Sécurité

L’eau de la piscine – Attention dangers

Saviez-vous qu’une eau de piscine (ou de SPA), mal entretenue pouvait être à la source d’éruptions cutanées, de maux d’estomac et/ou d’infections aux oreilles? Et pas besoin que l’eau soit verte pour en arriver là…

Même la plus limpide des eaux peut être contaminée d’une flopée de bactéries et de virus. Voilà pourquoi il est impossible de se fier uniquement à son apparence pour en juger la salubrité. Pour la santé et la sécurité de toute la petite famille, il est important de procéder à une analyse rigoureuse et régulière de l’eau de la piscine et/ou du SPA. Même les petites barboteuses ne sont pas à l’abri.

Les infections les plus communes

Sur la liste des infections transmissibles via un plan d’eau, les plus fréquentes sont les suivantes: conjonctivites, gastro-entérites, otites, dermatites et même l’hépatite. En s’immergeant dans l’eau, les baigneurs contribuent également à y introduire des substances comme de la sueur, des pellicules, des matières fécales et de l’urine… Bref, une foule de micro-organismes pathogènes.

Le secret est dans l’entretien

Inutile de céder à la panique. Un entretien régulier et rigoureux peut nous épargner bien des maux. À noter, pour les plus anxieux, que les piscines publiques sont généralement soumises à des règles strictes au niveau de l’hygiène. Il n’y a donc en apparence aucun souci à se faire.

À la maison, vous devez vous assurer de bien entretenir votre piscine ou votre SPA. Qu’importe sa superficie et sa profondeur, vous devez contrôler le PH de votre eau et la désinfecter à l’aide d’un produit à base de chlore ou de brome et employer un algicide pour combattre les algues. Pour en apprendre un peu plus sur la manière exacte d’entretenir votre piscine, visitez le site de Santé Canada.

Incidents fécaux et vomitifs

Il peut arriver, pour diverses raisons, qu’une personne soit malade dans votre piscine ou votre SPA. Même si ces épisodes sont très contrariants et gênants, ils ne sont pas catastrophiques en soi, ni irréversibles. Immédiatement, sortez tout le monde de l’eau et envoyez chacun à la douche. Fermez la circulation de l’eau et enlevez toute la matière solide.  Ajoutez du désinfectant et surveillez votre PH. Vous trouverez, ici, la marche à suivre exacte.

Comment limiter au maximum la contamination de l’eau

En plus d’un entretien effectué selon les règles de l’art, certaines précautions peuvent être prises pour réduire les risques de contamination et maintenir une eau salubre.

  • Les poupons et les enfants qui ne sont pas encore propres doivent porter une culotte, spécialement conçue pour la baignade
  • Avant d’aller à la piscine, on fait un petit tour aux toilettes
  • Même à la maison, il est préférable de passer le corps sous l’eau pendant 1 minute, avant de faire trempette
  • On ne se baigne pas l’estomac plein (pour éviter les aliments de remonter dans l’œsophage et de se retrouver… dans la piscine)
  • On évite d’avaler de l’eau
  • Si vous savez notre enfant malade (gastro ou autre), proposez-lui une autre activité
Les algues

Une eau stagnante ou mal entretenue peut également se transformer en parc d’algues. Même si ces dernières ne sont généralement pas nocives pour la santé, elles restent peu invitantes et peuvent rendre le fond de la piscine et/ou de SPA glissant. En présence d’algues, les risques de chutes et de blessures sont donc en hausse. Il faut donc y voir.

Sources : Gouvernement du QuébecSanté Canada.

Par Annie Harvey

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Méli-mélo de livres pour enfants!

Gagnez 5 livres pour enfants

Commentaires