Sécurité

Conseils de sécurité pour les enfants seuls à la maison

Après les jours d’école, il arrive que les enfants se retrouvent seuls à la maison en attendant que leurs parents reviennent du travail. Voici quelques trucs pour les encadrer à distance. 

Quand un enfant peut-il rester seul à la maison?

Aucune loi n’encadre l’âge auquel un enfant peut rester seul à la maison. C’est une question de jugement parental, ce qui laisse beaucoup de jeu aux parents, avec les conséquences que ça peut avoir. Pour sa part, le Conseil canadien de sécurité recommande aux parents de ne pas laisser leurs enfants en bas de dix ans seuls à la maison. Pour déterminer si votre enfant est capable de rester seul chez lui, faites de petites sorties. À votre retour, demandez à votre enfant de vous faire part de son expérience. Augmentez par la suite la durée que vous passez en dehors de la maison, en laissant à votre enfant des consignes à suivre.

Donnez-leur l’impression que vous les surveillez

S’ils se sentent surveillés, vos enfants auront tendance à faire ce que vous leur demandez sans déroger et courront moins de risques : appelez-les souvent, demandez-leur d’ouvrir la caméra de l’ordinateur, demandez à une voisine de venir sonner à l’improviste. En plus, l’idée que vous savez ce qui se passe les fera sentir moins seuls dans cette grande maison et ils auront moins peur.

Fixez des règles claires

Établissez des règles fermes qui exposent clairement les choses à faire et à ne pas faire. Voyez en détail ce qui ne se fait pas, d’utiliser la friteuse à aller seul au dépanneur afin que votre enfant ne commence pas à prendre des libertés qui pourraient causer des accidents. Donnez-leur aussi des choses à faire, en leur demandant de faire leurs devoirs, de vider le lave-vaisselle, de mettre la table pour le souper et de s’exercer au piano, par exemple.

Préparez votre enfant à composer avec toute éventualité

Même si votre enfant n’est pas seul longtemps, il peut arriver un certain nombre de choses. Par exemple, un inconnu sonne à la porte, un accident survient, un feu prend naissance, il pourrait se faire mal ou avoir peur pour d’autres raisons. Mieux vaut lui dire quoi faire dans chaque circonstance afin qu’il ne compose pas le 911 pour rien, mais qu’il sache chercher de l’aide s’il en a besoin.

Assurez-vous que la maison est sûre

Assurez-vous que toutes les portes et les fenêtres sont munies de serrures efficaces. Rangez les allumettes, briquets, médicaments, produits d’entretien ménager et autres substances toxiques dans un endroit sûr. Assurez-vous que ces articles sont bien étiquetés et gardez-les dans leur contenant d’origine. Conservez les boissons alcoolisées sous clé, et assurez-vous qu’elles ne disparaissent pas mystérieusement. Gardez les armes à feu et les munitions dans des endroits séparés et sous clé. Allumez des lumières à l’aide de minuteries pour que votre enfant ne rentre pas dans une maison sombre. En plus, une maison où il y a de la lumière est moins attirante pour les cambrioleurs.

Limitez la quantité de temps que votre enfant passe seul à la maison

Même s’ils sont bien préparés, les enfants ne devraient pas passer trop de temps seuls. Établissez un horaire et une routine qui correspondent à leur âge et ne dérogez pas trop en les laissant seuls toute la soirée. Ils ont beau avoir l’air autonomes, ils ont quand même besoin de surveillance.

Ayez une trousse de premiers soins

Pour que votre enfant puisse se soigner rapidement s’il lui arrive un accident mineur ou s’il se sent fiévreux, mettez à sa disposition une trousse de premiers soins qui contient :

  • une boîte de pansements de différentes grandeurs pour petites coupures;
  • des compresses de gaze stérile pour grosses coupures, du diachylon, et des ciseaux;
  • des pinces pour enlever une écharde;
  • du peroxyde d’hydrogène pour nettoyer des coupures et des tampons d’ouate pour l’appliquer;
  • un thermomètre numérique;
  • une compresse froide conservée au congélateur.

S’il est à risque de faire une réaction allergique alimentaire, évitez naturellement de laisser de nouveaux aliments à sa portée quand vous n’êtes pas là. Apprenez également à votre enfant à faire le 911 en cas de blessure grave.

Prévoyez les pannes de courant

Gardez des lampes de poche dans un tiroir à proximité de la pièce centrale. Votre enfant pourrait être très paniqué s’il se retrouve dans le noir complet sans solution.

Faites brancher le téléphone et appelez régulièrement

Maintenant que presque tout le monde a un téléphone cellulaire, ce ne sont pas toutes les maisons qui ont une ligne fixe. Si vous avez l’intention de laisser votre enfant seul à la maison, il vous en faudra une. Si vous avez un ordinateur, vous pouvez aussi lui ouvrir un compte Skype et vous assurer qu’il y a toujours un peu d’argent dans ce compte pour qu’il puisse vous appeler s’il a besoin de quelque chose, s’il a des problèmes ou des inquiétudes.

Vous devriez aussi appeler régulièrement pour vous assurer que tout se passe bien et laisser une liste des numéros de téléphone importants sur le réfrigérateur. S’il a déjà un téléphone cellulaire, vous pouvez lui envoyer des messages textes régulièrement.

Barrez les portes et mettez l’alarme

La moitié des cambriolages ont lieu dans une maison dont les portes n’étaient pas barrées. Afin d’éviter que votre enfant arrive face à face avec un intrus en votre absence, vérifiez bien que toutes les portes sont verrouillées avant de partir de la maison. Si vous avez un système d’alarme, pratiquez votre enfant à l’armer et à le désarmer plusieurs fois avant de le laisser revenir seul.

Installez des serrures sans clé

Pour éliminer tout risque qu’il perde sa clé et soit coincé dehors, vous pouvez installer des serrures sans clé. Il existe des serrures à code, comme le SmartCode 10 touch screen et d’autres, comme le Kevo Smart Lock, qui sont connectés à un téléphone cellulaire ou à un porte-clés que vous glisserez dans son sac. En arrivant à la maison, il n’aura qu’à toucher la serrure pour ouvrir la porte.

À votre retour, posez des questions

Quand vous reviendrez, les premières fois, n’hésitez pas à poser tout plein de questions afin de déceler des inquiétudes ou des problèmes potentiels. C’est ainsi que vous pourrez déterminer les ajustements qui sont à faire et si le service de garde est un choix plus éclairé même s’il ne veut pas y aller!

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Dormez en toute quiétude grâce à Angelcare

Gagnez un moniteur de mouvements respiratoires pour bébé avec video

Nos Concours

La meilleure routine de soins contre l’eczéma à gagner!

Gagnez la routine de soins Exomega Control

Moins c’est sucré, mieux c’est!

Gagnez deux certificats cadeaux de produits IÖGO nano

Cet hiver restez au chaud grâce à Louis Garneau!

Participez pour gagner des sous-vêtements en polar pour enfants et adultes

Commentaires