Sécurité

La sécurité des jouets

Il se peut que vous vous posiez des questions sur la qualité – et les dangers éventuels – des produits que vous achetez pour vos enfants. Voici quelques recommandations du site Femmesensanté.ca.

Pour la majorité d’entre nous, les risques environnementaux et sanitaires que pourraient poser les plastiques dont bien des jouets d’enfants sont faits demeurent mystérieux.

Les plastiques utilisés dans la fabrication des jouets d’enfants suscitent deux préoccupations particulières, à savoir :

Quelle est la toxicité des produits chimiques (appelés phtalates) que l’on ajoute au plastique pour l’assouplir?Quelles sont les concentrations de métaux lourds, telles que le plomb et le cadmium, dans les plastiques?

La clinique de santé environnementale de Sunnybrook & Women’s College propose les articles suivants pour faire le point sur ce que nous savons (et ce que nous ne savons pas) sur ces questions.

Les phtalates
Les phtalates sont des substances chimiques qui sont ajoutées à du polychlorure de vinyle (PVC) dur afin de l’assouplir, tels que dans les jouets de dentition. Le phtalate de diisononlye (DINP) est le plus courant des phtalates et sert à la fabrication des jouets d’enfants depuis plus de vingt ans. Au cours des dernières années, de plus en plus de recherches ont été effectuées sur les jouets en PVC souple et en DINP.

Voici ce que nous en savons :

Les jouets en PVC souple contiennent des quantités importantes de phtalates (de 10 à 50 pour cent du poids du produit final);Les phtalates, notamment le DINP, provoquent des dommages rénaux et hépatiques et des cancers chez les animaux de laboratoire; il s’agit d’effets reliés à l’importance de l’exposition;Les bébés et les jeunes enfants sucent et mâchouillent leurs jouets, de sorte que des phtalates se dissolvent et s’en échappent;Il est facile de fabriquer des jouets souples à partir d’autres matériaux tels que le caoutchouc et d’autres plastiques, lesquels sont de plus en plus faciles à trouver.

Voici ce que nous ignorons :

Les quantités précises de plastifiant (produit d’assouplissement) s’échappant des jouets en PVC souple (aucune méthode de vérification ne fait l’unanimité);La durée d’exposition précise des enfants aux plastifiants (le temps que les enfants passent à sucer doit être évalué en profondeur ainsi que le degré d’exposition à d’autres sources, tels les aliments);La nature précise des dommages causés aux enfants exposés au PVC souple (peu de données sur les effets chez les humains; difficulté à évaluer les effets à long terme; fiabilité inconnue de l’application des études animales aux humains; possibilité d’un effet additif lorsque le PVC est utilisé en association avec d’autres produits chimiques; sensibilité variable des enfants).

Que prévoit la loi actuelle?
Divers pays ont réagi de façon différente aux recherches sur l’utilisation du PVC dans les jouets souples. Tout au moins, les recherches indiquent que ces jouets pourraient poser des risques pour la santé des bébés et des jeunes enfants en raison de leur habitude de les mettre dans la bouche.

Santé Canada a conclu que le DINP présentait un risque pour la santé, notamment celle des enfants pesant moins de huit kilogrammes. En 1998, l’agence a conseillé aux parents de jeter les jouets de dentition et les hochets souples contenant du DINP et a demandé aux détaillants de retirer les produits des magasins. Elle a également demandé aux fabricants des jouets de renoncer graduellement (dans les six mois) à l’usage de DINP dans les petits jouets en vinyle que les enfants étaient susceptibles de sucer fréquemment et pendant de longues périodes (trois ou quatre heures par jour). D’autres règlements sont attendus.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Profitez de l'été grâce à Vtech!

Courez la chance de gagner le super tricycle interactif de Vtech

Commentaires