Santé

L'arthrite juvénile

Au Canada, l’arthrite juvénile frappe plus de 6 000 enfants (soit un sur 1000), ce qui en fait l’une des trois maladies infantiles chroniques les plus courantes.

Un matin, Lindsay Hildebrandt, âgée de 10 ans, s’est réveillée tellement endolorie qu’elle ne pouvait pas bouger. Toutes ses articulations étaient enflées et raidies. Apeurée, elle a appelé sa mère. Le jour d’avant, elle pouvait encore marcher et jouer normalement, mais ce jour-là elle était immobilisée.

La mère de Lindsay l’a tout de suite emmenée chez son pédiatre à Winnipeg, qui n’a rien trouvé à diagnostiquer. On l’a envoyée à l’Hôpital des enfants de Winnipeg où elle est restée pendant près d’une semaine avant que les médecins se prononcent sur son cas. « J’étais confuse et apeurée. Je ne savais pas ce qui n’allait pas et si mon état allait s’améliorer », se rappelle Mme Hildebrandt.

On a éventuellement diagnostiqué l’arthrite rhumatoïde juvénile et les médecins lui ont prescrit des médicaments réduisant l’inflammation de ses jointures et lui permettant de marcher normalement. Au Canada, l’arthrite juvénile frappe plus de 6 000 enfants (soit un sur 1000), ce qui en fait l’une des trois maladies infantiles chroniques les plus courantes. Chez les adultes comme chez les enfants, l’arthrite rhumatoïde est cause de douleur, de raideur et d’inflammation dans une ou plusieurs jointures pendant de longues périodes de temps. Elle réduit la mobilité et peut causer des difformités.

Une maladie qui frappe aussi les jeunes

La plupart des personnes pensent que l’arthrite n’affecte que les personnes de 60 ans et plus. Bien qu’il soit vrai que plusieurs personnes âgées souffrent d’arthrite, certaines formes d’arthrite affectent les enfants, comme Mme Hildebrandt, ainsi que des gens dans la vingtaine et dans la trentaine. Quel que soit l’âge, les caractéristiques communes des plus de 100 formes d’arthrite sont la douleur aux jointures, aux muscles et aux os. Quatre millions de Canadiens souffrent de cette maladie chronique qui peut frapper n’importe qui, en tout temps et en tout lieu. Il n’existe pas encore de remède mais il y a des façons de gérer la maladie et il est préférable de faire le diagnostic et de commencer le traitement le plus vite possible.

Mme Hildebrandt, maintenant âgée de 22 ans, est encore affectée par l’arthrite mais a appris à gérer sa maladie. Elle a pris des médicaments chaque jour depuis son diagnostic. Les articulations de ses mains et de sa mâchoire la préoccupent le plus. Pendant quelques semaines tous les quelques mois, son arthrite fait une flambée qui entraîne de la douleur et de la raideur dans tout son corps. Ces flambées empirent depuis environ deux ans, selon elle, « mais j’ai appris à en reconnaître les signes avertisseurs plus tôt pour que je voie mon médecin et qu’il modifie mon ordonnance. »

Certaines formes sont difficiles à diagnostiquer

L’arthrite rhumatoïde n’est pas la seule forme d’arthrite pouvant frapper dans le jeune âge. À l’âge de 10 ans, Russell Knutson a été soigné pendant six mois dans un hôpital de Regina pour une douleur à la hanche droite si grave qu’il avait peine à marcher. Pendant qu’il regardait tristement par la fenêtre de sa chambre ses amis qui jouaient et patinaient, les médecins étaient médusés par l’inflammation de sa hanche. On a finalement porté le diagnostic de spondylarthrite ankylosante (SA).

La SA est une forme d’arthrite touchant l’épine dorsale. Elle cause de la douleur et de la raideur dans le dos et une posture courbée. Les vertèbres à la base de l’épine dorsale, où celle-ci rejoint le bassin, sont particulièrement affectées. La SA affecte entre 150 000 et 300 000 Canadiens (jusqu’à une personne sur 100) et est trois fois plus courante chez les hommes que chez les femmes. Elle frappe le wplus souvent les personnes âgées entre 15 et 30 ans.

M. Knutson est aujourd’hui âgé de 53 ans. Son genou droit est soudé et il marche à l’aide de deux cannes. Comme son diagnostic remonte à son jeune âge, la SA l’affecte davantage à la hauteur des hanches et des genoux qu’à celle du bas du dos. Son épine dorsale est raide et ses épaules lui font parfois mal. Il n’y a pas de remède pour ce type d’arthrite, mais le remplacement chirurgical des articulations peut aider à soulager la douleur grave comme celle de M. Knutson. Depuis le diagnostic, ses deux hanches ont été remplacées par des articulations artificielles, deux fois. Son genou gauche a aussi été remplacé. « J’ai trouvé que les remplacements ont été très réussis. La douleur a disparu » déclare M. Knutson.

La gestion de la maladie

Il n’y a toujours pas de cure pour l’arthrite mais il y a des façons de l’endurer et de mener une vie plus complète, malgré elle. On gère mieux l’arthrite quand on la diagnose plus tôt, avant qu’il y ait des dommages permanents. L’exercice régulier peut aider à renforcer les muscles et à maintenir l’amplitude de mouvement des articulations.

La Dre Dianne Mosher est une spécialiste de l’arthrite (rhumatologue) à l’hôpital QEII de Halifax et co-auteure de Living Well with Arthritis (Viking Canada, 2002). La Dre Mosher insiste sur l’importance de l’éducation des patients : « Il faut que les patients soient informés pour qu’ils puissent comprendre leur maladie et connaître les thérapies disponibles. Ils peuvent prendre des décisions informées en consultation avec leurs professionnels de la santé. »

Quelques renseignements
  • L’arthrite cause de la douleur et de l’inflammation graves aux articulations, ce qui peut entraîner une incapacité à s’habiller, à ouvrir une porte ou même à tenir une fourchette.
  • Elle touche plus d’adultes que le cancer, les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires et les traumatismes à la moelle épinière, en plus d’avoir des conséquences importantes sur la qualité de vie.
  • Certaines formes d’arthrite peuvent causer le défigurement ou même réduire l’espérance de vie.
  • Environ un adulte canadien sur six âgé de 15 ans et plus (soit quatre millions de personnes) est atteint d'arthrite.
  • Les deux tiers des personnes affectées par l'arthrite sont des femmes.
  • Le terme arthrite comprend plus de 100 maladies et affections comme, par exemple, l’arthrose, la goutte, la polyarthrite rhumatoïde, le lupus et l’arthrite juvénile, pour n’en citer que quelques-unes.
  • L’arthrose est la forme la plus fréquente de la maladie chez l’adulte, touchant 1 Canadien sur 10.
  • L’arthrite juvénile est la maladie chronique la plus fréquente chez les enfants, causant de graves douleurs, l’incapacité et même la difformité.

Pour plus de renseignements sur les programmes et service offerts dans votre collectivité, communiquez avec la Société d’arthrite au 1 800 321-1433 ou rendez-vous au site www.arthrite.ca

Ce texte provient du site de la Société d’arthrite


Cette semaine
Initier les enfants au compostage

Présenté par Cascades Fluff & Tuff®

Nul n’ignore désormais l’importance de composter à la maison afin de réduire sa production de déchets et, par le fait même, son empreinte environnementale. 
 

Soins beauté pour mamans pressées!

Présenté par Bioderma

Quand on devient maman, chaque minute compte ! Concrètement, on a peu, voire pas de temps pour se coiffer et se maquiller le matin et on est souvent trop fatiguées le soir pour s’offrir une routine de démaquillage digne de ce nom.

10 recettes parfaites pour le thermos

Parce que les enfants, comme les adultes, n’en peuvent plus, au bout d’un moment, du sempiternel sandwich au jambon, voici 10 recettes nourrissantes qui se transportent très bien dans un récipient isolant (en plus de faire de bons soupers!).

École : Mon enfant ne semble pas s’adapter

Lorsque, du haut de notre vie d’adulte nous regardons la vie d’élève de nos enfants, nous avons tendance à l’idéaliser. Pourtant, il suffit d’un simple petit saut dans le passé pour se souvenir qu’à l’école, tout n’est pas si rose et si simple.

Nos Concours

Gagnez une échelle de croissance d'une valeur de 40$!

Suivez la croissance de votre enfant grâce à Odie!

J'explore la mer des Caraïbes - Mon premier guide de voyage

Participez pour gagner le guide voyage “J’explore la mer des Caraïbes”

Éloignez les poux rapidement grâce à SOS Poux!

Participez pour gagner la trousse complète et le shampoing de SOS Poux

On se prépare pour l'Halloween avec Auzou!

Gagnez deux livres d’Halloween de Auzou

Simplifiez les lunchs grâce à Geneviève O’Gleman!

Gagnez le livre de recette Les Lunchs de Geneviève O’Gleman

La collation idéale pour votre pause santé!

Gagnez une boîte de collation Sesame Snaps

Commentaires