Patiner uniquement dans les espaces prévus à cet effet et vérifier l'état des patinoires extérieures avant de patiner.
  • Garder une distance sécuritaire avec les autres patineurs pour éviter les collisions.
  • Utiliser des protège-lames lorsqu'ils transportent des patins.

Hockey
Les parents, les éducateurs et les entraîneurs doivent :

  • S'assurer que l'enfant est inscrit dans le bon groupe d'âge. Prendre en considération la grandeur et le niveau d'habileté des enfants qui jouent ensemble dans la même ligue.
  • S'assurer que l'enfant porte toujours tout son équipement, incluant un casque certifié, une visière et un protège-cou. Ne pas oublier que ces pièces d'équipement ne protègent pas de toutes les blessures.
  • S'assurer que toutes les pièces d'équipement sont ajustées correctement. Les casques, visières et protège-cou sont obligatoires, mais il faut toujours se rappeler qu'ils ne vous rendent pas invincibles. Vous devez toujours faire preuve de bon sens!
  • Avoir une attitude exemplaire et promouvoir le travail d'équipe et le bon esprit sportif.

Enseigner aux enfants à :

Bien connaître et respecter les règles du jeu. Il convient d'adopter une attitude de tolérance zéro à l'égard de la violence intentionnelle et de rappeler qu'il s'agit seulement d'un jeu.

NOTA : Les entraîneurs, les joueurs et les parents doivent porter attention aux premiers signes de blessures comme les traumatismes crâniens et ne pas encourager les enfants à jouer malgré leur blessure. Demandez un suivi médical et respectez les restrictions imposées. Après une blessure, un joueur ne devrait retourner au jeu que progressivement pour s'assurer qu'il est bien prêt et éviter qu'il ne se blesse de nouveau.

Prévenir les engelures
Les parents, les éducateurs et les entraîneurs doivent :

  • Être attentifs aux premiers signes (picotements, changement de couleur de la peau, perte de sensation et irritabilité)
  • S'assurer que les enfants :
  • Sont habillés chaudement lorsqu'ils jouent dehors.
  • Portent plusieurs couches de vêtements en plus de bien se protéger la tête, les pieds, les mains et les oreilles.
  • Changent sans tarder leurs chaussettes, gants et mitaines mouillés.

Un message pour les parents :

  • Les casques et les équipements de protection peuvent prévenir les blessures graves.
  • Habituez vos enfants dès le plus jeune âge à porter casque et équipement de protection.
  • Portez vous-même un équipement de protection; c'est un bon exemple pour les enfants.

Travaillons ensemble à la sécurité de nos enfants!

Pour des renseignements généraux sur les blessures traumatiques, veuillez communiquer avec : Programme de traumatologie pour enfants et adolescents (514) 412-4400, poste 23310 2300, rue Tupper, Montréal (Québec) H3H 1P3

Hôpital de Montréal pour enfants

L’Hôpital de Montréal pour enfants est un hôpital d’enseignement pédiatrique de soins tertiaires affilié à l’Université McGill. L’HME fait toujours œuvre de pionnier en matière de nouvelles connaissances en poursuivant sans relâche son travail de recherche, d’innovation et de partage de connaissances afin de satisfaire les besoins sans cesse changeants de ses jeunes patients.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires